Connect with us

Calédosphère

Actualité

MEDEF : Daniel Ochida a demandé (sans succès) le soutien des rouleurs

Furieux que le projet du gouvernement ait adopté son projet d’encadrement des produits remplissant le « panier de la ménagère » (dans le cadre de la mise en place de la TGC), les dirigeants du MEDEF-NC souhaitent organiser des actions sur le terrain. Daniel Ochida a ainsi contacté le président du syndicat des rouleurs pour qu’il l’aide. Mais Max Foucher lui a répondu “Qu’il pouvait aller se faire f…..”. Ambiance.

A regarder les gesticulations des dirigeants du MEDEF de Nouvelle-Calédonie, il est clair que si la mise en œuvre de la TGC peut empêcher quelques-uns de prendre des marges abusives dans le secteur de la grande distribution ou dans l’automobile, en revanche du côté de l’organisation patronale, celle-ci semble prendre l’eau de toute part. Alors que le MEDEF avait validé en mai l’accord tripartie (syndicats-patronat-Gouvernement) visant à réglementer certains prix à l‘occasion de l’instauration de la TGC à taux pleins, l’organisme patronale est revenu sur sa signature le mois dernier estimant semble-t-il que la réforme n’était pas faite pour diminuer les prix au consommateur mais seulement pour moderniser le système de la fiscalité indirecte. Ayant proposé un projet jugé inflationniste par les services de la Direction des Affaires Economiques, après la non-adoption de celui-ci et la manifestation organisée avant-hier, le président du MEDEF a alors promis des « actions » et des « mobilisations » pour tout d’abord faire annuler le vote du projet du gouvernement et, ensuite, faire adopter le sien :

« Le MEDEF n’a pas l’habitude de baisser les bras. Le texte est voté, (…) Donc, on envisagera tous les moyens, toutes les actions qu’on peut mettre sur la table, de façon à faire reculer le gouvernement et faire adopter notre accord (Daniel OCHIDA, 12/09/18 ; sources : RRB) »

C’est pourquoi dès mardi après-midi et après le vote de l’arrêté portant réglementation des prix, le président du MEDEF a cherché à trouver des soutiens afin d’organiser des actions, voire même des blocages dans l’espoir de faire reculer le gouvernement. N’ayant pas trouvé de soutien au sein de l’intersyndicale (exception faite de la Cogetra), Daniel Ochida a donc appelé celui qui avait réussi, en 2015, à bloquer durant plusieurs semaines l’économie calédonienne lors de la fameuse grève des rouleurs. C’est ainsi que Max Foucher, le responsable du syndicat Contrakmine, a eu la surprise de recevoir ce mardi un coup de fil du patron des patrons, lequel lui demandait son soutien et son aide pour faire reculer leur ennemi commun : c’est-à-dire le gouvernement calédonien. L’objectif était de créer une « convergence des luttes » entre le MEDEF et les rouleurs afin que ces derniers occupent des espaces ou bloquent des centres névralgiques comme les carrefours ou les ronds-points par « solidarité ». Mal lui en a pris malheureusement puisque les déboires actuels des principaux acteurs des secteurs de la grande distribution et de la vente automobile ne semblent pas avoir été pris en considération par Max Foucher. Le président de Contrakmine a en effet répondu à son interlocuteur qu’il « pouvait allez se faire foutre » (sic). Selon les différents témoignages, la discussion a principalement porté sur les griefs que le syndicaliste reproche au patron du MEDEF à commencer par les marges exorbitantes pratiquées par certains dans (justement) la grande distribution ou la vente de pièces automobiles… Et c’est évidemment à l’aide de mots fleuris un peu vulgaires (mais néanmoins très calédoniens) que s’est terminé l’échange entre ces deux hauts responsables.

Le MEDEF face aux critiques des consommateurs

Car le moins que l’on puisse dire, c’est que le MEDEF a besoin de soutiens. N’ayant réussi à rassembler que quelques dizaines de patrons et une centaine de salariés lors de sa dernière manifestation, ne réussissant pas à s’adjoindre le soutien des grandes organisations syndicales, le MEDEF doit aussi faire face aux critiques des internautes qui sont également, même si on l’oublie souvent, des consommateurs. Ces derniers lui reprochant entre autre le sempiternel chantage à l’emploi utilisé par l’organisation patronale avant chaque réforme économique bénéficiant au consommateur :

De plus, le texte du gouvernement ne concernant que 2 secteurs économiques sur 200 et seulement les commerces de plus de 300 m², certains petits entrepreneurs rappellent qu’à leur niveau, leur marge ne dépassent pas les 30% et que, contrairement à de grands groupes locaux qui détiennent une part importante de l’activité commerciale, une majorité de chefs d’entreprises affichent leurs marges de façon transparente et déposent leurs résultats au tribunal de commerce:

Une grande partie des internautes ayant du reste intégré le fait que beaucoup de marges abusives sont pratiquées en Nouvelle-Calédonie, notamment dans les secteurs ciblés par la réforme du gouvernement :

Ochida où t’es ?

Il semble en tout cas que, pour l’heure, le discours du MEDEF a quelque peu du mal à passer vis-à-vis de l’opinion publique. Un discours et un message peut-être desservis aussi par le profil de la tête-d’affiche de l’organisation patronale. En effet, dans ses propos comme dans la forme, Daniel Ochida n’est pas véritablement connu en Nouvelle-Calédonie comme étant un porte-parole capable de galvaniser des foules ou des audiences, ni même de les convaincre. Il faut dire qu’après ses sorties médiatiques (il y a trois ans contre la loi dite « TGC et compétitivité »), le chef d’entreprise avait souvent été moqué par de nombreux internautes, lesquels ne réussissaient pas à s’attendrir lorsque le patron du MEDEF-NC déclarait qu’il avait « du mal à joindre les deux bouts » lors des fins de mois. Raison pour laquelle Daniel Ochida a vraisemblablement choisi de se faire plus discret en attendant de trouver d’hypothétiques nouveaux alliés. Affaire à suivre !

Afficher la suite

Nouveau dans l’équipe de rédaction, Hubert B. a rejoint Calédosphère au tout début de l’année 2015. Enfant du pays, il a grandi à Nouméa et a ensuite bourlingué durant près de vingt ans au gré de ses envies et des hasards de la vie. Fils d’une bibliothécaire/documentaliste, il a été tour à tour enseignant, pigiste, formateur mais c’est finalement vers l’écriture qu’il a choisi de revenir. Succinct, précis, parfois laconique, si son style est volontiers direct, ses intérêts sont éclectiques et toujours tournés vers l’actualité. Sa citation favorite : « Le journaliste doit avoir le talent de ne parler que de celui des autres »



30
Laisser une réponse

avatar
12 Comment threads
18 Thread replies
0 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
plus récents plus anciens plus de votes
Nogius
Nogius

Même si on peut deviner pourquoi il a cru pouvoir demander son soutien, il s’ est bien trompé: Max Foucher n’est pas le genre d’homme à se laisser berner comme ça!

Eliot Nenesse

J’aurais donné beaucoup pour avoir un enregistrement audio de la conversation téléphonique entre Daniel Ochida et Max Foucher.

Gazaouette
Gazaouette

Si c’etait le calme plat pendant un moment sur caledosphere maintenant cela est prolixe.
La vie chère cela dure depuis combien d’années et ceux qui s’en mettent plein la geule pour certains? On a l’impression que l’on découvre cela que depuis peu. Ils veulent s’engraisser encore plus avant kaknaky 2022? Sont pas si fous que cela. Et nous pauvres moutons nous allons continuer à se faire tondre

Mister Eric

Question : pourquoi est-ce que en cette année 2018, NC1ère nous passe à répétition des reportages sur les Evénements et donc les images de violence de l’époque ?

Je suis loin d’être le seul à l’avoir remarqué et s’interroger sur la motivation profonde du directeur de NC1…

LedZep
LedZep

@Mister Eric

Sans doute encore une fois, pour jeter de l’huile sur le feu.

Cette chaîne de TV échappe à tout contrôle et ce, du bas de la pyramide des responsabilités jusqu’au plus haut. Elle est totalement inféodée à la cause indépendantiste.
Ce soir, à la suite du journal de 19h30, l’interviewer de service a essayer de déstabiliser Laurent Wauquiez en évoquant le colonialisme en NC histoire de…
Cet homme a très bien réagit et je trouve qu’il a été très juste dans tous ces propos et pourtant je ne suis pas un « Républicains aware » !

Eric

En fait c’est pour t’aider à choisir le bulletin « oui » le 4 novembre…!!!

paul
paul

je trouve cela incommodant et pas du tout une base historique nécessaire à la réflexion,je suis zoreille mais je me suis instruit, j’ ai lu des livres et articles, de plus , j’écoutais ces faits à l’époque, tout mon entourage a noté ce rabâchage a une mois et demi du référendum. C’est il y a un an ou deux ans, avant, qu’il fallait rabâcher, maintenant cela peut être mal compris, des deux camps, et l’objectivité historique peut être contestée par les morceaux choisis, c’est un risque et c’est lourd, pesant. en plus ça rappelle que des milliers de calédoniens ayant… Lire la suite »

Andreas
Andreas

C’est très lourd et ennuyeux, cela est inopportun de mettre de l’huile sur le feu dans des morceaux choisis sans objectivité, cela peut être attaquable en justice, mais ici, comme l’ a dit Wauquiez, ( et je ne voterai pas pour lui, mais il a raison sur ce sujet), on laisse tout passer, tout est favorable aux indépendantistes et encore ils contesteront les élections, parce que non prêts à la démocratie. De plus combien de calédoniens ne peuvent pas voter alors qu’ils payent leurs impôts et dépensent et investissent ici depuis 20 ans ou 10 ans ? La mascarade c’est… Lire la suite »

Louis
Louis

et le lourd silence du front national ? Comment il s’ appelle déjà? bon, les Lepenistes…Localement il n’ y en a pas un, pas une, capable de prendre la parole, il est absent, muet, terré? Il se tait parce que crassement incompétent ?

Alikantitra

Andreas : “C’est très lourd et ennuyeux, cela est inopportun de mettre de l’huile sur le feu …” Parmi les choses qui m’ont gêné dans cette émission, il y a ces nombreux documents sur les blocages de routes, incendies de bâtiments et autres exactions (pudiquement évoquées). De quoi donner à la jeunesse l’envie de reprendre ce chant appris à l’école : “Nous entrerons dans la carrière quand nos aînés n’y seront plus …” Seulement, leurs aînés n’avaient pas de Smartphone (pour communiquer, mais aussi se mettre en valeur), et les armes à feu disponibles ont gagné en qualité. Et il… Lire la suite »

simla

Je dois dire Mister Eric, que je partage tes interrogations….à moins de deux mois du référendum….voici qu’ils nous sortent les événements…. je ne sais si ça modifiera le score..m’étonnerais..mais que ça incite tous ces va-t-en guerre à passer à l’action ça ne me surprendrait pas…. ce n’était vraiment pas la chose à faire et les raisons invoquées par le journaliste hier soir sont vraiment fallacieuses !

Eliot Nenesse

Bien sûr que cette chaîne est toute acquise à la cause indépendantiste.

Jean pierre KABAR
Jean pierre KABAR

Bonjour. Je souhaiterais dire que je ne vois pas en quoi la COGETRA ferait exception à la position de l’intersyndicale. Elle est partie intégrante de cet intersyndicale depuis le début et elle en fait partie encore aujourd’hui !
Jean-Pierre KABAR.

josyppin

N’y a-t-il pas une faute d’orthographe dans la partie du titre qui est entre parenthèses ?

XYY
XYY

josyppin.”faute d’orthographe”. Exact. C’est sans doute pourquoi la réponse a été négative.

Inforétif

“faute d’orthographe”

Si il faut ajjouter des letres et en sucer d’autres, ça dépasse la fote dortografe.
Sinon c’est bien trouvé, josyppin !

XYY
XYY

“Je sais que c’est mal de faire de la morphopsychologie…”(Clark). Moi aussi, mais à chaque fois que je vois une photo (en pied) d’eux, je ne peux m’empêcher de constater une convergence objective entre LKU et DO.

Voir plus dans Actualité

Tendances

Les derniers comm’s

To Top