Connect with us

Calédosphère

Vu sur le Web

Et Lagarde est toujours députée !

On ne peut pas dire que les projecteurs de l’actualité soient braqués sur Nouméa où il semble ne rien s’y passer, à l’exception d’inaugurations d’expos ou de cérémonies commémoratives. Il faut dire que par crainte d’être interrogée sur sa promesse de campagne de démissionner de l’Assemblée, la députée-maire fuit les médias comme la peste.

Sonia Lagarde ne démissionnera pas de son mandat de député. Jamais elle ne se résoudra à quitter ce mandat prestigieux pour ne se consacrer, comme elle l’avait promis, qu’à sa fonction de maire. Nous le soulignions il y a quelques semaines déjà et tout le monde en est maintenant bien convaincu, mais cette décision Sonia Lagarde ne parvient pas à l’affirmer publiquement. Pas simple en effet d’endosser face à l’opinion le fait que l’on ne tienne pas une telle promesse de campagne. D’autant qu’elle commet l’erreur de croire que les gens ont oublié ce qu’elle leur avait déclaré « les yeux dans les yeux » lors du débat télévisé du second tour des élections municipales sur TNC

Je vais dire aux Nouméens les yeux dans les yeux et au moins ce sera clair pour tout le monde : si demain les Nouméens me font confiance et bien je démissionnerai de mon mandat à l’Assemblée nationale parce que je considère que pour s’occuper d’une ville de 100000 habitants on doit le faire à temps plein

Depuis son élection il y a maintenant quinze mois, Sonia Lagarde n’a eu de cesse d’expliquer que c’était elle qui choisirait le bon moment pour démissionner de son mandat de député. Mais justement, à l’en croire, elle n’aurait jamais trouvé le bon moment pour le faire. Et les « bonnes raisons » n’ont pas manqué : en mars 2014 c’était les élections européennes, en juin elle portait un projet de loi sur les femmes à l’Assemblée, en septembre il lui fallait siéger au comité des signataires en tant que parlementaire, en novembre, Sonia Lagarde n’aurait manqué pour rien au monde d’assister comme députée à la visite du président de la République François Hollande et jusqu’en décembre où elle tentait à nouveau de faire croire aux Nouméens qu’elle tiendrait parole.

J’ai fait des annonces pendant la campagne des municipales et je tiens à redire, ici, que je serai dans les clous de cette annonce, c’est-à-dire que, j’ai dit que je démissionnerai, donc, oui, trois fois oui, je vais démissionner. (RRB-3 décembre)

Jamais le bon moment donc, ce qu’elle assurait encore en avril dernier en estimant qu’il lui fallait attendre que la situation politique soit stabilisée

Est-ce que le terrain politique ces derniers mois était suffisamment sain pour que je prenne cette décision ? Non, évidemment. Il y a un nouveau gouvernement, on va attendre d’avoir une situation politique assainie. Et puis cette décision m’appartient. Je vais juger le moment le plus serein pour le faire. (LNC-8 avril).

Mais depuis le 1er avril, le gouvernement s’est doté d’un président et l’institution est au travail. Concernant la situation politique que Sonia Lagarde souhaitait « assainie », elle a débouché sur un comité des signataires extraordinaire qui s’est achevé par un succès et que certains participants ont qualifié « d’historique ». Dans ces conditions, des voix s’élèvent pour demander ce qu’elle attend.
En politique, la promesse originelle fonde le crédit d’un élu et conforte la confiance placée en lui lors de son élection. Tout part à vau-l’eau dès lors que l’on ne s’y tient plus et que l’on cherche des faux-semblants pour y échapper. Et c’est bien ce qui se passe à la mairie de Nouméa où les séances du conseil municipal sont autant d’occasions pour l’opposition FPU-UCF de dénoncer l’immobilisme de Sonia Lagarde, son incapacité à prendre des décisions et à mettre son programme en œuvre. Ça lui est d’autant plus facile que les problèmes s’accumulent et que les projets tardent à sortir, sans parler des craintes qu’exprime une administration municipale alertée par certains limogeages récents. L’opinion quant à elle observe et commente et, à l’instar du corbeau de la fable, pense-t-elle sans doute, désabusée, que l’on ne l’y reprendra plus !

Continue Reading


Laisser une réponse

99 Commentaires sur "Et Lagarde est toujours députée !"

avatar
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
Martin

“Avec nous ça vas changer” c’est pas faux !!! Nouméa ressemble a un “Souk” elle a tenu ses promesses Sonia (Mdrrrrr)

X
Je n’ai pas voté pour Sonia Lagarde parce que je ne voulais pas d’une marionnette comme député. Maintenant qu’elle a changé d’avis, sous la pression du peuple qui l’a élue, et qu’elle ne démissionnera plus, je la soutiens. Et je ne vois pas pourquoi on remplacerait Xena la guerrière par Nono le petit robot! Qu’est-ce qu’on a fait pour mériter un tel châtiment? Il est bien gentil, Nono, mais il a un charisme de biche de mer: quand il parle, on a toujours l’impression qu’il va rendre son dernier souffle. Ce n’est quand même pas pour rien qu’il n’a jamais… Lire la suite »
Anonymous
Je n’ai pas voté pour Sonia Lagarde parce que je ne voulais pas d’une marionnette comme député. Maintenant qu’elle a changé d’avis sous la pression du peuple qui l’a élue, et qu’elle ne démissionnera pas, je la soutiens. . Je ne vois pas pourquoi il faudrait remplacer Xena la guerrière par Nono le petite robot: qu’est-ce qu’on a fait, pour mériter un tel châtiment? C’est quand même pas pour rien que Nono n’a jamais eu de vrais responsabilités, à CE. Il est bien gentil, mais il a le charisme d’une biche de mer le pauvre Nono! Ce n’est pas de… Lire la suite »
X

Alors Floyd?

Lagardiste?

Goméseux?

Nonoïste?

Faut choisir dans la vie.

Ou s’en faire greffer en Thaïlande: ils font ça bien pour pas cher, il parait.

Joli le timing… à peine qu’elle pensait avoir chausser son fauteuil, boom… Bref… Qu’est ce que cela montre ? Que GOMESSSSSE pilote pas mal de choses, voir même la totalité de ce qu’il se passe. L’omnipotence du personnage devrait vous faire réfléchir. Malheureusement on trouve toujours des gens qui le défendent. aveuglés qu’ils sont par le gugus, voir tellement “mouillés” qu’obligé de suivre le mouvement tel un banc de sardines… Car ça montre que rien n’est sûr pour ceux et celles qui ont le malheur de s’écarter de la ligne officielle, de la volonté d’El magnifico. Il jettera les élus… Lire la suite »

Les CE un banc de sardines ? Tiens donc ! Mais peut-être qu’ils préfèrent être sardines que maquereaux après tout …

Les yeux dans les yeux je me suis bien foutu de votre geule…

Elle nous avait prévenus ; avec elle, ca va changer. Elle était députée dans l’opposition et la voilà maire dans l’opposition.

wpDiscuz

Voir plus dans Vu sur le Web

Tendances

Les derniers comm’s

To Top