Connect with us

Calédosphère

Actualité

Chouette, on peut continuer à picoler !

Les limonadiers avaient eu la peau du plan ISA en 2008, ils viennent de se payer la tête de la TGC. Dans un hallucinant mouvement collectif, les élus indépendantistes et Républicains du congrès ont décidé de ne pas taxer les boissons sucrées ou alcoolisées. Les fabricants de ces boissons, en particulier Lefroid et la GBNC, passent entre les gouttes. A la vôtre !

Le Congrès avait hier à se pencher sur les taux de la TGC lorsque (première surprise) Jacques Lalié, pour le groupe UC-FLNKS, a déposé un amendement pour faire passer le taux de la TGC pour les boissons sucrées ou alcoolisées, de 22 à 3% ! Seconde surprise, presque tout le monde emboite le pas à l’UC, et l’amendement est adopté avec les voix des Républicains, de l’UNI et de l’UCF ! À Calédonie Ensemble, qui vote contre cet amendement et s’interroge sur sa pertinence, il est répondu qu’il a pour but de protéger l’industrie et la production locales, et l’emploi par voie de conséquence. Comme quoi, lorsqu’il faut plaire à des amis ou aux consommateurs d’alcool, les réflexes de protections de marché reviennent au galop.

Sucre et alcool, sacrés dégâts !

En Nouvelle-Calédonie depuis des lustres, tous les services sanitaires alertent les autorités sur les dégâts que causent les boissons sucrées fabriquées localement, notamment chez les jeunes et plus précisément les Océaniens, Kanak et Wallisiens. Ces mêmes services épuisent leurs budgets dans des campagnes de communication pour prévenir des dangers, car l’on connaît les conséquences pour la santé que provoque la consommation de ces boissons, notamment sur le diabète. Et que dire des boissons alcoolisées ? Plus des ¾ des délits, crimes, incivilités, violences, dégradations sont commis sous l’emprise de l’alcool. L’alcool est l’élément déclencheur de la délinquance. Et c’est au moment où les élus, sous la pression de la rue, annoncent qu’ils vont se saisir de la question de l’insécurité et d’en débattre au Congrès, qu’ils adoptent une délibération qui extraie les fabricants de ces boissons d’une fiscalité contraignante.

L’alcool, produit de première nécessité ?

Imposer une TGC à 22% sur ces boissons sucrées et/ou alcoolisées n’aurait pas anéanti l’obésité ou la délinquance, mais tout le monde sait qu’augmenter les prix de ces produits en limite la consommation. Augmenter les prix du tabac a entraîné une diminution du tabagisme, il aurait pu en être de même pour les Tulem, les Manta ou la Number One. Une TGC à 22% aurait été une réponse fiscale efficace, dans des dispositifs plus larges susceptibles de lutter contre les ravages, notamment de l’alcool, mais dont on attend toujours la mise en œuvre. En adoptant pour ces boissons une TGC à 3% seulement, il n’y a aucun effet dissuasif. Pire, on leur applique le taux réservé jusque-là aux produits de première nécessité ! Les Calédoniens savent donc désormais qu’en dépit de leurs déclarations ou des plans qu’ils proposent, leurs élus ne sont pas prêts à prendre les mesures responsables que l’on attend d’eux. Tout porte à croire que ces mêmes élus ont été sensibles aux arguments avancés par les lobbys de la limonade, ceux-là mêmes qui en 2008 étaient vent debout contre le plan ISA qui n’a jamais quitté les tiroirs du gouvernement dans lequel il était enfermé à double tour !

« Tolérance zéro contre l’alcool » ?

Qu’est-ce qui a motivé les élus UNI, UCF, Républicains et UC à adopter cet amendement qui brouille le message qu’ils souhaitent eux-mêmes passer auprès de la population, surtout en cette période pré-électorale, sur la lutte contre l’insécurité et les maladies graves dont souffrent les Calédoniens ? Sans chercher midi à quatorze heures, il est un fait que les indépendantistes ont du mal à se positionner sur tous les textes relatifs à la lutte contre l’alcoolisme. De plus, des mauvaises langues ont rappelé dans les couloirs du congrès que certains élus bien connus étaient parmi les plus gros consommateurs locaux… Reste que les Républicains et l’UCF ont du mal à se positionner sur tous les textes relatifs à la réglementation des entreprises. Le vote inexplicable de cet amendement semble en témoigner. N’empêche, les Républicains venaient il y a à peine une semaine de présenter un plan visant à lutter contre l’alcoolisme intitulé (et ça ne s’invente pas) : « Tolérance Zéro contre l’alcool ! » en affirmant qu’il fallait restreindre la consommation d’alcool. Mais en attendant, les consommateurs de ces boissons peuvent être rassurés, leurs breuvages préférés vont rester abordables, chouette !

[poll id=”13″]

Afficher la suite

Nouveau dans l’équipe de rédaction, Hubert B. a rejoint Calédosphère au tout début de l’année 2015. Enfant du pays, il a grandi à Nouméa et a ensuite bourlingué durant près de vingt ans au gré de ses envies et des hasards de la vie. Fils d’une bibliothécaire/documentaliste, il a été tour à tour enseignant, pigiste, formateur mais c’est finalement vers l’écriture qu’il a choisi de revenir. Succinct, précis, parfois laconique, si son style est volontiers direct, ses intérêts sont éclectiques et toujours tournés vers l’actualité. Sa citation favorite : « Le journaliste doit avoir le talent de ne parler que de celui des autres »



314
Laisser une réponse

avatar
32 Comment threads
282 Thread replies
0 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
plus récents plus anciens plus de votes
simla

je me demande si le fait d’augmenter les boissons alcoolisées et sucrées freinerait la consommation….pas certain.

je note par ailleurs que le fait de ne pas vendre d’alcool à certaines heures et certains jours n’a produit aucun effet sur, notamment, les accidents de la route….

Ils auraient pu tenter une hausse des prix de l’alcool, histoire de voir….mais je suis sans illusion sur les résultats 😉

Eric

Simla, c’est bien ce qui est prévu avec la taxe de comportement annoncé dans le plan DO KAMO…
La TGC est un mécanisme qui ne va rien réguler en terme de “geste” sanitaire… C’est pas son job…
Cela dit les produits importés payeront tout de même les 22% de TGC prévus…
Par contre, une taxe comme pour le tabac avec une affectation si possible c’est encore mieux…
Et cette taxe ne doit pas être uniquement un frein à la vente, mais aussi une ressource pour traiter les maladies connexes, genre consommateurs/payeurs…

Inforétif

“je me demande si le fait d’augmenter les boissons alcoolisées et sucrées freinerait la consommation….pas certain.”

Pour en avoir une idée, il suffit d’imaginer le test inverse (gratuité totale pour une durée indéterminée) et surtout son résultat . . .

Tema
Tema

Question qui va être censuré : le blog n’a aucune bannière de pub. Quel dont les revenus qui le font vivre ?

Janloupe Pahune
Janloupe Pahune

Lorsqu’un indépendantiste votait une loi ou une décision C.E, aussitôt, le sénilateur hurlait, Harold “tartine, la reine de Païta” devenait hystérique : “c’est la faute à Gomez”, tout les républicains nous expliquait la collusion entre CE et les indépendantistes, et RRB nous commentait ça des jours durant… Là, rien… L’abruti aux deux drapeaux envisage d’en lever un troisième, Tartine est muet (ou en prison ?) et RRB nous passe le dernier succès reçu : si j’avais un marteau de Claude François… Il ne faut pas toucher aux généreux donateurs des républicains, et il ne faut pas contrarier Antonneau Leplein, meilleur… Lire la suite »

DECENNIE
DECENNIE

j’adore le socialisme capitaliste ! un système qui aide les plus riches a le rester, les plus pauvres a consommer et le reste a financer les uns et les autres. les protections de marchés ne rapportent rien a la Calédonie ni en termes de cout pour le consommateur ni en qualité … c’est une affaire perdant, perdant, perdant pour le citoyen consommateur .le cout de tout ses “stop” devrait servir a autre chose que d’engraisser la jet set calédonienne.

Eric

??? Tu peux développer et chiffrer ton intervention STP… C’est bien beau de balancer des remarques sans étayer son propos… Mais sans un minimum de précisions çà manque un peu de crédibilité, non ??? Je sais pas moi, tu pourrais peut-être commencer par dire c’est quoi une protection de marché, puis le nombre de produits concerné, le nombre d’entreprises, le chiffre d’affaire de ce secteur, le nombre d’emplois, le recette fiscale que cela représente entre les entreprises et les salaires… Et tant qu’à faire, pourquoi ne pas avoir la même démarche avec les produits importés… Ben oui qui importe quoi…???… Lire la suite »

DECENNIE
DECENNIE
DECENNIE
DECENNIE

“ne pouvant d’avilir l’esprit on se venge en le maltraitant ” toute ta clique de bon a rien de CE naviguent a vue, vous n’avez que votre arrogance comme qualité …bon ! du pognon aussi ! comment votre GOMES pouvait se taper une gamine sans son poste . vous n’êtes bon qu’a jouir de vos positions dans votre putain papier Q local . vous êtes comme vos produit locaux trop chères et de très mauvaise qualité. C’est grâce a des gens comme vous, sans vision aucune que nous sommes dans cette merde et vous claironner a qui veut bien l’entendre… Lire la suite »

Eric

Décennie, en quelle langue va falloir te dire que les protections de marché c’est pas CE, c’est le RPCR et le FLNKS…!!!

J’en arrive à me demander si le sang y monte jusqu’au cerveau chez toi…
Que tu n’aimes pas les protections c’est une chose, mais que ça t’oblige à dire des conneries c’est pas une obligation…
Les arguments et les chiffres c’est toujours mieux…

Clark
Clark

“les protections de marché c’est pas CE, c’est le RPCR et le FLNKS…!!!”

Ca c’est un peu facile, Eric! …C.E n’existait pas!

Dans quel parti se trouvaient alors ceux qui dirigent aujourd’hui C.E.?

Eric

Pour certain du RPCR, pour d’autres non…!!!

Et aujourd’hui la question c’est bien d’essayer de comprendre pourquoi le canal historique du RPCR revient sur son engagement initial, alors que les “dissidents” son eux dans la continuité a priori, non ???

Eric

Decennie, On trouve çà aussi dans ce document l’ami… “L’ENSEMBLE DE LA CHAINE LOGISTIQUE D’IMPORTATION INDUIT UN SURCOUT DE PRESQUE 50% DU PRIX D’ACHAT DES MARCHANDISES IMPORTEES DEPUIS LA FRANCE” Et encore : Cette évolution de prix correspond à une moyenne sur un ensemble de produits de grande consommation transportés en conteneur non réfrigéré entre la France et Nouméa. Elle n’intègre pas les marges appliquées par les intermédiaires successifs (grossistes et distributeurs) qui assureront la distribution du produit en Nouvelle-Calédonie. Ah ah ah ah, elle n’intègre pas les marges des intermédiaires…??? Pourquoi à ton avis ??? 50% de surcoût alors… Lire la suite »

DECENNIE
DECENNIE

tu ne réponds pas tu t’échappes ! les protection de marchés sont t’elles bénéfiques aux calédoniens ? la réponse est clairement NON ! et qu’avez vous a nous proposer ….d’autre protection de marchés ! …” La folie, c’est se comporter de la même manière et s’attendre à un résultat différent.”

Eric

Décennie, Pas de panique je vais répondre, si y a bien un truc qu’on ne peut pas me reprocher c’est de ne pas répondre… Non seulement je répond mais en général je dėveloppe et j’étaye mon propos… Bien entendu que les protections de marchés sont bénéfiques, ne serait-ce qu’aux salariés qui en vivent et aux impôts qu’ils payent en plus de la consommation qui en profite… Cette facilité qui consiste à dire que rien ne se fait ici ou alors que c’est de la merde dénote bien entendu avec la réalité… Piscines, meuble de salle de bain, de cuisine, ou… Lire la suite »

Eric

Fichtre Decennie, je viens de m’apercevoir que tu m’avais traité de connard…???
Du coup j’en ris tellement c’est drôle…

Ce rapport a été fait par des clowns qui n’ont vu qu’une poignée d’intervenants et ils ont même porté des jugements sur des “on dit”, tu vois le sérieux de ces bonhommes…

tyty

C’est pas super compliqué de jauger ce que les portections de marché apportent au consommateur Eric. Il suffit de prendre le prix en rayon d’une gamme de produit non protégé et de le comparer avec son homologue à l’étranger (en oubliant pas évidement d’y ajouter un coût de transport en gros et les taxes). Tu fais ensuite la même opération avec une gamme de produit protégé, et tu compare la différence entre le protégé et le non protégé. Même plus besoin de voyager pour ça, avec internet, n’importe qui peut faire cette expérience. Lorsqu’on joue à ce jeu, on se… Lire la suite »

Eric

Tyty, Oui les protections de marché ne sont rien d’autre qu’un choix de société… Et non ce n’est pas une tricherie.., Sans déconner vous croyez vraiment que vos principes à deux balles de prétendu liberté de choix du consommateur tiennent la route face au reste du monde…??? Pas un pays dans le monde ne tient la route sans un outil productif… Et surtout pas un ne crache à la gueule de sa production… Juste pour rire dis-moi donc dans quel secteur tu bosses… Et Décennie nous dira-t-il dans quel domaine il sévit, grâce à qui il vit… Vos clichés sont… Lire la suite »

tyty

Mais Eric, savoir si les autres pays trichent ou pas avec les règles du jeu, je m’en fiche. C’est un peu comme mon gosse qui me ramène un mauvais carnet en me disant que son copain Nathan en a un encore plus mauvais. Je m’en tape qu’il y ai des gosses plus nul que le mien, c’est lui qui m’intéresse pas les autres. Personne ne crache à la gueule de sa production Eric, mais avec un minimum de bon sens on essaye de produire pour exporter. Je me répète sans doute mais produire pour vendre exclusivement sur le marché local,… Lire la suite »

Eric

Je crois qu’en terme de transparence je n’en ai jamais manqué… Il y a des secteurs qui n’existeraient pas sans, tout simplement… Et le mien en fait parti… Cela dit j’existais à l’origine sans ces mécanismes. Mais l’évolution des choses à fait que nous avons dû y recourir… Comme tu as pu le constater il y a plusieurs type de mesures pour aider les entreprises locales… Il y a d’ailleurs des secteurs, des entreprises qu’y ne semble pas en avoir besoin… La preuve tu le confirmes, ce n’est donc pas quelque chose de si “répandu” que çà…!!! Le but c’est… Lire la suite »

tyty

Concernant la concurrence extérieure, je suis au même “tarif horaire” HT. Pour les pièces détachées, ça dépends certaines arrivent dans une enveloppe, c’est les remises fabricant qui font ma marge. Mais d’autres sont lourdes et/ou volumineuses et là, ce n’est plus la même chose, le fret augmente et le prorata de taxes avec. Pour conserver une marge je suis obligé de répercuter les charges de transports et de taxe sur le prix de vente. Ensuite, je ne suis pas contre la protection d’un production locale. Mais pas n’importe quoi n’importe comment. Protéger un secteur prometteur qui un jour pourra voler… Lire la suite »

Eric

??? Tyty, Mais comment tu veux égaler la concurrence étrangère, quand t’es au bout du monde et que tout coûte plus cher qu’ailleurs autour de toi ??? Quand ton marché est aussi petit… Tyty, tu dis que tu es au même tarif que la concurrence extérieur, permets-moi d’en douter, tu es moins cher qu’en Chine, qu’au Bangladesh ou au Vietnam…??? Et si je comprends bien tu expliques que si les pièces sont chères c’est de la faute des taxes et des charges, mais alors t’es pas moins cher…??? Et du coup, explique-moi pourquoi une production locale qui a plus de… Lire la suite »

tyty

Allez Eric, arrête de mettre de la mauvaise volonté. “comment tu veux égaler la concurrence étrangère, quand t’es au bout du monde et que tout coûte plus cher qu’ailleurs autour de toi ???” Et bien en ne cherchant pas à égaler la concurrence étrangère, et en se focalisant sur des chose dont on a l’exclusivité. Les produits de terroirs ça doit exister comme chez les autres non ? Je te confirme que je suis a des taris similaire à la concurrence extérieure. Les pièces sont chères a cause du transport et des taxes, mais un particulier qui entreprend d’importer lui-même… Lire la suite »

Eric

Tyty, Je vais commencer par la fin si tu veux bien… Si tu donnes de l’argent à ton fils tu lui donnes de l’autonomie en échange de quelque chose, en échange d’un travail… Tu pourrais en effet donner le job au fils du voisin…!!! Et ben moi je pense qu’il est préférable de le donner à ton fils ce boulot…!!! Par contre pour ce qui est de l’export je ne suis pas totalement d’accord avec toi… En effet, est-ce que toutes les entreprises en métropole sont susceptible d’exporter ? Ben non, soit elles peuvent pas, soit elle ne sont pas… Lire la suite »

sagamore

… le fils mort d’un chômeur, sur une civière en bord de route
apportera-t-il une voix supplémentaire à ce faux-Q d’élu LR-UC ???…

[… ou la fille d’un pinardier local victime d’un type bourré ? ]

Eric

Sagamore, il n’est pas question de faire baisser le coût de l’alcool, il est juste question de choisir le meilleur mécanisme de taxation…
C’est juste sur ce point qu’il y a conflit entre nos élus…

Floyd

Sur l’alcool & le sucre une TGC à 22% plus une taxe comportementale, l’une n’empêche pas l’autre. Par contre avec cette TGC à 3% il y aura un trou dans le budget du Pays de 2Md.
C’est pas malin.

Eric

Floyd, bien entendu qu’une TGC + une taxe de comportement sont la solution…
C’est juste que 22% c’est pas le taux de la prod…
Quand au budget, ma fois c’est un vrai problème on est d’accord…
Mais là aussi, je suis et j’ai toujours été sceptique sur son recouvrement et son rendement…

delepaut
delepaut

ouf on vous pouvoir continuer a se faire agresser les vendredis et samedis soir ça rassure , merci “les republicains” pardon les “ripoublicains”

Bigfoot

“…il est répondu qu’il a pour but de protéger l’industrie et la production locales, et l’emploi par voie de conséquence.” Soit, donc, pour ne pas risquer de sacrifier environ 1/4 des 250 à 300 employés de ces fabricants locaux, on préfère sacrifier environ la moitié des 250 à 300.000 habitants du pays en les rendant alcooliques un peu plus ?? C’est çà ?? (y’en a qui sont vraiment pas bon en maths….).

Lilionne
Lilionne

Sauf que, sans me faire l’avocat du diable, 🙂 je pense qu’on incrimine ici un peu vite les producteurs locaux… J’explique : si la TGC est appliquée comme prévu, les boissons alcoolisées importées perdront laTGI et donc baisseront leur prix… Et les calédoniens (qui sont censés être responsables de ce qu’ils mettent dans leur bouche grâce à l’éducation des parents, etc…) boiront autant… et les producteus locaux se feront manger des parts de marché par des industries internationales. Nous avons la chance de fabriquer des matières (pas du poison) ici, et de la qualité en plus ! Pourquoi on continuerai… Lire la suite »

Floyd

Fabriquer des matières?
On ne fabrique pas le sucre ici, on l’importe. Localement on a surtout des industries de transformation. Les seuls choses que l’ont fabrique à 100% localement (hors bouffe) sont le nickel et les alcoolos.

Eric

Floyd,
La notion de produits locale correspond à quelque chose qui peut-être fabriqué, produit ou transformé….

Ici on produit de la canne à sucre avec laquelle on peut fabriquer, par exemple, du rhum, ou encore de l’huile de copra avec des noix de coco…!!!
Ou encore des maisons avec du bois, etc…
Certes nous ne produisons pas des centaines de matières premières, mais disons que c’est le cas de la plus part des pays…

Pour le nickel, je ne sais pas si on peut dire qu’on le fabrique puisqu’en réalité on transforme du minerais…!!!

Floyd

A part des productions pour intimistes on ne peut pas dire qu’on soit des grands producteurs, au niveau agro-pastoral le taux d’auto-suffisance n’est que de 15%.

Eric

En effet, et c’est bien pour cette raison qu’il faut se remettre au travail car ce n’est pas la surface qui manque pour produire et élever les animaux dont nous avons besoin pour nous approcher de l’auto-suffisance sur ce créneau…

Eric

Floyd,
En fait la phrase exacte aurait dû être “on ne fabrique plus de sucre ici”…
En effet à la fin du 19ème siècle la NC produisait du sucre…!!!
De la même manière qu’elle produisait du riz…

Omega

Oui le sucre à Dumbéa et à Bourail surtout, et le riz à Pouebo surtout mais à Saint-Louis aussi … sacrés travailleurs en temps là !

Eric

Et le sel au port des pointes…
Un Japonais il me semble…

Jibene
Jibene

Et les cons…

Voir plus dans Actualité

Tendances

Les derniers comm’s

To Top