Connect with us

Calédosphère

Actualité

Gouvernement : nouvelle plainte contre Calédosphère

L’avocate au barreau Laurence Amend-Bockel a envoyé aujourd’hui à la rédaction une mise en demeure dans l’affaire concernant les emplois fictifs du gouvernement. Le communiqué de Convergence-Pays retranscris dans ces colonnes qualifiait de « parasites » les collaborateurs de l’institution. Encore une plainte !

C’est l’ancien candidat aux provinciales Stéphane Henocque qui avait sorti l’information sur sa page Facebook. Le leader de Convergence-Pays avait en effet reçu et fait diffuser la liste des 22 collaborateurs du cabinet de Cynthia Ligeard, la présidente du gouvernement démissionnaire. Le 30 décembre, Calédosphère avait partagé cette information ainsi que les copies d’écran prises par un agent du gouvernement répertoriant les collaborateurs de l’ensemble des « ministres » et de la présidente Ligeard. Or, il s’avère que cette liste, vraisemblablement non-mise à jour, comportait le nom de Mandy BRIZARD, laquelle ne travaillerait plus à la cellule communication de l’institution depuis juin 2014. Cette dernière a donc mandaté un cabinet d’avocat et c’est Laurence AMEND-BOCKEL (bien connue des équipes de Calédosphère) qui a informé Franck Thériaux de l’engagement d’une action judiciaire à son encontre.

Après vérification, la présence du nom de cette collaboratrice était une erreur puisqu’elle travaillait bien à la communication de la présidence mais seulement sous l’ancien exécutif. Celle-ci a donc jugé que les propos de Convergence-Pays à son endroit portaient « manifestement atteinte à son honneur et à sa considération ». Le mouvement politique de Stéphane Henocque déclarait néanmoins dans son communiqué de fin décembre :

« Attention, ces photos ont été prises la semaine dernière, mais il semblerait que le site ne soit pas à jour depuis des mois. Il y a eu des mouvements de postes. D’ailleurs, ce ne sont pas les noms qui nous intéressent (…) Non, c’est bien la quantité de ces postes, dont nous pensons qu’ils sont redondants avec l’administration officielle. On notera malgré tout qu’il y a beaucoup de « fils de » et de militants fidèles et récompensés (Communiqué FB de C-P) »

En effet, 80 personnes sont affectées (officiellement) aux cabinets des membres du gouvernement et Convergence-pays rajoutait à ce propos :

« Chacun de ces 80 “collaborateurs” (dont beaucoup de parasites) vous coûtent 8 millions par an en moyenne. Certains (comme M. Tremblier qui a bradé Prony ou le chargé de propagande personnel de Mme Ligeard) touchent plus d’un million net par mois ! (Communiqué FB de C-P) »

Ainsi, une mention rectificative a donc été apportée à l’article en question (lire la mention sur la page évoquée en cliquant ici).

La seconde missive de Miss Bockel

Il s’agit là de la seconde lettre annonçant une action judiciaire contre Calédosphère que nous recevons de la part de l’avocate au barreau Laurence AMEND-BOCKEL. La première qui nous avait été envoyée concernait un autre « scandale » révélé dans ces colonnes en aout dernier.

Pour comprendre cet enthousiasme à attenter des actions judiciaires contre Calédosphère il faut se rappeler le scandale des « ambassadeurs de la Nouvelle-Calédonie ». Nos plus fidèles lecteurs se souviennent qu’en mai 2014, nous avions évoqué le fait que l’ex-vice-président du gouvernement Gilbert Tyuienon aurait essayé de faire nommer certains de ses proches aux postes d’ambassadeurs de la Nouvelle-Calédonie dans la région. Il aurait pour cela établi un jury composé de collaborateurs et aurait préparé la désignation de proches sans aucune condition réglementaire de titres, diplômes ou expériences (la maitrise de la langue étrangère n’étant pas non plus requise). Alors Haut-commissaire, Jean-Jacques Brot s’était opposé à ce qu’il avait appelé un « mode opératoire dénué de toute base légale ». Il en avait informé dans des mails jugés « francs mais directs » le directeur de la coopération régionale. Or celui-ci aurait directement transmis ces mails à Gilbert Tyuienon lequel s’en serait ensuite servi contre Jean-Jacques Brot en portant plainte en diffamation contre lui (l’affaire est toujours en cours). Plusieurs articles sur le média s’en étaient fait l’écho et le retentissement avait été tel que Gilbert Tyuienon avait dû renoncer à finaliser ces nominations.

Or, il se trouve que le Directeur de la Coopération Régionale est justement François Bockel (fils de l’ancien ministre sarkozyste Jean-Marie Bockel) et mari de… Laurence AMEND-BOCKEL, l’avocate qui, semble-t-il, écrit désormais tous les trois mois une lettre de mise en demeure à Calédosphère.


NDLR : Le procès entre Gilbert Tyuienon et Jean-Jacques Brot doit avoir lieu le 13 mars 2015. A cette occasion l’élu de l’Union Calédonienne devrait fournir à la barre des mails de l’ancien haussaire dans lesquels Jean-Jacques Brot parlerait en « mots-fleuris » du vice-président Tyuienon justifiant selon lui une « diffamation ». Cependant, dans cette hypothèse, ces mails auraient été fournis à l’élu indépendantiste par François Bockel. Il s’agirait alors à ce dernier d’expliquer les raisons pour lesquelles il aurait pu violer le principe du secret des correspondances… à suivre.

Article du 432-9 du code pénal : le fait, par une personne dépositaire de l’autorité publique ou chargée d’une mission de service public, agissant dans l’exercice ou à l’occasion de l’exercice de ses fonctions ou de sa mission, d’ordonner, de commettre ou de faciliter, le détournement, la suppression ou l’ouverture de correspondances ou la révélation du contenu de ces correspondances, est puni de trois ans d’emprisonnement et de 45 000 euros d’amende

jj brot


 

1

2

Afficher la suite

Officiant en free-lance pour plusieurs périodiques et médias calédoniens, cette pigiste professionnelle a rejoint l’équipe des contributeurs de Calédosphère depuis 2013 sous son nom de plume « Rita ». Spécialisée dans l’actualité quotidienne, elle se plait à y dénicher des sujets non-traités par les autres médias et à couvrir les évènements sensibles. Synthétique, réactive et parfois provocatrice elle essaie toujours d’écrire de manière claire, précise mais avant tout vivante. Son crédo : « Si ça pique, c’est un bon sujet »



Laisser une réponse

54 Commentaires sur "Gouvernement : nouvelle plainte contre Calédosphère"

avatar
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
J’espère de tout cœur que la justice -1 fera son travail, -2 a de l’humour !1- son travail, c’est de défendre le bien commun. La nécessité de la liberté de la presse est plus précieuse aujourd’hui que jamais. Et j’espère bien, comme vos autres lecteurs, pouvoir continuer à vous lire ! Décidément, la nécessaire irrévérence coûte cher….2- Dans le rôle de la vierge effarouchée : Mandy Brizard ! Ca me fait penser à Audiard, cette plainte…..”les cons ça ose tout, c’est même à ça qu’on les reconnaît” !!!Navrée, belle dame, moi je reste une citoyenne lambda, et, comme pas mal… Lire la suite »
abul

pour certains de nos “elus”, elle serait tellement belle la vie sans caledosphere……

le paradoxe du rump , ca defile en tete de cortége pour defendre la liberté d expression , et pour une histoire de rien du tout ca porte plainte . je ne sais pas si cette brizard est famille avec l autre qui conduit saoule et insulte les policiers , mais je trouve triste d avoir besoin d avocats pour maintenir son honneur . quand aux avocats  ils pourraient peut etre conseiller leur client sur l inutilité d une telle plainte qui souvent n est méme pas recevable avant de les accompagner dans de ce genre de procedure ridicule qui… Lire la suite »
Bonobo

Mais non! Comment voulez vous qu’un avocat refuse de faire une procédure (même s’il sait qu’elle n’aboutira pas) alors qu’il en récoltera de l’argent ne serait ce en l’entamant?  Quand à qui va le payer? il  s’en moque du moment qu’il soit payé!

Nous sommes à la  limite  de”    procédure  abusive “. Qui va  financer  ce   ” machin” ? Cela encombre le tribunal pour  rien ! 

Pepere

Si elle n’y est plus, elle y a été…. SUPER !!!! elle peut donc nous confirmer qu’elle ne faisait pas partie de ces éventuelles parasites au nombre impressionnant en nous disant par qui elle a été embauchée, sur quels critères, pour quelles missions, pour quel salaire ? 

Le mec d'ici

Ca, ça serait la transparence que tout le monde appelle de ses voeux ! 😉

Tous autant qu’ils sont ils ne valent rien.Ce n’est que népotisme, favoritisme, recherche de prébendes publiques, absence de réaction aux dérives des uns ou des autres,désir de reste le plus longtemps possible à des postes et avec des privilèges, grassement payés par nos impôts.

Mais Heu, et la liberté d’expression, alors????

wpDiscuz

Voir plus dans Actualité

Tendances

Les derniers comm’s

To Top