Connect with us

Calédosphère

Actualité

Enquête Génération.nc : les vieux réacs contre les jeunes ?

Le Rassemblement-Les Républicains a attaqué une enquête sur la jeunesse lancée par DPASS et la province Sud. Dans l’enquête generation.nc, Virginie Ruffenach, la secrétaire générale du mouvement, reproche à cette étude en ligne de s’intéresser aux habitudes des jeunes Calédoniens, notamment en matière de sexualité… Bonjour les Réacs !

La Nouvelle-Calédonie n’est pas connue il est vrai pour être une terre progressiste. On se souvient que lors du vote de la loi sur le mariage pour tous, de nombreuses voix locales s’étaient élevées contre la réforme. Ainsi, le maire indépendantiste de Maré avait déclaré à l’époque : « l’homosexualité, ça n’existe pas chez nous », comprenez dans la société kanak… Mais, s’agissant de sexualité et d’amour, il semble que du côté d’une partie de la droite locale, évoquer ces sujets n’est pas jugé convenable non plus. « Pas de ça chez nous » semble être en effet aussi la vision du Rassemblement-Les Républicains qui s’est officiellement offusqué que parmi les quelques 170 questions de cette enquête, quelques-unes traitent de la sexualité des jeunes : pratiques, rapport à la masturbation, à la vie de couple ou à la fidélité, image de l’homosexualité, ou encore sur la vision des premières expériences sexuelles :

« Les responsables du Rassemblement sont choqués par le questionnaire transmis par les dirigeants de la province sud aux jeunes dans le cadre de l’enquête « génération.nc ». Vous trouverez ci-dessous la capture écran de quelques questions posées. Une jeune femme de 18 ans a été approchée à la baie des citrons alors qu’elle y était avec quelques amis. Elle s’est offusquée du caractère totalement impudique du questionnaire (…) Nous dénonçons vivement cette intrusion indécente dans l’intimité de très jeunes personnes en Nouvelle-Calédonie (…) Nous appelons les parents à la plus grande vigilance face à cette démarche dont on peut se demander si elle ne s’apparente pas à une forme d’harcèlement sexuel (communiqué du Rassemblement-LR, 19/07/18 ; sources : FB) »

Le questionnaire disponible en ligne et totalement public est en effet également présenté depuis plusieurs semaines dans des lieux publics à des Calédoniens de 15 à 35 ans par un groupe de 16 jeunes présents sur le terrain dans le cadre de leur service civique. Et des jeunes sont invités à y répondre s’ils le souhaitent. Or, il semble qu’une jeune personne de 18 ans membre du Rassemblement-les Républicains a été choquée (ou offusquée ?) par certaines questions et s’est donc plainte à Virginie Ruffenach et au sénateur Pierre Frogier… Ni une, ni deux, l’ex-RPCR – qui n’a rien d’autre à faire apparemment – a donc fait diffuser un communiqué à tous les médias du pays pour dire que c’était inadmissible. Et la réponse de Philippe Michel ne s’est pas fait attendre.

Une enquête qui répond aux préconisations de l’OMS

Le président de la province Sud est ainsi monté au créneau suite à cette attaque pour défendre l’enquête réalisée par les services sociaux de son institution :

« Le questionnaire de 170 questions couvrant des thèmes variés s’inspire de très nombreuses enquêtes similaires menées à l’échelon européen, national mais également local. Ces enquêtes éprouvées, régulièrement déployées ailleurs comportent exactement le même type de questions, y compris celles relatives à la sexualité sur la base des préconisations de l’OMS. Il n’y a aucune obligation pour les jeunes de répondre au questionnaire. Celles et ceux qui le renseignent bénéficient d’un total anonymat tout comme de la possibilité, s’ils le souhaitent, de « zapper » des questions (Philippe MICHEL, 20/07/18 ; sources : PS) »

Dans son communiqué, la province rappelle en outre que les thèmes, le vocabulaire et les questions ont été choisis par des jeunes afin d’être « adaptés » à ce public. L’exécutif provincial révèle en outre que les élus du Rassemblement-Les Républicains ont découvert l’enquête une fois en ligne parce qu’ils ne s’étaient pas rendus eux-mêmes aux commissions sur la jeunesse et n’avaient donc pas travaillé en amont sur le dossier…

« L’exécutif de la province a souhaité, depuis le début de l’année, réunir à deux reprises la commission jeunesse et sport afin de présenter aux élus des différents groupes cette enquête jeunesse. Ces deux commissions ont dû être ajournées faute d’intérêt des élus (Philippe MICHEL, 20/07/18 ; sources : PS) »

Pour finir, Philippe Michel explique que, alors que la moitié de la population du territoire a moins de 30 ans, « les collectivités calédoniennes ne disposent d’aucun état des lieux précis concernant la jeunesse calédonienne », or celui-ci est indispensable aux différents services pour répondre aux attentes de cette partie de la population. Rappelant que le suicide est l’une des principales causes de mortalité chez les 16-25 ans ainsi que les cas nombreux de grossesses non-désirées ou encore les comportements sexuels à risque, le président de la province sud soutient que les professionnels de santé et les acteurs sociaux doivent connaitre les besoins, les habitudes et les attentes de la jeune génération.

Connaitre les jeunes

En vérité, si elle a été adaptée à la Nouvelle-Calédonie par la DPASS, l’enquête génération.nc est inspirée de nombreuses études déjà réalisées partout ailleurs dans le monde. Ainsi, l’enquête Génération.Quoi qui traitait des mêmes thèmes avait été plébiscitée par plus de 210 000 jeunes métropolitains âgés de 15 à 30 ans qui avaient répondu au questionnaire il y a plusieurs années. L’enquête Génération.What a elle été déployée en Allemagne, en Autriche, en Belgique, en Espagne, en Italie, en Irlande, aux Pays-Bas, au Royaume-Uni, en République Tchèque, etc… et un demi-million de jeunes européens l’ont déjà plébiscitée. Plus proche de nous (mais cela a du échapper au Rassemblement-Les Républicains), la chaîne de télévision Nouvelle-Calédonie 1ère avait elle-aussi lancé en octobre 2016 une enquête sur les jeunes calédoniens, laquelle traitait exactement des mêmes sujets. Malheureusement, le questionnaire réalisé en métropole n’ayant pas été adaptée à la situation locale, il n’a pas eu le succès escompté et NC1ère a dû annuler les émissions et les reportages sur le sujet faute de participation et de répondants. Mais c’est la venue récente sur le caillou d’un expert reconnu qui a relancé le besoin de connaitre les modes de vie des jeunes Calédoniens. Professeur émérite du département de psychologie de l’université de Denver, Harvey Milkman avait en effet fait sensation en présentant aux élus calédoniens « l’expérience islandaise ». Un pays qui a réussi à faire chuter de 50% la consommation de substances psychoactives et d’alcool chez les jeunes de 15-16 ans en seulement quelques années. Or, Harvey Milkman avait expliqué lors de sa conférence à la CPS qu’il fallait d’abord partir d’un état des lieux, afin de savoir quelle politique publique mettre en œuvre pour lutter contre les comportements à risque… D’où cette enquête commandée par les institutions.

Le Rassemblement des réacs ?

Même si les élus du Rassemblement ont visiblement zappé la visite de cet expert ainsi que l’ensemble des travaux portant sur l’élaboration d’une véritable politique pour la jeunesse, le positionnement du parti de Pierre Frogier peut surprendre. Effarouché par des questions du style « A quelle fréquence faire l’amour te ferait-il plaisir ? » ou « Faut-il revenir au service militaire ? » ou encore « Est-ce que tu as déjà essayé l’amour homo ? », le parti semble montrer des réflexes de sainte-nitouche pas véritablement à la hauteur des enjeux du moment. C’est ainsi que sur sa propre page Facebook officielle, des observateurs jugent saugrenu de s’attaquer ainsi à une enquête anonyme dont la participation est libre :

Mais peut-être qu’au Rassemblement, on estime qu’il n’y a pas d’homosexuels en Nouvelle-Calédonie, que les jeunes filles restent vierges jusqu’au mariage et que dans les couples les pratiques sexuelles restent cantonnées à la procréation stricto sensu… Il faut dire que du côté du Rassemblement, il est bien connu que parmi ses membres et ses élus (comme partout ailleurs) il n’y a ni adultère, ni comportement sexuel à risque, ni même de « promotion canapé » laquelle permettrait à certaines, mariées ou non, de se retrouver sur une liste électorale en position éligible… Mais bien sûr, « pas de ça chez nous » au Rassemblement-les Républicains ! Car après tout, ici aussi, les donneurs de leçons pullulent et les montreurs d’exemples sont rares.

Afficher la suite

Officiant en free-lance pour plusieurs périodiques et médias calédoniens, cette pigiste professionnelle a rejoint l’équipe des contributeurs de Calédosphère depuis 2013 sous son nom de plume « Rita ». Spécialisée dans l’actualité quotidienne, elle se plait à y dénicher des sujets non-traités par les autres médias et à couvrir les évènements sensibles. Synthétique, réactive et parfois provocatrice elle essaie toujours d’écrire de manière claire, précise mais avant tout vivante. Son crédo : « Si ça pique, c’est un bon sujet »



37
Laisser une réponse

avatar
16 Comment threads
21 Thread replies
0 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
plus récents plus anciens plus de votes
pigeon bleu
pigeon bleu

“vieux réac contre…” titre ridicule…qui en plus vient d’ailleurs …pas un titre calédonien…pour ceux d’ici qui connaissent ce pays, chacun sait la réserve et pudeur sur ces points d’ordre privé , notamment en brousse et chez les mélanésiens très pudiques… alors quasiment toute la calédonie est réac selon vous….. quand à votre prétendue ouverture d’esprit sur ce sujet d’ordre strictement privé, elle n’engage que vous … un peu plus de modestie et de respect de ceux qui ne pensent pas comme vous, comme santa qui fut un très bon président du congrès … ici c’est pas la guerre des faucons… Lire la suite »

Mister Eric

Bien répondu !

XXX
XXX

Quand je vois les positions des Républicains fussent-ils Calédoniens ou du Rassemblement, et que j’entends Santa encore ce matin au Congrès, je me dis qu’y a une question qui me tarabuste depuis bien longtemps et qui constitue pour l’essentiel le fil conducteur de mes intrusions sur ce blog : Une majorité de Calédoniens souhaite sortir de cette période des accords par le haut, dans le cadre de la République, tout en soldant définitivement l’histoire coloniale pour se tourner ensemble (Et c’est le mot important !), toutes ethnies confondues selon la formule consacrée, résolument vers l’avenir. Mais, pour se tourner ensemble… Lire la suite »

Alikantitra

XXX : “la communauté européenne (calédonienne et métro)” Je ne voudrais pas jouer une fois de plus les mauvais cons, mais quels sont les points communs entre les Calédoniens d’origine européenne et les métropolitains ? Ils n’ont pas les mêmes racines, pas la même culture, souvent pas le même “bagage” intellectuel. Et quelques dizaines de milliers de ces derniers (en comptant les enfants) ont été joyeusement exclus de toute participation (autre que professionnelle et financière) à la vie de la collectivité sui generis. Au risque de me répéter, tout ce que peuvent faire ces exclus, c’est regarder à la télé… Lire la suite »

XYY
XYY

Alik…et indirectement XXX “quels sont les points communs entre les Calédoniens d’origine européenne et les métropolitains” Je me pose la même question, sur des sujets bien plus prosaïques. Exemple.(J’en ai évidemment pleins d’autres) Il m’arrive de délaisser les berges du Rio Merdo et d’aller flâner un peu plus loin, plage de Magenta, à marée basse le week-end. Un site que je trouve toujours aussi beau. Y a plein de gens qui se promènent, noirs , blancs, cafés au lait, on leur dit bonjour, ils vous rendent le bonjour, on échange quelques mots… et là on s’aperçoit que les blancs sont… Lire la suite »

Alikantitra

XYY : “on s’aperçoit que les blancs sont constitués à 99,99% de zors”

Cela me parait quelque peu excessif.
Mes propres pointages sur le même site d’échantillonage ne m’incitent pas à dépasser les 90%, ceci sans tenir compte des chiens, bien entendu, dont la majorité sont “natifs”.

XYY
XYY

Alik. “sans tenir compte des chiens”. Ah merde, je les avais oubliés ceux là. Je dois avouer que j’ai parfois des envies de “maltraitance” quand j’en vois un poser sa pêche sur le sable.

Alikantitra

XYY : “quand j’en vois un poser sa pêche sur le sable.” Faut relativiser. Combien de kilogrammes de déjections canines par marée, dilués dans un délai raisonnable par le mouvement de va et vient de la mer, et par suite combien de colibacilles fécaux par jour et par mètre cube ? Question subsidiaire : combien des mêmes collibacilles rejetés en routine dans la Baie des Citrons et exceptionnellement en fortes pluies. Il y a une bonne quinzaine d’années, j’avais eu l’occasion de visiter la station d’épuration de Rivière Salée. Celle-ci, à l’époque, n’était plus suffisante pour traiter toutes les eaux… Lire la suite »

PEROYNNET
PEROYNNET

Il faudrait EDUQUER certains propriétaires de chien(s)à la plage, au Ouen Toro car souvent, on a des surprises … manque d’éducation, de respect envers autrui !

pigeon bleu
pigeon bleu

pas fatigué avec vos titres raccoleurs “vieux réac contre jeunes” c’est débile…. la vie sexuelle de chacun fait partie de l’intime …. poser des questions qui relève de la vie intime et personnelle de chacun, n’a rien de moderne , ce n’est qu’une incursion malsaine ….à fortiori lorsqu’il s’agit de jeunes qui s’éveillent à leur vie sentimentale et sexuelle qui ne regarde parsonne d’autres qu’eux….et c’est révoltant de faire de telles “enquêtes” sur la voie publique au vu de tous…. il n’y a rien de “réac” à s’offusquer de cette atteinte à la vie privée… et puis ces procés d’intention… Lire la suite »

PEYRONNET
PEYRONNET

Oui, je suis tout à fait d’accord avec vous ! Ce genre de question ne devrait pas être. C’est un sujet intime qui regarde chacun et non autrui, tout comme sa religion, ses tendances sexuelles … Quand au terme de ” réac “, ça doit faire partie du vocabulaire de ” bobo(s) ” … , ces derniers qui semblent avoir la pêche en métropole mais qui n’appartiendront bientôt plus qu’au passé ( septembre = retour des vacances pour les Métros et donc retour aux réalités Jupitériennes ) au vu des dernières ” affaires “.Quand à toujours vouloir opposer les uns… Lire la suite »

XXX
XXX

“Le groupe de dialogue “Sur le chemin de l’avenir” a signé la charte des valeurs communes. Les signataires sont Daniel Goa, Paul Néaoutyine, Victor Tutugoro et Roch Wamytan du côté indépendantiste et Philippe Gomès, Philippe Michel et Gaël Yanno du côté loyaliste. Thierry Lataste et François Seners ont signé au nom de l’Etat.” |Les Nouvelles_Crée le 27.07.2018 à 18h54 | Mis à jour le 27.07.2018 à 20h00 Manifestement, parmi nos politiques, y’a deux catégories : ceux qu’ont pris “le chemin de l’avenir” et d’autres qu’ont choisi de rester sur le bord du chemin. Vu la tournure que ça prend, avec… Lire la suite »

XXX
XXX

C’est vrai que c’est pas si simple d se dire “En Marche” tout en restant “en même temps” sur le bord du chemin, surtout quand c’est celui de l’avenir.

Ils nous disent qu’ils discuteront Demain, moi je veux bien les croire, mais comme on dit parfois ici : y’a beaucoup^de demains…

LedZep
LedZep

@XXX Quoique nous pensions, les uns et les autres, de ceux qui n’ont pas signé ce document émanant du « Groupe de dialogue sur le chemin de l’avenir » intitulé « Propositions de valeurs calédoniennes partagées », nous devrions faire preuve de prudence sur l’attrait de ce document et ce qu’il peut avoir de conséquences par la suite, l’histoire nous dira s’ils ont eu tord ou raison de ne pas le signer. Ceux qui l’ont signé et en particulier, les représentants des partis politiques locaux, auront inévitablement des comptes à rendre voire à justifier leur reniement éventuel. L’article des Nouvelles Calédoniennes mentionnant cet heureux… Lire la suite »

Mister Eric

Hé hé hé, la différence entre XXX et LedZep, XXX qui s’ auto-satisfait de ses incantations sémantiques quand LedZep lui va dans le profond et le concret des choses…

Ca me rappelle des souvenirs…

Louis
Louis

“Face à une inflation record, le Venezuela va supprimer cinq zéros de sa monnaie” Il n’y a pas si longtemps, à peine quelques années, nous entendions Hugo Chavez et le Vénézuela dans toutes les bouches indépendantistes et leurs conseillers, comme l’exemple à suivre… on voit l’exemple. Étonnant: ils n’ en parlent plus? J’avais même eu droit à une leçon sur le parallèle entre le pétrole et le nickel qui, comme au Venezuela … blablablaaa…Des conseillers politiquement très corrects en parlaient en temps que conseillers avertis et expliquaient le parallélisme, à Yaté, dans le Nord et ailleurs, ou sont ils aujourd’hui?… Lire la suite »

Mister Eric

Une preuve de plus, s’ il en est besoin, que les “leaders” indépendantistes qui se croient intelligents simplement du fait de se dire “socialistes”, sont des cons.

Abrutis par l’extrême gauche, réduits a anonner, ces mecs sont dangereux ils mènent les Kanak à la catastrophe.

Mister Eric

Cet article, la façon dont le sujet a été tourné — ou détourné– et les premiers commentaires ont fait tomber ce sujet dans la banalité et le caniveau de la prise de bec politico-politicienne bien locale et à mon sens on est passés ( y compris l’auteur de l’article) à côté de quelque chose plus sérieux, du vrai sujet de fond que pose ce sondage. Je l’ai fait ce sondage, hier soir; pour entrer bien sûr j’ai répondu que j’avais 22 ans…. Passons. Je pense que le problème de fond « en soi » est moins la question très discutable «  utilises-tu… Lire la suite »

LedZep
LedZep

@Mister Eric Avis Partagé. J’avais souligné dans un «commentaire », dimanche dernier, le caractère incongru de ce questionnaire qui pour moi, me semble relever d’une manipulation politique du gouvernement local, dans les mains de Calédonie Ensemble. Pourquoi ? Sans doute, au vu des résultats, des tendances qui seront mises en valeur, pouvoir adapter son discours auprès d’un vivier politique que représente notre jeunesse. Confirmé, pour moi encore, par ce fameux carton d’invitation « Speed Meeting 18-35 ans » émanant de CE distribué dans nos boites aux lettres, sujet évoqué dans mon « commentaire » d’hier. Je ne suis pas un adepte de la théorie du… Lire la suite »

SCFX
SCFX

Le RUMP, c’est la droite colonial au sens sociologique du terme. Un mouvement issu de notre ancienne “élite” coloniale “bien pensante” qui cachait tout et ne disait rien, qui se tapait la domestique javanaise et allait tranquillement à la messe. Au RUMP, les vieux pensent comme des vieux et les jeunes… ah j’oubliais, il n’y a pas de jeunes ! Leur logiciel en matière de moeurs s’est arrêté sous Pompidou. La surface électorale de ce parti sera bientôt inférieur à celle des oreilles de Frogier.

marcel
marcel

Et c’est meiux chez les autres? Mieux chez Calédonie ensemble ? ou les autres partis? Trop simplistes comme affirmation, parce que on, nous, ils, elles, vous, on est tous dans le même sac! Si ce blog ne sert plus qu’en injurier une parti et puis à censurer ce qui se dit sur d’autres partis ou sur la Province Nord par exemple, il ne sera plus que propagande qui tappel sur ceux qui sont vulnérables et pas sur ceux qui font le plus peur, allez hop, un peu plus de hauteur que diable, ou bien d’entre nous ne le lira plus… Lire la suite »

SCFX
SCFX

je n’injurie pas un parti. Je décris un fait. Le Rassemblement-Les Républicains d’aujourd’hui est le RPCR d’hier, le RPC d’avant hier et les autres partis de droites qui sont ses aïeux. Cette succession de parti a toujours été du côté du pouvoir économique colonial (ce n’est pas un jugement de valeur : colonial = issu des colonies). Un pouvoir colonial plutôt “coincé du cul” sur les questions de société et de moeurs (certains de ses élus ont tenté de rendre inapplicable la loi sur l’IVG en NC par exemple). A cette époque, les progressistes étaient à l’UC (avant qu’elle choisisse… Lire la suite »

Voir plus dans Actualité

Tendances

Les derniers comm’s

To Top