Connect with us

Calédosphère

Actualité

Route de Saint-Louis : Victime d’une crise cardiaque, elle porte plainte contre les services de secours qui ont refusé de se déplacer

C’est avec l’aimable autorisation de Mme Jeanne-Marie Coq que nous partageons le dépôt de plainte de cette habitante du Mont-Dore âgée de 71 ans qui attaque en justice les pompiers de sa commune, le SAMU ainsi que SOS Médecin pour « non-assistance à personne en danger ». Victime d’une crise cardiaque le lendemain de Noël, Mme Coq s’est entendue dire par les services de secours « Nous ne traversons plus la route de St-Louis de nuit, faites une lettre à votre maire ». Abject…

Le dépôt de plainte officiel a été diffusé sur le compte officiel de l’association Citoyen Mondorien. Dans celui-ci, une dame de 71 ans explique par le menu l’enfer qu’elle et son mari ont connu il y a tout juste un mois. Atteinte de malaises et des premiers signes d’un infarctus du myocarde dans la soirée du lundi 26 décembre, Jeanne-Marie Coq a tenté sans succès avec son mari et ses voisins de faire venir les services de secours sur place. Transbahutée au téléphone par différents organismes et intermédiaires, Madame Coq certifie que les pompiers du Mont-Dore, dont la caserne est située à 5km de son domicile, ont refusé de venir la prendre en charge :

« Mon mari Rémi COQ téléphone aux pompiers du Mont-Dore (basé au quartier de La Coulée (situé à 5km de notre domicile) à leur numéro : 43 68 xx car il avait leur calendrier sous les yeux. Un homme se présentant comme pompier du Mont-Dore écoute mon mari qui lui décrit mon état de santé alarmant. ll lui dit d’appeler le SAMU le 15 et il refuse de nous envoyer une ambulance »

Appelant alors le SAMU, ces derniers ont ensuite transféré son appel à SOS Médecin. Mais le médecin de garde lui a stipulé, après avoir appris où était domicilié le couple (au sud de la commune du Mont-Dore), que SOS Médecin ne se déplaçait plus dans la zone de Saint-Louis afin de ne pas traverser la RP1 de nuit :

« Le Samu transfère la communication téléphonique sur SOS médecin; le représentant de ce dernier service demande à mon mari notre adresse, ce qu’il fait. Le médecin déclare alors “notre service ne traverse plus la tribu de St Louis la nuit »

Mais selon son témoignage et son dépôt de plainte, alors que l’inquiétude de son mari grandissait, SOS Médecin lui aurait alors conseillé pour changer cette situation… d’écrire à Eric Gay, le maire de la commune.

« Faites une lettre à votre Maire pour que la route soit totalement sécurisée »

Transportée seulement le lendemain matin au plus proche cabinet médical d’un généraliste, Madame Coq s’est fait ausculter. Son médecin traitant lui a alors diagnostiqué une crise cardiaque. Une ambulance du SAMU a alors accepté de venir la prendre en charge, 15 heures après son premier coup de téléphone aux services de secours. Hospitalisée durant huit jours au CHT de Nouméa en soin intensif, elle a été équipée d’un stimulateur cardiaque et d’un stent actif (lorsqu’une artère coronaire se bouche, les chirurgiens peuvent recourir à des endoprothèses ou stents, qui la maintienne ouverte et cela évite ainsi l’obstruction, NDLR). Sortie de l’hôpital le 3 janvier, Mme Coq a peur de souffrir de séquelles physiques suite à cette attaque cardiaque. Selon elle, les précieuses heures durant lesquelles les secours ont refusé de la prendre en charge pour la soigner pourraient en être l’une des causes.

Non-assistance à personne en danger

Raisons pour lesquelles, aidée dans ses démarches juridiques par les bénévoles de l’Association Citoyen Mondorien, Jeanne-Marie Coq a décidé de porter plainte auprès du procureur de la République contre les pompiers du Mont-Dore, le SAMU et SOS Médecin. Le document juridique ayant été visé par le tribunal de première instance de Nouméa le 12 janvier 2017. En l’espèce, la « non-assistance à personne en danger est régie par l’article 223-6 du code pénal et condamne l’abstention volontaire de porter assistance à une personne en péril :

« Quiconque pouvant empêcher par son action immédiate, sans risque pour lui ou pour les tiers, soit un crime, soit un délit contre l’intégrité corporelle de la personne s’abstient volontairement de le faire est puni de cinq ans d’emprisonnement et de 75 000 euros d’amende. Sera puni des mêmes peines quiconque s’abstient volontairement de porter à une personne en péril l’assistance que, sans risque pour lui ou pour les tiers, il pouvait lui prêter soit par son action personnelle, soit en provoquant un secours (Art 223-6 du code Pénal) »

Mais le code pénal est renforcé dans plusieurs cas, notamment lorsque ce sont des professionnels de santé qui refusent d’aider des personnes en détresse. L’article R.4127-9 du code de déontologie médicale stipule en effet que « Tout médecin qui se trouve en présence d’un malade ou d’un blessé en péril ou, informé qu’un malade ou un blessé est en péril, doit lui porter assistance ou s’assurer qu’il reçoit les soins nécessaires » Madame Jeanne-Marie Coq a tenu à faire publier sa plainte « afin d’alerter la population » sur ce qu’elle estime être « un dysfonctionnement majeur » de nos services de secours, censés justement venir en aide aux personnes en détresse. De plus, il est clair que le fait d’envoyer un courrier au maire de la commune du Mont-Dore ne peut pas vraiment être qualifié de « bon conseil » de la part d’un médecin à un patient souffrant d’une crise cardiaque… Reste maintenant à la justice de se saisir de cette affaire et d’en juger.

Choquée par cette affaire, la rédaction de Calédosphère adresse à Mme Coq et à ses proches ses meilleurs sentiments en espérant que le soutien et le réconfort des internautes Calédoniens lui apporteront les encouragements nécessaires à son prompt rétablissement.

Ci-dessous, le dépôt de plainte :

Afficher la suite

Officiant en free-lance pour plusieurs périodiques et médias calédoniens, cette pigiste professionnelle a rejoint l’équipe des contributeurs de Calédosphère depuis 2013 sous son nom de plume « Rita ». Spécialisée dans l’actualité quotidienne, elle se plait à y dénicher des sujets non-traités par les autres médias et à couvrir les évènements sensibles. Synthétique, réactive et parfois provocatrice elle essaie toujours d’écrire de manière claire, précise mais avant tout vivante. Son crédo : « Si ça pique, c’est un bon sujet »



Laisser une réponse

36 Commentaires sur "Route de Saint-Louis : Victime d’une crise cardiaque, elle porte plainte contre les services de secours qui ont refusé de se déplacer"

avatar
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
ANIAM NC

SI ELLE POUVAIT DEPOSER PLAINTE CONTRE WAMYTAN AUSSI……

Anorutal

Cette plainte devrait plutôt se retourner vers le maire que d’attaquer des urgentistes. Ils font leur travail dans la sécurité. Si en plus la dame préfère se prendre une balle avec les secours, c’est son choix.

Steven

Et si ca avait été vous? Vu votre facon de penser, vous auriez patiemment attendu au mont dore, et remercier les pompiers et ambulanciers pour leurs conseils? pffffff ca m’dégoute l’égoisme les gens ne font vraiment pas preuve d’empathie, mettez vous a la place des gens dont vous parlez

Je pensais la même chose.

*Sur la photo que je trouve honteuse……… on voit le Vallon Dore en 2017.

Et la Kanaky en 2018 ça va donner quoi?

C3XsSmyUoAQlAgl.jpg

ça va donner plus de monde sur le wharf.

Je ne sais pas pour pourquoi, mais ça me fait penser à une autre image.

Saigon-hubert-van-es.jpg

Floyd : “ça me fait penser à une autre image.”

N’y aurait-il pas eu des manœuvres récemment sur un thème voisin (évacuation de civils) ?

“plus de monde sur le wharf.”

Et il n’y aura peut-être plus une blonde lascive au bout de la file.

De Libération (26/1/17) sur le revenu universel: …”cette idée neuve questionne – c’est son premier mérite ! – tous nos schémas de pensée, notre conception de l’économie ou du travail, nos vieux clivages droite – gauche. Le défi colossal d’Hamon est donc d’arriver à dégager sur ce sujet compliqué quelques idées simples et claires à même de permettre aux Français de comprendre que le revenu de base n’est ni un gadget de marketing politique ni une proposition irréaliste, mais bien un sujet de débat à même de nous aider à réfléchir vraiment au monde que nous voulons et aux valeurs… Lire la suite »
Oui, Paul Ethos, à priori, ça me paraît une bonne idée. Je vois que la Finlande a commencé à le mettre en pratique sur 2000 demandeurs d’emploi tirés au sort……..mais Les femmes occupent les postes politiques clés du pays…ceci explique peut-être cela ? Des idées novatrices enfin ! 😉 Mais, il me semblait que dans le projet initial ce revenu universel remplaçait toutes les autres aides et allocations diverses….?????? Ceci dit, pour lutter contre le chômage, il faut des emplois, je constate une fois de plus avec consternation que des entreprises situées en France délocalisent en Pologne….et tant qu’on n’aura… Lire la suite »

Personnellement, je ne vois qu’une solution (permanente, qui enlèverait nos angoisses), mais qui sera difficile à mettre en place en NC vu le ‘conservatisme farouche’ de nos concitoyens: le revenu universel de Hamon EST ‘LA’ solution, il a raison, la misère engendre ce genre de violence…

Crabe de cocotier

Paul Ethon, je pense que tu devrais reprendre l’avion et mettre en oeuvre tes idées dans ton patelin

Paul Ethos,

Je suis ok sur le principe du revenu universel, mais je te rappelle que dans un pays lointain : la France métropolitaine” la violence dans certaines zones de non-droits, les banlieues dites “sensibles” est due au trafic de substances diverses et variées qui engendre des revenus conséquents 😉

Par ailleurs, que ce soit ici ou ailleurs, pour trouver un job il faut une qualification. Verser un revenu universel aux “jeunes” de la tribu ne résoudrait rien, leur violence est, il me semble, politique du moins c’est la raison invoquée…la colonisation, blablabla….

Comme ça, ils pourront s’acheter tout l’alcool qu’ils veulent, ça leur évitera de rentrer dans les maisons pour voler l’alcool.
60.000 par mois ! Ils pourront s’acheter tout l’alcool et tout le cannabis qu’ils veulent !

Ma foi, si l’assistanat socialiste débarrasse habilement la société de ses nuisibles irrécupérables…

Fallait y penser !

Mister Eric,

T’es sûr qu’ils ne le font pas pousser le cannabis et que ce n’est pas une source de revenus ?

C’est très vert le Mont Dore et bien arrosé, parfait pour les plantations, d’ailleurs beaucoup de producteurs de fruits et légumes y vivent 😉

Voler l’alcool ? Il me semble qu’ils sont passés au stade supérieur, une de mes amies qui vit pas loin s’est fait voler voiture et motos…et curieusement, ils n’ont pas touché au bar !

“Verser un revenu universel aux « jeunes » de la tribu ne résoudrait rien, leur violence ” augmenterait encore : voyons, voyons, laisse-moi réfléchir, que feraient la plupart des délinquants parmi ces “jeunes” avec les 60 000 francs donnés chaque mois ? Au sortir de la boulangerie, il y a souvent un mendiant plus ou moins aviné qui me demande 100 balles, je lui donne alors une de mes 6 baguettes (je congèle mes pains), il fait la tête mais tant pis. (Il y a 3 semaines, l’un d’eux m’a demandé quand même des sous en plus du pain, pour… Lire la suite »
Dis-donc Inforétif, où as-tu vu que j’ai écrit que la violence augmenterait encore ? T’as la berlue ? A moins que tu n’extrapoles ? Je ne comprends pas bien ta métaphore avec tes sdf ??? Dans le sens : jamais satisfaits ? Un peu comme les politiciens qui emploient leur femme comme assistante qui brille par son absence à l’Assemblée et qui empoche néanmoins les 5000 € de salaire mensuel….????? Il est vrai qu’un salaire de député ça suffit à peine à payer..quoi ? 6 baguettes (mais attention bio). 😆 Ceci dit, je donne 100 balles aux ivrognes ou pas,… Lire la suite »

“Dis-donc Inforétif, où as-tu vu que j’ai écrit que la violence augmenterait encore ?”
C’est en dehors des guillemets, donc rajouté par moi.

“Je ne comprends pas bien ta métaphore avec tes sdf ?”
C’était pour ne pas traiter clairement les délinquants de Sinluy d’ivrognes : tu ne leur fais rien ils te tirent dessus, imagine si tu les vexes ! Veux pas mourir jeune*, moi !

* attention à ce que tu vas répliquer, j’ai chargé ma Clio de galets.

Inforétif, Je te répliquerai simplement que toi tu n’as qu’à hisser la voile….j’ai le respect des anciens qu’est-ce que tu crois ? 😉

Un dialogue ‘adapté’ devrait résoudre nos différents… pas simple, beaucoup penseront, mais je suis moi-même un spécialiste des “résolutions de conflits”, et je peux affirmer que tant que des pros comme moi ne seront pas invités à régler les problèmes de chacun, ce ne seront pas les politiques (ou l’exécutif), encore moins le législatif, et surtout pas le judiciaire non plus qui vont nous sortir de là…

Etait-ce vraiment nécessaire de lancer le même jour deux articles sur Saint Louis ?

Les commentaires risquent d’être redondants.

Il faut expliquer aux pleutres de nos services de secours que les gens du Mt Dore sud passent tous les jours devant SL, matin, midi, et soir, tahi? Ca fait parti de leur quotidien, tahi?
Alors si nos “secouristes” des quartiers sud n’ont pas le courage d’en faire autant, qu’ils changent de métier.

Bande de nazes va.

epic-failure-thumbnail1.jpg

Il faut qu’ils soient accompagnés de FLICS, de PLEIN DE FLICS nos services de secours quand ils se déplacent là-bas… POURQUOI PAS??? MIEUX serait une SOLUTION BIEN DEFINITIVE (l’armée, et ordre de tabasser sans ménagement?)

Et les habitants aussi peuvent être accompagnés de FLICS, non?

Oui, jusqu’à la mise en place d’une solution permanente.

Moi j’ai toujours dit à la bande qu’il fallait construire un poste de Gendarmerie à l’entrée ou dans la tribu qui d’ailleurs n’est plus une tribu.
Avec ses 1500 habitants on pourrait parler d’un village et dans chaque village de France on trouve une gendarmerie. Woila.

Floyd : “dans chaque village de France on trouve une gendarmerie.” Dans tes rêves. Au début du XXème siècle, dans chaque village important (1500 habitants) il y avait une église, une école primaire, un bistrot, une boulangerie, une épicerie et un maréchal ferrand (remplacé par un garagiste), souvent une poste et un médecin. Mais les services administratifs (fisc, notaire, magasins plus généralistes, collège et gendarmerie, hôpital) se trouvaient plutôt au chef-lieu de canton (où se passait le conseil de révision), lequel devait se trouver à moins d’une demi-journée de marche. Une gendarmerie “contrôle” une zone d’une certaine population et d’une… Lire la suite »

“Au début du XXème siècle, dans chaque village important (1500 habitants) il y avait une église, une école primaire, un bistrot, une boulangerie, une épicerie et un maréchal ferrand (remplacé par un garagiste), souvent une poste et un médecin.”

Faux.
Il n’y avait pas un bistrot mais trois.

Inforétif : “Il n’y avait pas un bistrot mais trois.”

Exact.
J’avais voulu cacher cette vérité sous le tapis pour ne pas dévaloriser nos grands-parents devant nos compatriotes (pour encore quelques années) océaniens.

Par pudeur, j’avais également omis la petite maison avec une lanterne rouge au chef-lieu de canton.

“la petite maison avec une lanterne rouge au chef-lieu de canton.”

Là je me perds en conjonctures…
Sinon dans les villages du ch’Nord, ils sont encore 5, les troquets, mais faut pas le dire.

Inforétif : “Là je me perds en conjonctures…”

Là, soit tu es un parfait hypocrite, soit (comme tous les profs), tu ne mettais jamais le nez vraiment dehors jusqu’au départ du “bateau des enseignants” fin juin à la Goulette.

Dans l’annuaire des téléphones, dans chaque chef-lieu de délégation il y avait une adresse du genre :
“Madame Fatima, maison de tolérance”, telle adresse, tel téléphone.

Alik et son esprit de contradiction, aller si tu veux, pas de GN dans tous le villages, seulement dans les villages qui posent problème, comme SL.

Oui, très bonne idée aussi, Floyd.

Absolument, Paul Ethos, les services de secours devraient appeler au secours (!) les gendarmes afin qu’ils les escortent lors des interventions de nuit dans cette zone dangereuse.

Ce n’est pas tolérable qu’ils refusent de se déplacer, mais d’un autre côté je comprends aussi qu’ils ne veuillent risquer ni la vie de leurs employés ni de voir leurs outils de travail (véhicule, etc…) détériorés.

wpDiscuz

Voir plus dans Actualité

Tendances

Les derniers comm’s

To Top