Connect with us

Calédosphère

Actualité

Combien va coûter à l’Etat le règlement du “contentieux colonial” ?

Avant d’entreprendre des discussions bilatérales avec l’Etat, le Président de l’Union Calédonienne a fait une revendication : il demande de l’argent à la « puissance administrante ». Lors du 53ème congrès de l’UC, Daniel Goa a en effet demandé à l’Etat d’évaluer le coût « d’une réparation du contentieux colonial » qui serait à la charge de la France. Le président de l’UC a également menacé – comme d’habitude – l’Etat et les Loyalistes en leur signifiant qu’un accord unilatéral de leur part entrainerait la fin de la paix civile en Nouvelle-Calédonie. Plata o plomo ?

C’est un peu la même histoire qui se répète encore et encore, à ceci près qu’à chaque fois les modalités diffèrent mais le résultat reste le même. Depuis 170 ans, parmi les dirigeants du peuple kanak, chaque nouvelle génération met en place une nouvelle stratégie visant soit à mettre fin à la présence française en Nouvelle-Calédonie, soit à la faire décroitre fortement. Et si, à chaque fois, cette stratégie réussit à court terme et échoue à long terme, à chaque fois en revanche, l’Etat doit non seulement modifier sa gestion du dossier calédonien mais il doit surtout sortir le carnet de chèque pour faire face à de nouvelles dépenses. Comme après la révolte de 1878, comme après celles de 1917 et comme après les mouvements de revendication indépendantistes des années 1970 et 1980 (ou dernièrement après les affrontements autour du rachat de l’usine du Sud). Pour autant, cette fois-ci, un élément factuel diffère par rapport au passé : jadis, les chefs kanaks avaient souvent de bonnes raisons d’organiser des soulèvements. Ce sont en effet les spoliations foncières (et il faut bien dire l’absence totale de « politique indigène » au XIXème siècle) qui ont créé Ataï et ce sont les conséquences de la 1ère Guerre Mondiale sur le territoire qui ont entrainé les évènements de 1917. De même, c’est la mise en minorité démographique des kanaks sur leur propre sol (via l’immigration issue du Boom du nickel des années 60-70) et leur mise à l’écart des leviers de pouvoir qui ont entrainé, en réaction, la revendication indépendantiste armée, cette dernière ayant abouti à la création des provinces et à la mise en responsabilité institutionnelle des élites kanak. Enfin, durant les années 90, chacun pouvait convenir que les représentants du peuple kanak n’avaient pas accès aux outils de production industriels, alors que le nickel représente 20% du PIB calédonien. C’est la raison pour laquelle la demande du fameux « préalable minier » avait, en 1997, été plutôt bien accueillie par l’Etat qui l’avait traduit par l’accord de Bercy. En échange d’argent (via d’une part le financement de l’usine du Nord et le don du massif minier du Koniambo et d’autre part les futurs apports financiers issus des différents transferts de compétence prévus dans l’Accord de Nouméa), le Gouvernement national de Lionel Jospin obtenait l’assurance de la paix et de la tranquillité, du moins pour le temps d’une génération.

La vieille menace : « Le pognon ou la guerre »

Car depuis les évènements et pour faire avancer leurs revendications, les chefs indépendantistes n’ont qu’une seule menace véritablement efficace face à l’Etat, à savoir le chantage du retour à la guerre civile. Le pognon ou la guerre ! Pourrait-on ainsi dire. Et donc, lors du 53ème congrès de l’Union Calédonienne, le président du parti a répété ce week-end cette même menace (comme il l’avait fait à de nombreuses reprises dans le passé), de façon suffisamment claire cette fois-ci pour exciter les représentants Loyalistes et faire peur aux haut-fonctionnaires de l’Etat (qui sont comme chacun sait devenus très impressionnables) ainsi qu’au Gouvernement d’Elisabeth Borne :

« Sortir par une décision unilatérale du processus de décolonisation et de l’Accord de Nouméa aurait des conséquences irréversibles sur la paix dans ce pays. Nous sommes les seuls capables de garantir la tranquillité dans ce pays. Ce ne sont pas des milliers de gendarmes qui apporteront la paix et la sérénité aux deux cent mille personnes que l’on veut nous imposer ! (Daniel GOA, 11/11/22 ; sources : LNC) »

Mais si la méthode a fait ses preuves depuis la signature de l’Accord de Matignon, elle a néanmoins tendance à s’affaiblir avec le temps. En effet, après trois référendums perdus et alors que les indépendantistes dirigent 5 collectivités sur les 6 existantes (deux provinces sur trois, le congrès, le gouvernement, le CESE et le sénat coutumier), on peut s’interroger quant à la raison qui obligerait les dirigeants kanak à mettre fin « à la tranquillité dans ce pays » en déclarant la guerre à « deux cent mille personnes » qui n’ont, pour l’heure, pas fait grand-chose pour le mériter. Reste que le président Goa a dit les termes pour expliquer comment l’Etat Français pouvait empêcher la « guerre » en Nouvelle-Calédonie. La solution trouvée est en effet très simple et il suffira (comme d’habitude) de distribuer de l’argent :

« Nous devons connaître et évaluer le contentieux colonial qui nous oppose avec l’État français. Nous demanderons réparation de ce préjudice moral, psychologique, anthropologique, économique et sociétal (Daniel GOA, 11/11/22 ; sources : Ext. discours du 53ème congrès de l’UC) »

En effet, chacun sait que toutes les collectivités gérées par les indépendantistes connaissent une détérioration de leurs finances publiques (le gouvernement local en tête), et que l’Etat est le seul acteur capable de les soutenir financièrement pour réduire le déficit des comptes sociaux et maintenir le système public calédonien à flot. Alors que les indépendantistes sont au pouvoir, la ruine de celui-ci serait du plus mauvais effet d’autant plus que les leaders du FLNKS dépendent tous de ces institutions pour assurer leur train de vie et surtout pour redistribuer à leurs administrés ou leur clientèle (pas toujours de façon très égalitaire) les recettes issues des impôts des Calédoniens et des Métropolitains.

Ça vaut cher un contentieux colonial ?

Alors que les indépendantistes boudent toutes les discussions sur l’avenir et continuent à nier les résultats des trois référendums, on peut d’ores et déjà féliciter Daniel Goa pour sa proposition, puisqu’elle a le mérite d’en être une. Alors que le terme « dette coloniale » que les indépendantistes utilisaient autrefois reste connoté, les termes « contentieux colonial » font davantage sérieux et pourraient davantage être promus dans le discours médiatique (On peut donc féliciter le professeur Mathias Chauchat s’il a suggéré cette idée à Daniel Goa ?). Car, en parlant de « contentieux », on aurait presque l’impression qu’il ne s’agit que d’une vulgaire démarche juridique et plus du tout d’un gros chèque bien rempli visant à faire accepter aux indépendantistes de signer un nouvel accord de stabilité avec l’Etat ! Pour autant, il apparait dans le discours de Daniel Goa que les indépendantistes refusent d’estimer eux-mêmes la valeur de ce mirobolant « contentieux colonial ». Iraient-ils à la pêche aux informations pour savoir combien l’Etat serait disposé à mettre sur la table ? Voire. Comme lors des discussions qui ont entouré la rédaction et la signature de l’Accord de Nouméa, les négociations entre l’Etat et les Indépendantistes auront vraisemblablement lieu en coulisse dès la visite des ministres Carenco et Darmanin et on peut estimer que le fameux « Audit sur la décolonisation », que l’Etat devra bientôt fournir aux différentes parties présentes, facilitera l’établissement du montant de la dote.  De plus, comme par le passé, le Gouvernement national n’est pas obligé de faire un chèque directement. Il peut obliger des acteurs politiques et économiques locaux à contribuer au paiement de la douloureuse. Le préalable minier de 1998 avait ainsi contraint ERAMET et la SLN à abandonner le riche massif du Koniambo ainsi que des concessions minières à la SMSP, une société passée dans les années 90 sous le contrôle des indépendantistes.

A la recherche des arguments perdus 

Lorsque vous êtes obligés de payer quelqu’un pour qu’il se tienne tranquille, c’est toujours un peu fastidieux de l’assumer ouvertement. Entre la main qui se tend et celle qui la nourrit, il existe en effet une relation particulière dans laquelle la première se méfie souvent de la seconde, attendu qu’elle est placée en situation de dépendance vis-à-vis d’elle. Et lorsque le payeur est considéré comme un étranger illégitime par le receveur, celui-ci déteste plus que tout que l’on souligne ouvertement cette relation de dépendance. C’est pourquoi, dans les mois qui viennent, l’Etat devra trouver les arguments, les thèmes et le vocabulaire idoines afin d’enrober le futur accord financier pour en faire un véritable accord politique compréhensible par le plus grand nombre et acceptable par les chefs indépendantistes. En 1988, lors de la signature de l’Accord de Matignon, si on a surtout retenu l’image de la poignée de main symbolique entre Jacques Lafleur et Jean-Marie Tjibaou, c’est parce que celle-ci signifiait pour tous les observateurs le retour à la paix civile. Mais s’agissant de ses conséquences, l’accord a surtout permis la création et le financement des Provinces (par l’Etat) ainsi que la « politique de rééquilibrage » à travers l’établissement de la clé de répartition. De même, en 1998, le préambule de l’Accord de Nouméa et ses envolées lyriques hostiles à la colonisation ont essentiellement servi de cache-sexe médiatique pour, d’une part, faire passer plus facilement la confiscation à la SLN du riche massif du Koniambo ainsi que les moyens de financer la construction de l’usine du Nord et, d’autre part, pour faire avaler aux Loyalistes, d’instinct hostiles à toute nouvelle décentralisation, les transferts de compétences et donc les financements de l’Etat alloués à ses derniers.

Populares et optimates 

25 ans plus tard, il semble bien qu’une fracture sépare en interne chacun des deux blocs, qu’il soit Indépendantiste ou Loyaliste. Or, celle-ci n’est pas générationnelle (pour une fois) mais c’est bien une fracture politique aux racines idéologiques. Il y a d’un côté ceux qu’on pourrait dénommer les pragmatiques, essentiellement représentés par l’UC (du Nord ?) et par la nouvelle génération d’élus Loyalistes. Les premiers et les seconds se reconnaissent en effet par la clarté (d’autres diraient la radicalité) de leurs discours, lesquels sont d’ailleurs totalement antagonistes. Pour les premiers, les trois référendums n’ont pas existé et la France doit unilatéralement déclarer l’indépendance de la Nouvelle-Calédonie et financer celle-ci au titre du « contentieux colonial ». Pour les seconds, les trois référendums sont un fait politique qui maintient la Calédonie Française et qui rend caduques les dispositions du statut institutionnel actuel. En coulisse, les premiers ne savent pas trop comment négocier pour demander des sous avant d’accepter l’inévitable et les seconds redoutent de savoir combien cet inévitable va leur couter.  Car chez les Pragmatiques, ça ne veut pas vivre de « promesse », ça veut du concret.

De l’autre côté de la fracture, se trouvent ceux qu’on pourrait appeler les idéalistes. Ils se reconnaissent aisément par leur dédain vis-à-vis des sujets concrets, qu’ils estiment bassement matérialistes et par leur vocabulaire souvent très fourni. Les idéalistes ont également une appétence certaine pour l’équilibrisme et les discours à la fois flous mais savants. On peut considérer qu’ils sont majoritairement représentés par Calédonie Ensemble, chez les Loyalistes, et par le Palika, du côté Indépendantiste. Naturellement, les idéalistes – comme leur nom l’indique – s’intéressent essentiellement aux idéaux et aux concepts. Ils aiment donc beaucoup discourir. Fidèles aux conseils de Lénine (“Faites-leur avaler le mot, vous leur ferez avaler la chose…”), ils inventent sans cesse des slogans et des mots-valises pour faire avancer leurs causes réciproques ou pour faire passer la pilule du moment : « Référendum-éclairé », « Souveraineté-partagée », « Vivre-ensemble », « Destin-commun »… Et c’est la principale raison qui explique le malaise actuel de cette partie du corps politique calédonien. Car chez les Idéalistes, ça ne veut pas vivre « côte-à-côte », ça veut du rêve.

Entre rêve et réalité : concilier ou choisir ?

Concernant le dossier Calédonien, le principal problème de l’Etat est donc de trouver la réponse aux questions que se posent ces deux blocs qui semblent inconciliables : Les pragmatiques veulent du concret. Ils veulent connaitre le montant du chèque que l’Etat va devoir faire mais ils veulent aussi que l’Etat légitimise et justifie la valeur de son montant. Ils veulent savoir “combien“, “comment” et “quand” avant d’agir. Les idéalistes quant à eux veulent du rêve. Ils veulent savoir au nom de quel idéal et de quel hypothétique projet un accord serait susceptible d’être signé entre les différents partenaires. Ils veulent savoir “pourquoi“, “au nom de quoi”, et “dans quel but” avant d’agir. Pour le coup, le souci réside essentiellement dans le fait que, concernant les idéalistes, ceux-ci sont un peu à court d’inspiration ces temps-ci et aucune de leurs diverses propositions passées ou présentes n’a trouvé d’écho parmi la population, exception faite de leurs militants et électeurs respectifs. Le second problème, c’est que l’Etat n’est pas vraiment connu pour ses talents de vendeur de rêves. Enfin, le dernier problème, c’est qu’en affrontant la réalité électorale quatre fois de suite en quatre ans (au cours de trois scrutins référendaires et d’un scrutin provincial), le corps social calédonien s’est tendu face au réel. Et il y a donc peu de chance que l’inquiétude qui en résulte puisse être effacée uniquement par des rêves idéalistes. C’est pourquoi, en ce moment, les solutions concrètes sont plus que bienvenues, aussi basiques soient-elles…

Afficher la suite
Hubert B

Hubert B. a rejoint Calédosphère au tout début de l’année 2015. Enfant du pays, il a grandi à Nouméa et a ensuite bourlingué durant près de vingt ans au gré de ses envies et des hasards de la vie. Fils d’une bibliothécaire/documentaliste, il a été tour à tour enseignant, pigiste, formateur mais c’est finalement vers l’écriture qu’il a choisi de revenir. Succinct, précis, parfois laconique, si son style est volontiers direct, ses intérêts sont éclectiques et toujours tournés vers l’actualité. Sa citation favorite : « Le journaliste doit avoir le talent de ne parler que de celui des autres »

0 0 voter
Évaluation de l'article
guest
214 Commentaires
plus récents
plus anciens plus de votes
Inline Feedbacks
View all comments
Clarkounet Gaybeulounet
Clarkounet Gaybeulounet
30 avril 2024 17:55

“Geronimo Bailly” Quand je pense que j’ai manifesté devant le Tribunal pour lui permettre de garder la parole… Ce mec est passé de la Gomésie à l’indépendantiste à tout crins. Il a toujours bouffé aux même gamelles. On est dans la même mouvance que l'”indépendance Caldoche” où quelques crétins congénitaux croient pouvoir “gérer avec la Coutume”. Sa page FB est une succursale du CCAT. Ce genre de suceur est imbitable. Il a arboré un double-drapeau pendant des années, mais c’est fini: il se découvre. Ce qui m’amuse, c’est que ce sont toujours les mecs comme lui qui se font défoncer… Lire la suite »

Electron Libre
Electron Libre
14 avril 2024 14:43

Des nouvelles du front pour se rassurer:

https://m.youtube.com/watch?v=PDgSAaQt0HE

Clarkounet.... Gaybeuloïde
Clark
10 avril 2024 22:04

Bon sinon venez à la manifestation tout est fait pour que ça se passe bien. Il ne tient qu’à vous qu’on entende vos droits … Clark et ses très nombreux amis veilleront sur vous. Pour de vrai.

LedZep4096
LedZep4096
Répondre à   Clark
10 avril 2024 22:42

Clark “Bon sinon venez à la manifestation tout est fait pour que ça se passe bien. Il ne tient qu’à vous qu’on entende vos droits …” Avec ce qui vient de se passer ce soir, avec çà : https://la1ere.francetvinfo.fr/nouvellecaledonie/nickel-la-province-nord-refuse-la-garantie-financiere-de-la-sln-les-sites-miniers-du-nord-a-l-arret-des-ce-jeudi-1479299.html “La province Nord refuse la garantie financière de la SLN, les sites miniers du Nord à l’arrêt dès ce jeudi“. je n’ai bien peur qu’il y en aura d’autres, de manifestations à Nouméa [et, espérons le en Province Nord aussi]. Mais, dans le cas-où la situation ne ferait qu’empirer, ce seront des milliers d’emplois [directs, indirects] sacrifiés de par la simple… Lire la suite »

Dernière modification 2 mois plus tôt par LedZep4096
Clarkounet.... Gaybeuloïde
Clark
Répondre à   LedZep4096
10 avril 2024 23:50

Popaul veut des sous. Ce salopard de tabasseur de femmes est prêt à couler ce pays.

Et pendant ce temps des flics ustke divulguent les détails des dispositifs de protection d’élus loyalistes…

Il est plus que temps de dire stop. Rester chez vous pour éviter les problèmes ne fera que les conforter

LedZep4096
LedZep4096
Répondre à   Clark
14 avril 2024 21:25

Clark «  Et pendant ce temps des flics USTKE… »
« Une » flic qui est d’un autre calibre que celui de nos branquignols, c’est bien cette australienne qui n’a pas hésité à « neutraliser » le fou furieux qui, à Bondi Junction a tué 6 personnes avec un couteau et blessé autant ! Je me trouvais pas loin du lieu du drame quand j’ai entendu les coups de feu. ! Peu de temps auparavant j’avais idée d’y aller dans ce Westfield de Bondi Junction.

https://www.leparisien.fr/faits-divers/attaque-au-couteau-a-sydney-lauteur-tue-par-la-police-un-quadragenaire-atteint-dune-maladie-mentale-identifie-14-04-2024-SSBZM4DDORGV3K5J3PRVTK6KKU.php

Electron Libre
Electron Libre
Répondre à   LedZep4096
15 avril 2024 20:20

C’est surtout que le flic, en Australie, ne sera pas placé en garde à vue…

Clarkounet.... Gaybeuloïde
Clark
Répondre à   Electron Libre
15 avril 2024 21:19

Pas certain mais on n’en fait pas un plat. Il y a forcément un debriefing au minimum voir un suivi psy

LedZep4096
LedZep4096
Répondre à   Electron Libre
15 avril 2024 22:00

Électron Libre « c’est surtout que le flic, en Australie, ne sera pas placé en garde à vue » Un forcené comme rarement vu sur lequel cette femme policière a tiré. Il a tué 6 personnes (5 femmes, un homme) et blessé 12 autres plus ou moins gravement selon le cas dont, un bébé de 9 mois ! Elle n’a pas eu le choix. Il a foncé sur elle couteau en main. Les vidéos surveillance l’attesteraient selon les déclarations des responsables de la Police Australienne. Elle aurait tiré trois fois de suite pour le stopper. Comment va t’elle surmonter ce drame désormais…… Lire la suite »

Inforétif
Inforétif
Répondre à   LedZep4096
16 avril 2024 06:30
Dernière modification 1 mois plus tôt par Inforétif
LedZep4096
LedZep4096
Répondre à   Inforétif
16 avril 2024 17:01

Inforétif « l’homme au poteau »

https://la1ere.francetvinfo.fr/nouvellecaledonie/l-australie-offre-la-citoyennete-au-heros-francais-de-l-attaque-de-bondi-junction-1480787.html

Il ne reste plus qu’à Jupiter, de lui attribuer à juste titre « La Légion d’Honneur »

Electron Libre
Electron Libre
Répondre à   LedZep4096
16 avril 2024 07:17

“Je me trouvais pas loin du lieu du drame quand j’ai entendu les coups de feu. !”

Dis, ça t’arrive d’aller ailleurs qu’en Australie ?

Parce que ça trois fois que tu nous fais le coup en moins de deux ans.

Dernière modification 1 mois plus tôt par Electron Libre
LedZep4096
LedZep4096
Répondre à   Electron Libre
17 avril 2024 08:10

Électron Libre « Dis, ça t’arrive d’aller ailleurs qu’en Australie ? »

Le plus beau pays du monde tu rigoles !
Mais en ce moment un peu perturbé quand même.
Et de deux en l’espace de quelques jours.
Cette fois-ci sur un religieux TikTok.
Décidément « les voies du Seigneur sont impénétrables ».

https://www.liberation.fr/societe/religions/attaque-dans-une-eglise-a-sydney-leveque-poignarde-est-une-star-de-tiktok-20240416_2NG2NA67XBBKFDNUVZS72ONPHI/

Alika Antitra
Alika Antitra
Répondre à   LedZep4096
17 avril 2024 08:59

LedZep : Libération : “leveque-poignarde-est-une-star-de-tiktok

Un évêque “dans le vent”, avec néanmoins des positions très raisonnables sur beaucoup de sujets …

Une “false flag attack” organisée par Big Pharma (dont Inforétif est l’envoyé, que son nom soit oublié) ?

Qui se souvient du génocide des Assyriens, contemporain de celui des Arméniens ?
https://www.vaticannews.va/fr/monde/news/2023-03/assyro-chaldeens-genocide-irak-joseph-yacoub-france-orient.html#:~:text=Les%20Assyro%2Dchald%C3%A9ens%20ont%20%C3%A9t%C3%A9,une%20population%20de%20550%20000.

Dernière modification 1 mois plus tôt par Alika Antitra
Inforétif
Inforétif
Répondre à   Alika Antitra
17 avril 2024 16:47

“Un évêque “dans le vent”, avec néanmoins des positions très raisonnables”

? ?
Position du missionnaire ?

C’est grâce à des charlots pareils qu’on en vient à s’impatienter furieusement qu’au XXI ème siècle des anachronismes aussi irrationnels que les religions et autres sectes subsistent encore.

J’ai le même près de chez moi, avec lui aussi une sorte de raquette de ping-pong dans chaque main pour arrêter les véhicules quand des élèves de la petite école primaire voisine veulent traverser la rue.

comment image

Dernière modification 1 mois plus tôt par Inforétif
LedZep4096
LedZep4096
Répondre à   Inforétif
17 avril 2024 21:39

Inforétif Bishop Assyrien (suite).

« Laissez venir à moi les petits enfants » disait l’Autre.
Il a eu chaud notre évêque (il n’a été que blessé).
Il doit encore se la repasser en boucle cette bonne parole.
« Ce petit enfant », cet ado face à lui, était « armé » mais pas que de bonnes intentions à son égard.

IMG_3039.jpeg
Inforétif
Inforétif
Répondre à   Alika Antitra
17 avril 2024 17:04

“Big Pharma (dont Inforétif est l’envoyé…” Indécrottable Alik quant à ton conspirationnisme pathhologique. Et pourtant même BB qu’a pourtant pas inventé la poudre à canons a fini par changer d’avis ! Brigitte Bardot a (enfin) changé d’avis sur Poutine (msn.com). “Il a fallu une guerre aux portes de l’Europe pour la faire changer d’avis. Brigitte Bardot ne peut plus voir Vladimir Poutine en peinture : « Cette guerre est barbare, estime la star des sixties. Le président Zelensky a beaucoup de courage et Poutine est décevant. Il a un côté satanique que je ne soupçonnais pas », affirme celle qui n’a jamais caché… Lire la suite »

LedZep4096
LedZep4096
Répondre à   Inforétif
17 avril 2024 18:30

Inforétif « et pourtant même BB qu’a pourtant pas inventé la poudre à canon… »

Disons qu’elle se contentait de fournir les obus…

Aller… Le Grand Cactus https://youtu.be/toKYufMk2aA?si=RPPdisY3re9mgGPy

Inforétif
Inforétif
Répondre à   LedZep4096
18 avril 2024 05:59

“Disons qu’elle se contentait de fournir les obus…” Shocking, my dear ! Et dieu créa la femme … et les obus ?.. Cela explique peut-être pourquoi, encouragé par son confesseur Kirill, Poutine n’a aucun scrupule à user et abuser des deuxièmes. Encore au moins 17 civils tués ce jour à à Tchernihiv sous 3 missiles russes, quel enfoiré ! J’ai cru comprendre que le Chinois, soucieux de son commerce mondial, va plus ou moins contraindre ce salopard à négocier, ce qui ravit  Zelensky puisque c’est sur la base du respect de l’intégrité territoriale des nations, Poutine, piégé (?) fait la gueule….… Lire la suite »

Inforétif
Inforétif
Répondre à   Inforétif
18 avril 2024 06:10

Suite
“17 civils tués ce jour à à Tchernihiv”

Du coup l’Allemand se sent morveux d’avoir refusé la proposition d’une interposition de contingents européens en Ukraine prônée par Macron, et propose (à peu près inutilement, l’Ukraine est trop vaste) ça :

L’Allemagne appelle à renforcer sans délai la défense aérienne de l’Ukraine (msn.com)

LedZep4096
LedZep4096
Répondre à   Inforétif
18 avril 2024 08:15

Inforétif « PS caledosphere devient techniquement très pénible »

Boîte 📦 noire ce média.
Pas d’autres alternatives que celles une, de vérifier le niveau de mise à jour du système d’exploitation de ton PC, deuxièmement de celui de ton navigateur (Edge ou Chrome), de supprimer l’historique de ce même navigateur. Mieux, utiliser une tablette du type «  🍏 croquée » qui n’implique jamais ce type de dysfonctionnement. Pour ce qui est de son concurrent « aux trois étoiles », à voir.

Dernière modification 1 mois plus tôt par LedZep4096
Clarkounet Gaybeulounet
Clark
Répondre à   Inforétif
18 avril 2024 08:18

Calédosphère est sur le point de véritablement mourir. Et finalement ça ne serait pas plus mal. Même sur les autres réseaux où il est présent il agonise.

LedZep4096
LedZep4096
Répondre à   Alika Antitra
17 avril 2024 17:23

Alik « Un évêque dans le vent avec néanmoins des positions raisonnables sur beaucoup de sujets » Ouais ! S’il fallait s’en tenir à son point de vue sur la pandémie de Covid qu’il aurait considérée être, ni plus ni moins, qu’une grippe comme les autres [ https://www.liberation.fr/societe/religions/attaque-dans-une-eglise-a-sydney-leveque-poignarde-est-une-star-de-tiktok-20240416_2NG2NA67XBBKFDNUVZS72ONPHI/ ] ! En tout cas, étant toujours chez nos amis Aussies, je tend un peu plus l’oreille désormais, lorsque je traverse la rue ou que je baguenaude dans les centres dans le cas où, un illuminé courant comme un dératé se mettrait à hurler « for God’s sake ». À quand le retour vers le futur… Lire la suite »

Inforétif
Inforétif
Répondre à   LedZep4096
14 avril 2024 02:19

“’il y en aura d’autres, de manifestations à Nouméa”

Il semble que celle de ce samedi a été calme (mais les médias de “l’étranger” parlent si peu du trou du cul du Monde, et même mes correspondants lokaux).

En Iran en ce moment dans les manifs on prie très fort, en scrutant soigneusement les lignes de ses mains pour essayer de deviner son destin proche avec ce qui risque de tomber du ciel : :

https://img-s-msn-com.akamaized.net/tenant/amp/entityid/BB1ly9hV.img?w=534&h=300&m=6&x=78&y=17&s=1088&d=110

Dernière modification 1 mois plus tôt par Inforétif
Inforétif
Inforétif
Répondre à   Inforétif
14 avril 2024 07:53

Écrit à 02 H19, heure de Nouméa: “En Iran en ce moment dans les manifs on prie très fort, en scrutant soigneusement les lignes de ses mains pour essayer de deviner son destin proche avec ce qui risque de tomber du ciel :” Ben voilà, 5 heures plus tard seulement, : ces cons de Mollahs sont tombés dans le panneau, ils viennent effectivement de se suicider en attaquant Israël (et donc les USA). Bcp d’Iraniennes vont se faire un plaisir de les déchiqueter de leurs propres ongles dans quelques jours (ou même heures si révolution opportuniste subite, et qui sera… Lire la suite »

Dernière modification 1 mois plus tôt par Inforétif
Inforétif
Inforétif
Répondre à   Inforétif
16 avril 2024 05:44

Suite : les mollahs mollissent et font dans leur froc (et ça a commencé il y a 2 ans). Perso, si j’étais mollah, je serais déjà en train de ramer de Tanger jusqu’à Gibraltar . .  https://t.me/mamlekate/85819?single Le pourquoi du comment : https://observers.france24.com/fr/moyen-orient/20240313-je-suis-une-salope-aussi-femmes-iraniennes-hashtag-harc%C3%A8lement-mollahs “Selon un sondage publié la semaine dernière à Téhéran, moins de 2 % des habitants de Téhéran soutiennent l’oppression des personnes par l’État sur des questions telles que le hijab.” Autrement dit, plus de 40 millions d’Iraniennes sont de véritables grosses salopes ! Ce régime fout la merde dans tout le Moyen-Orient depuis 45 ans, il est plus… Lire la suite »

Dernière modification 1 mois plus tôt par Inforétif
Minie
Minie
Répondre à   Inforétif
16 avril 2024 07:38

“En quoi les Mollahs forment -ils une véritable maffia ?” On peut citer le trafic d’armes, d’alcool et les réseaux de prostitution, les casinos en Asie, le transfert des réserves d’or de l’Iran sur des comptes off shore dans les avions d’IranAir , dont le propriétaire et unique actionnaire est le gouvernement des Mollahs milliardaires iraniens , bref du beau monde … et des semeurs de troubles dans la région et sur toute la planète et en particulier dans les régimes démocratiques occidentaux en tant que leurs ennemis publiquement désignés. Le même système de régime terroriste mafieux que celui de… Lire la suite »

Electron Libre
Electron Libre
Répondre à   Minie
16 avril 2024 07:47

Les mollahs musulmo-islamistes font du traffic d’alcool ?

Minie
Minie
Répondre à   Electron Libre
16 avril 2024 12:12

Et oui,et mieux encore ,celui des femmes, des jeux d’argent, bref,faites ce que je dis mais pas ce que je fais, sans oublier les réseaux internet d’infiltration en Europe et les armes livrées à leur cher ami Poutine pour anéantir les Ukrainiens nazis pourris par le laxisme des régimes occidentaux et la décrépitude de leur civilisation. Non mais allo quoi !

Dernière modification 1 mois plus tôt par Minie
Minie
Minie
Répondre à   Minie
16 avril 2024 12:37

Additif : les Pasdaran chiens de garde du guide suprême l’Ayatholla Ali Khameini garantissent aux Mollahs la sécurité de leur régime et celle de leur colossal empire commercial tout en pratiquant une économie parallèle de contrebande y compris celle de l’alcool, contrebande refourguée entre autre dans leurs casinos en Asie. Ces Pasdaran et leurs activités économiques souterraines représenteraient “entre un et deux tiers du PIB iranien, selon le spécialiste de l’Iran, le politologue Thierry Kellner ( Université de Bruxelles).

Dernière modification 1 mois plus tôt par Minie
Clarkounet.... Gaybeuloïde
Clark
Répondre à   Electron Libre
17 avril 2024 20:31

Un peu comme les talibans avec le pavot….

Clarkounet.... Gaybeuloïde
Clark
Répondre à   Inforétif
14 avril 2024 13:05

Pas si calme. Les abrutis habituels se sont fait une after en brûlant caillassant et autres exemples de vivre ensemble comme l’agression de livreurs de pizza. Point commun de tous ces enculés: le drapeau kanak.

Inforétif
Inforétif
Répondre à   Clark
16 avril 2024 05:17

“Point commun de tous ces enculés: le drapeau kanak.”

Ainsi qu’un indéniable racisme anti-blanc (même si ça n’existe pas, selon les mélenchoniens).

Electron Libre
Electron Libre
Répondre à   Inforétif
16 avril 2024 11:08

Et “la droite”, genre Macrony, LR, etc …. ont-ils le courage de soutenir cette ligne ?

Dernière modification 1 mois plus tôt par Electron Libre
Clarkounet.... Gaybeuloïde
Clark
Répondre à   Electron Libre
17 avril 2024 20:32

Bon écoute. Macron dans trois ans c’est du passé. Il va falloir changer de disque.

XYY .
XYY .
Répondre à   Clark
18 avril 2024 13:50

Clark.
“Bon écoute. Macron dans trois ans c’est du passé.”.
Vous voulez rire… Avec un chiffre d’affaires en progression constante 200 millions € en 2023 … (*),

“Il va falloir changer de disque”.
Aucune raison.
Allez, musique …
https://youtu.be/3Jk8OE-OIE0?si=bnD2NQUBj-l26PIr

(*)

20240417_180458.jpg
Electron Libre
Electron Libre
Répondre à   XYY .
18 avril 2024 15:31

Excellent !

XYY .
XYY .
Répondre à   Electron Libre
18 avril 2024 19:43

EL.
“Excellent !”.
St Emilion également 😋.
J’y avais visité l’église monolithe en 2012 ainsi que celle d’Aubeterre-sur-Dronne pas très loin.

Quant à l’aéroport de Nice , j’y ai posé un A330 en 2022… en simulateur 😂

1713429712739.jpg
Electron Libre
Electron Libre
Répondre à   XYY .
19 avril 2024 07:42

Ah, il a reconnu l’église de St Emilion.

En effet, mon périple de 10 jours en terre-de-France-à-nous m’a conduit de Nice au fin fond de la Gironde, j’y ai même passé un dimanche ( le seul dimanche en fait; le 7 avril) en Dordogne, dans le Périgord !

Electron Libre
Electron Libre
Répondre à   Clark
18 avril 2024 15:30

plusuné quatre fois pour avoir répondu à côté;
on sait quelle ambiance règne sur ce site…

Clarkounet Gaybeulounet
Clark
Répondre à   Electron Libre
19 avril 2024 13:31

Pffff

LedZep4096
LedZep4096
10 avril 2024 13:49

“Combien va coûter à l’Etat le règlement du “contentieux colonial” ?” En attendant le Grand Soir, Comment Loulou et son Gouvernement vont-ils régler, maintenant là, ce contentieux pas piqué des vers et bien réel, celui-là. Lu ce jour sur un site gouvernemental [celui de l’Etat] à priori ne délivrant pas de “fake news” [ https://la1ere.francetvinfo.fr/nouvellecaledonie/crise-covid-le-gouvernement-condamne-a-verser-126-millions-supplementaires-pour-la-requisition-du-meridien-de-noumea-1479203.html ] : “Crise Covid : Le gouvernement condamné à verser 126 millions supplémentaires pour la réquisition du Méridien de Nouméa” “C’était l’un des maillons du dispositif de lutte contre l’introduction du Coronavirus en Nouvelle-Calédonie entre 2020 et 2021. La réquisition du Méridien de Nouméa va finalement… Lire la suite »

LedZep4096
LedZep4096
21 février 2024 19:13

“Sortir par une décision unilatérale du processus de décolonisation et de l’Accord de Nouméa aurait des conséquences irréversibles sur la paix dans ce pays. Nous sommes les seuls capables de garantir la tranquillité dans ce pays.” Nous déclamait donc Papy Daniel, le 11 novembre 2022. Rien de nouveau sous le soleil 467 jours après soit, 1 an 3 mois et 10 jours. Il a remis “le saphir” sur le 33 tours, ce jour mercredi 21 février 2024, Papy en grande forme. La preuve, à découvrir sur le site de “franceinfo:” https://la1ere.francetvinfo.fr/nouvellecaledonie/province-sud/noumea/visite-ministerielle-la-manifestation-des-militants-independantistes-tourne-a-la-confrontation-avec-les-forces-de-l-ordre-1466676.html “Il n’est pas question de dégeler le corps électoral, a martelé… Lire la suite »

Dernière modification 3 mois plus tôt par LedZep4096
Clarkounet Gaybeulounet
Clark
Répondre à   LedZep4096
22 février 2024 07:40

“Il s’agit de “maintenir les acquis politiques de ces trente dernières années””

Voilà pourquoi il ne fallait pas:
-Le double drapeau (merci Qui?)
-Le gel de 2007 (merci Qui?)
-… (remplir avec ce que je n’ai pas cité)
-Et voilà pourquoi on a bien fait de lutter à cors et à cris contre la volonté indépendanto-gomèsiste de transférer les compétences de l’article 27 facultatif!

Vouloir que ce qui était dès le début considéré comme TRANSITOIRE devienne un “acquis” donc définitif, est une fois de plus la preuve que ces gens sont des manipulateurs, des filous, des menteurs.

Electron Libre
Electron Libre
Répondre à   Clark
22 février 2024 07:51

Voilà pourquoi il ne fallait pas:
-Le double drapeau (merci Qui?)

Frogier, mais ne pas oublier Sonia BACKES qui a été une grande supportrice à l’époque !

Je ne l’ai pas oublié et les Calédoniens non plus j’espère.

… et qui aujourd’hui essaie de se faire un grand retour en politique sur les enjeux de cette période de transition.

Moi première ! moi ! moi ! toujours à la poursuite de son égo !



Dernière modification 3 mois plus tôt par Electron Libre
Minie
Minie
Répondre à   Electron Libre
22 février 2024 08:46

En attendant si ces nouvelles générations n’étaient pas là pour prendre le relai chez les loyalistes on n’aurait plus grand chose à suivre comme bannière parce que les vieux dont certains continuent comme le Philippe à vouloir jouer un rôle et en particulier en eaux troubles … Nul n’est parfait !Ce que j’apprécie chez cette génération d’élu(e)s c’est son langage direct et sans fioritures face au discours et agissements des indépendantistes. Et ce ne sont pas me semble-t-il des fainéants!Ce n’est que mon avis personnel. Ce que je n’ai pas oublié perso comme neo – calédonienne c’est le deal il… Lire la suite »

Electron Libre
Electron Libre
Répondre à   Minie
22 février 2024 09:32

 “le départ de certains djeuns comme Sonia” Backès s’est barrée des LR en 2012 quand elle a compris que le parti aller payer les pots cassés pour le coup du drapeau ( qu’elle avait suivi). Une bonne partie de l’électorat avait exprimé son mécontentement et tourné le dos au LR. Elle s’est barrée après avoir soutenu le double drapeau.… pour aller rejoindre ceux qui avaient claqué la porte bien avant elle ! ça ne te rappelle pas une conversation où tu m’expliquais que les politiques agissaient non par conviction mais par pur calcul d’ambition et de circonstances ? Ben pour… Lire la suite »

Dernière modification 3 mois plus tôt par Electron Libre
Clarkounet.... Gaybeuloïde
Clark
Répondre à   Electron Libre
22 février 2024 09:51

“ça ne te rappelle pas une conversation où tu m’expliquais que les politiques agissaient non par conviction mais par pur calcul d’ambition et de circonstances ? Ben pour le coup, si on prend Backès comme cas d’étude, ton argument était juste.” Bonne analyse. Mais ça n’empêche pas qu’elle a taillé une croupière à Gomès, en tant que “plus affûté” des politiciens locaux actuels. Et ça on ne peut plus lui enlever. Elle a surclassé Pétélo les grandes oreilles… et il est largement temps que ce qui reste de feu le RP(C)R, Rump, etc… autant en France avec Chiotti et ici… Lire la suite »

Electron Libre
Electron Libre
Répondre à   Clark
22 février 2024 10:08

Merci Clark

Et que par ailleurs elle ait taillé une croupière à Gomès ne me pose aucun problème.

Frogier…. c’est juste un mauvais souvenir.

 autant en France avec Chiotti et ici avec les derniers souffles de Frogier ferait bien de rester dans l’urne avec les cendres de Chirac, fermée par le bracelet électronique de Sarko.

J’adore ! voilà un bel élan lyrique à lire !

Minie
Minie
Répondre à   Electron Libre
22 février 2024 11:39

“Ça ne te rappelle pas une conversation: Si tout à fait, j’avais même ajouté d’ailleurs que les convictions n’étaient pas des idées en matière de programme politique que encore heureux qu’ils soient convaincus de leur programme ces élus et que chez certains politiques ( j ‘avais même précisé : ai je dit tous? ) ces convictions étaient d’ailleurs fluctuantes et adaptées aux attentes du public et des circonstances! Je le pense toujours. Non, cette rupture avec les jeunes cadres ne s’est pas faite ainsi. Mais lors d ‘un Congrès à Boulari. Le double drapeau n’est qu’ une péripétie dans cette… Lire la suite »

Electron Libre
Electron Libre
Répondre à   Minie
22 février 2024 11:44

Puis, après quelques années, elle est retournée chez les LR !

Minie
Minie
Répondre à   Electron Libre
22 février 2024 12:47

Encore faux!

Minie
Minie
Répondre à   Electron Libre
22 février 2024 12:52

Encore faux ! A près des partis loyalistes ont été créés où des vieux ont été approchés et ont dit que place aux jeunes et faites vous confiance nous on a confiance en vous.
Ainsi va le monde.

Clarkounet.... Gaybeuloïde
Clark
Répondre à   Electron Libre
22 février 2024 09:47

QUI? c’est surtout le RPR et ses descendants / émanations locales.

JFG
JFG
Répondre à   LedZep4096
22 février 2024 19:32

De quoi ont-ils peur? Si leur projet d indépendance tenait la route, ils rallieraient une majorité d habitants de NC, y compris parmi les non-canaques. Mais nââân, j’déconne!! Leur « non-projet » est un véritable repoussoir, basé sur la rancoeur, le racisme envers tous les non canaques et l absence totale de sens économique. Et tout ça, emmené par ce minable prof totalement has-been.

Inforétif
Inforétif
26 janvier 2024 04:48

Aucun contentieux colonial avec eux mais pourtant ceux-là pourraient eux aussi finir par nous coûter cher : https://www.midilibre.fr/2024/01/22/saint-jean-de-vedas-les-gens-du-voyage-demandent-des-contributions-financieres-pour-quitter-les-lieux-11712933.php Macron devrait négocier : l’État fournit la vidange, le changement des pneus et le plein de carburant du camping-car et c’est bon, quoi ! ————————————– Sinon il se pourrait bien que certains de nos braves paysans soient la réincarnation de gens du voyage : “Les manifestants ont expliqué à Sud Ouest avoir demandé des cafés gratuits « en guise de soutien » In : Agriculteurs en colère : après s’être fait refuser un café gratuit, ils vandalisent le McDonald’s d’Agen avec une… Lire la suite »

Dernière modification 4 mois plus tôt par Inforétif
Electron Libre
Electron Libre
Répondre à   Inforétif
26 janvier 2024 14:00

Vandaliser un macdo… avec une botte de paille ! Ils sont vraiment forts !

Clarkounet Gaybeulounet
Clark
Répondre à   Inforétif
22 février 2024 07:34

Non et puis les paysans français sont producteurs de café, tout le monde le sait!

JFG
JFG
27 décembre 2023 08:43

Nos bon prof de droit et historiens lokaux divers et (a)variés auront-ils l audace de remettre en cause la position qui vient d être donnée par le Conseil d État quant aux réformes à mener via un changement de la Constitution et ce afin de remettre la NC sur les rails d un fonctionnement un peu plus démocratique ?
Hâte de connaître leurs réactions.

Voir plus dans Actualité

Top du moment

Commentaires récents

To Top