Connect with us

Calédosphère

Actualité

Mort de Michel Rocard, artisan des Accords

Michel Rocard, Premier ministre de 1988 à 1991, est mort ce 3 juillet à l’âge de 85 ans. Son action à la tête du gouvernement de la France aura été marquée par la signature des Accords de Matignon, qui ont ramené la paix en Nouvelle-Calédonie.

Michel Rocard aura pesé sur l’histoire contemporaine de la Nouvelle-Calédonie. C’est à lui que François Mitterrand réélu président de la République en 1988, confie la mission impossible de ramener l’ordre et la paix en Nouvelle-Calédonie. Un territoire traumatisé par le drame d’Ouvéa, la mort de 4 gendarmes, de 19 militants indépendantistes et de 2 militaires. Michel Rocard diligente alors une « mission du dialogue », conduite par Christian Blanc, qui, quoi qu’on en pense, parviendra à ce que les fils du dialogue entre indépendantistes et anti-indépendantistes ne soient pas cassés. Au terme de cette mission, Michel Rocard convoque à Paris les délégations du FLNKS et du RPCR.

Les Accords du miracle

Et Michel Rocard va parvenir à faire en sorte qu’à Paris, Jacques Lafleur et Jean-Marie Tjibaou, qui avaient accepté son invitation avec, l’un et l’autre, la ferme intention de ne rien négocier et de ne rien lâcher, vont en effet se parler et envisager l’avenir. La petite histoire des Accords de Matignon révèlera plus tard que Michel Rocard souffrant alors de très douloureuses coliques néphrétiques, laissera le président du RPC et le leader du FLNKS, seul à seul, dialoguer assis à la même petite table installée au fond des jardins de l’hôtel Matignon. Cette séquence politique dans laquelle Michel Rocard sera personnellement très impliqué s’achèvera donc par la signature des Accords de Matignon et la poignée de main entre Lafleur et Tjibaou. Non seulement Michel Rocard obtiendra la signature de ces Accords, mais en tant que Premier ministre, il assurera avec succès leur mise en œuvre.

Un héritage ?

Après son départ de Matignon en 1991, Michel Rocard viendra à plusieurs reprises en Nouvelle-Calédonie. Jusqu’au bout, Michel Rocard conservera un attachement et une attention particuliers à l’égard de la Nouvelle-Calédonie, dont il commentait régulièrement l’actualité. Ainsi à la fin de l’année dernière lors d’un entretien accordé aux Nouvelle-Calédonienne, où il était interrogé sur le caractère d’une possible incongruité de l’indépendance :

« Je dirais plutôt que c’est une espèce de bizarrerie. Plus personne n’est indépendant nulle part. Pour se fixer sur ces mots-là, il faut le faire en sachant pourquoi on le fait, en se donnant des objectifs plus limités. Depuis que nous avons choisi de nous donner comme monnaie commune l’euro – pour une quantité de territoires français et pour dix-sept nations – le mot indépendance a changé de sens » (LNC-23 novembre 2015)

Michel Rocard aura été à plus d’un titre une référence pour les chefs de gouvernements qui se sont succédés, de gauche comme de droite, et qui ont eu à gérer le dossier calédonien. Le dernier en date, Manuel Valls, qui lors de son discourt au congrès le 29 avril dernier a eu une pensée pour son mentor

« Comment – vous le comprendrez – ne pas avoir une pensée amicale Michel Rocard, lui qui m’a en quelque sorte initié à la Nouvelle-Calédonie » (Manuel Valls – 29 avril)

Michel Rocard est mort quelques jours après le 28ème anniversaire de la signature des Accords de Matignon. Des Accords dont il souhaitait qu’ils demeurent un modèle :

« J’espère que l’héritage de l’histoire récente conviera les responsables des principales communautés à chercher une solution qui puisse encore être commune » (LNC-23 novembre 2015)

Participez à notre consultation politique :

Participez

Afficher la suite

Nouveau dans l’équipe de rédaction, Hubert B. a rejoint Calédosphère au tout début de l’année 2015. Enfant du pays, il a grandi à Nouméa et a ensuite bourlingué durant près de vingt ans au gré de ses envies et des hasards de la vie. Fils d’une bibliothécaire/documentaliste, il a été tour à tour enseignant, pigiste, formateur mais c’est finalement vers l’écriture qu’il a choisi de revenir. Succinct, précis, parfois laconique, si son style est volontiers direct, ses intérêts sont éclectiques et toujours tournés vers l’actualité. Sa citation favorite : « Le journaliste doit avoir le talent de ne parler que de celui des autres »



Laisser une réponse

39 Commentaires sur "Mort de Michel Rocard, artisan des Accords"

avatar
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
gil

il a toujours été en avance sur son temps. j’avais apprécié son intervention il y a quelques années sur le gachis financier lié à l’arme nucléaire francaise. Avec un DAESH multiforme a la fois partout et nulle part, je constate qu’il avait raison et que notre arme nucléaire ne sert pas à grand chose. comme d’habitude, notre armée est en retard d’une guerre pour ne pas changer

“Michel Rocard se vantait d’avoir porté des valises de billets qui servaient au FLN à acheter des armes pour tuer des Français.”

https://eurocalifat.wordpress.com/2016/07/04/cest-horrible/

Ceci explique cela………et oui : Allah jean marie !!!

ditou

Et oui le vieux lion n’a toujours pas digéré avoir été envoyé au casse-pipe et d’avoir perdu plein de copains POUR RIEN !!!

Il est vrai que la gestion de la crise algérienne par CDG (qui est pourtant ma ref.), fut lamentable et catastrophique.

Propos excéssif ” Allah Jean marie” !!!! Certes, mais Et pour un soldat, ROCARD était bien à l’ennemi……

bendidon

Curieux le commentaire du haineux du dimanche ou diacre de saint-louis. En clair ce pauvre Rocard est responsable de la mort de tjibaou, yéyé et surtout de wea…! Curieux raccourci, c’est Rocard qui tenait le flingo ???

Effectivement curieux le frangin mais surtout propos malvenus, irrespectueux, pitoyables, lamentables, et totalement anti chrétien !!! J’ai envie de dire, c’est quoi cette grenouille de bénitier qui cause comme ça !

Qui plus est, pour un responsable politik, ce devoir de réserve fait complétement désordre……

J’attends des interventions de ses collègues de tous bords pour le remettre à sa place !

Amen ! Le VRAI FAUX chrétien……………………………qui ne connaît qu’une seule chose : la HAINE et mettre de l’huile sur le feu.

Surtout quand on sait une partie des dessous de l’affaire d’Ouvéa, où les “courageux” militants qui ont attaqués les gendarmes par surprise se sont fait purement et simplement lâchés en rase campagne par le bureau du flnks au plus fort de la crise. Le mot d’ordre c’était “armons nous et partez !”. Les “braves chefs” étaient tous aux abonnés absent, d’où la rancœur des gens de Gossanha vis à vis de leurs leaders. Ils se sont sentis trahis deux fois…on connaît la suite. Ces Accords auront engendré beaucoup de frustration chez les politiques. A droite ils se veulent tous les… Lire la suite »
X

Au fait, il était caché où, à cette période, le courageux révolutionnaire du dimanche?

Personne ne savait qui il était. Je me demande même s’il n’était pas simple adhérent au RPCR, comme d’autres parvenus “indépendantistes” depuis…

Yvan La Méche

ROCARD, un des très rares VRAI SOCIALISTE (avec Béré…),des gens desintéréssés par l’argent (comme CDG), les autres vermines socialauds et socialeuses à commencer par Mitrand,Nulland,Ségo, ect ect ect ect et l’autre bourreur de DS4, ne sont QUE de VRAIS FAUX socialos et de véritables parasites de la République évoluant dans la bobosphére parisienne.

Amen !

…..tout arrive, je viens de plusuner votre commentaire même si je n’en partage pas l’intégralité du contenu !! …par ailleurs F Hollande roule en DS5…soyez plus précis à l’avenir !!

vol au dessus d’un nid a merde. ç’a vole pas haut les commentaires!

wpDiscuz

Voir plus dans Actualité

Tendances

Les derniers comm’s

To Top