Connect with us

Calédosphère

Actualité

Oups, on a fait une boulette !

De toute évidence, les partis politiques qui, la semaine dernière, ont voté la réduction de la TGC sur les boissons sucrées et/ou alcoolisées n’avaient pas mesuré toutes les conséquences de leur décision. La levée de boucliers enregistrée ces derniers jours dans l’opinion publique, en a remis certains dans l’axe…

L’affaire a fait grand bruit et jeté davantage encore le discrédit sur les inconséquences de nos politiques. Alors que tout le monde réclame la mobilisation des énergies pour lutter de manière efficace contre l’insécurité – et tout le monde sait la part majeure de l’alcool dans l’augmentation de la délinquance – une forte majorité d’élus, sans doute réceptifs aux arguments des lobbys, a voté en faveur d’une réduction de 22 à 3% de la TGC sur les boissons alcoolisées produites localement. Dans la foulée, ils ont fait de même avec les boissons sucrées, dont l’impact négatif sur la santé, est connu de tous. Ça n’a pas traîné et l’opinion publique a fait savoir à leurs représentants tout le mépris que cette décision inepte suscitait.

Un plan contre l’alcool !

Si aucune réaction n’a été enregistrée chez les indépendantistes depuis l’adoption de l’amendement (présenté par l’UC), ça mouline sec à l’UCF et chez les Républicains, pour tenter de gommer la mauvaise impression laissée par le vote. Le premier à dégainer aura été Philippe Blaise qui sur son profil Facebook, propose entre autres de créer une « taxe comportementale » ! Ce 25 octobre, ce sont les Républicains, sous l’impulsion de Sonia Backes absente lors du vote de l’amendement TGC et qui a pris conscience de l’importance de l’erreur commise, qui convoquent la presse pour présenter les grandes lignes d’un plan contre l’alcool, quelques jours seulement après avoir présenté un plan contre la délinquance. Ce plan contre l’alcool prévoit trois grands axes : création de Bottle-shop, interdiction de vente d’alcool aux personnes condamnées pour violence ou tout délit sous l’emprise d’alcool et augmentation de 20% de la taxe spécifique sur les alcools (TAT-Taxe sur les alcools et les tabacs en faveur du secteur sanitaire et social). Pour information la TAT2S est différente selon les types d’alcools, elle est ainsi de 12 francs par litre de bière et de 390 francs par litre d’alcool pur pour les whiskys, rhum, liqueurs et autres.

Il faut être sérieux…

C’est sur la pertinence des propositions avancées qu’il faut s’interroger et notamment en matière fiscale, un des leviers qui permet en effet d’augmenter le prix des produits concernés et donc d’en faire diminuer la consommation. À la condition que cela réponde à une logique, or tout cela semble en manquer singulièrement : comment réclamer d’augmenter une taxe, la TAT, tout en votant la baisse d’une autre, la TGC ? On peut signaler que cette augmentation de la TAT de 20% figurait déjà dans le plan ISA-Informer-sensibiliser-agir, que le congrès en 2012, aux mains d’une coalition Rump-UC-FLNKS et nationalistes, s’était empressée d’enterrer. Par ailleurs, concernant les deux autres principales propositions, il faudra déterminer la différence existant entre un Bottle-shop à l’anglo-saxonne et un caviste calédonien et comment ce dernier, et sur quelle base légale et constitutionnelle, pourra-t-il vérifier que le client à qui il vend de l’alcool ou du vin n’a pas été condamné…

L’art de la démagogie

C’est bien d’avoir des idées et de vouloir lutter contre ce fléau calédonien qu’est l’alcoolisme, encore faut-il que cela témoigne d’une vraie cohérence, ce qui ne semble pas être le cas. Les propositions avancées aujourd’hui, et qui n’en doutons pas, seront examinées de très près, avec « sérieux » et un grand sens des responsabilités par les élus du congrès, semblent répondre à une nécessité politique de faire oublier au plus vite un vote malheureux aux conséquences tout aussi malheureuses. Une session de rattrapage en quelque sorte après une sacrée boulette ! C’est tout l’art de la démagogie dont certains useront et abuseront maintenant que nous ne sommes plus qu’à quelques encablures de la campagne électorale pour les législatives… Une preuve que si les promesses n’engagent parfois que ceux qui les écoutent, les Calédoniens vont durant ces prochains mois passer du côté de ceux qui sont très écoutés.

Afficher la suite

Nouveau dans l’équipe de rédaction, Hubert B. a rejoint Calédosphère au tout début de l’année 2015. Enfant du pays, il a grandi à Nouméa et a ensuite bourlingué durant près de vingt ans au gré de ses envies et des hasards de la vie. Fils d’une bibliothécaire/documentaliste, il a été tour à tour enseignant, pigiste, formateur mais c’est finalement vers l’écriture qu’il a choisi de revenir. Succinct, précis, parfois laconique, si son style est volontiers direct, ses intérêts sont éclectiques et toujours tournés vers l’actualité. Sa citation favorite : « Le journaliste doit avoir le talent de ne parler que de celui des autres »



Laisser une réponse

33 Commentaires sur "Oups, on a fait une boulette !"

avatar
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes

Beaucoup de rétropédalage en ce moment chez les pro-alcoolos de la bande des 3B-LR.

Trop tard, le mal est fait.

davidwhut.gif
Clark

“Trop tard, le mal est fait”
Tu veux dire:
“Trop tard.la manoeuvre de com de C.E. a marché!” ?

Grosse boulette des Républicains qui ont sauté sur l’amendement présenté par les indépendantistes sans réfléchir, uniquement pour contrer le Gouvernement et Calédonie Ensemble.
Pathétiques leurs séances de ” rattrapage ” , suite à la levée de bouclier des associations luttant contre les accidents de la route et les méfaits des boissons sucrées sur la santé etc…
Nautile

Janloupe Pahune

Il faudrait rappeler à Sonia Bas de Caisse et autres Républicains les résultats des dernières élections, pour qu’ils se rendent compte que, grâce au sénile et ses deux drapeaux faits dans notre dos, ils ne représentent plus rien… Alors, leurs plans, leurs projets, leur avis, nous, nous les mettons au même endroit que les deux drapeaux… Profond…

XXX

Janloupe Pahune et son sens de l’observation : Sonia Bas de Caisse, il fallait l’oser celle-là.

Jibene

Il n’a pas eu besoin d’une imagination débordante…

obelix
On ne serait pas en période électorale (législatives ou sénatoriales), on pourrait croire à l’angélisme de Sonia Backès). Elle n’oublie surtout pas de soigner son image et elle propose… elle propose… elle active. Elle a surement compris que les législatives, ce ne sont pas les Provinciales… Ce n’est pas le même électorat. Donc, elle rentre dans le moule des futurs électeurs. Il est vrai qu’elle part de très bas (son score aux Provinciales n’était pas terrible), c’est plus facile à progresser… Avec sa nouvelle casaque d’écurie “Les Républicains”, notre pouliche des courses électorales espère faire mieux, et, peut-être atteindre le… Lire la suite »
XXX

@ Obelix – Pour battre Philippe Gomès, faudrait-il encore qu’elle se présente dans la même circonscription !

Finalement les dégâts causés par l’alcool et le sucre sont insignifiants par rapport à ceux causés par nos élus.

Il faudrait éliminer le problème à la source… 😀

De toute façon les 3B-LR (3 Brasseurs d’air – Backes, Blaise, Bernut) savent pertinemment que le Clan du Mt Dore et les indépendantistes ne voteront JAMAIS en faveur de leur petit projet de bottle-shopping sécurisé.
A part peut-être CE, personne d’autre ne voudra voter leur texte et ils le savent.

Hummmmmm ……………Y’a comme un parfum de scud à usage interne dans la démarche de Super Menteuse. Les législatives approchent on dirait.

missile-Scud.jpg
XXX

@ Floyd – Les trois brasseurs, les trois brasseurs… ça me dit quelque chose.

Et dans le fond, ce n’est pas hors sujet.

Clark

Au fond t’es vexé Floyd:

Tu annonçais il y a peu une proposition de C.E. que les autres n’accepteraient pas.. ils ont pris C.E. de vitesse, alors toi, comme d’hab: tu la refuse..
Si C.E. avait proposé la même chose, tu aurais crié “Alléluia”!

Pine d’huître!

T’es encore bourré?
Bon aller à ta santé Clark

imagesCAQRCK17.jpg
Schématiquement, fiction à prendre au 3ème degré (sans alcool) : – A ma gauche ceux qui songent : “donnons leur à boire, ils seront plus facilement manipulable, et constitueront un vivier de troupes mobilisables à souhait pour pourrir la vie du pays.” – A ma droite, ceux qui espèrent coupablement : laissons les s’imbiber, et même aidons les y un peu, ainsi bien anesthésiés du cerveau ils poseront bien moins de problèmes et de questions. – Au centre ceux qui pensent : ce n’est pas bien, mais au moins ça nous rapporte un max … L’expérience a déjà porté ses… Lire la suite »
wpDiscuz

Voir plus dans Actualité

Tendances

Les derniers comm’s

To Top