Connect with us

Calédosphère

Actualité

Une vidéo démontre la supercherie du “phénomène Macron”

Mise en ligne récemment, une vidéo très documentée, explique par le menu comment sont fabriquées les ambiances dites « survoltées et enthousiastes » des meetings d’Emmanuel Macron. Marketing à outrance, manipulation de la foule et des médias, directives aux participants en direct via leurs smartphones,… rien n’est semble-t-il laissé au hasard pour faire monter un pur produit du marketing et de la com’. Mais qui paie et dans l’intérêt de qui ?

La communication a cela de commun avec la prestidigitation et la magie que lorsqu’elle est vue et comprise, elle en perd sur le champ tout son intérêt et se retourne même parfois contre ses auteurs. Aux observateurs de la vie politique française et à une partie toujours plus importante des électeurs, la brusque et soudaine montée dans les sondages d’Emmanuel Macron, à quelques mois des élections, fait depuis peu s’interroger, d’autant plus que depuis l’affaire du PeneloppeGate, celui-ci pourrait (selon les instituts de sondage) accéder au second tour de l’élection présidentielle. Depuis l’annonce de la création « d’En marche », les médias suivent et couvrent en effet ce phénomène jugé par les uns « nouveau » et par les autres « porteur d’espoir ». Les salles sont pleines, les gens déchainés, les fans quasi-en transe lorsque leur idole leur dit « bonjour » en souriant. Or, ce mouvement se voulant politique se résume pour l’instant à quatre choses : un candidat, des soutiens politiques et économiques, un listing mails de plusieurs dizaines de milliers de personnes faisant office de militants et des moyens financiers sans commune mesure avec les autres partis politiques dits traditionnels. Pas de programme établi, pas de ligne politique claire (ni droite ni gauche), pas de mesure forte et nulle remise en cause du système. Le dernier meeting d’Emmanuel Macron à Lyon, dont le coût est estimé à plusieurs centaines de milliers d’euros, a pourtant fait réagir. Sur la toile, anonymement, des experts de la communication et du marketing décryptent désormais pour les internautes les recettes du mouvement « En Marche ». Et dans une vidéo mise en ligne il y a deux jours, le site Rewind explique en 18 minutes toute l’organisation et les coulisses des meetings d’Emmanuel Macron. Ne le cachons pas : pour tout citoyen lambda attaché aux valeurs de la démocratie et à une certaine idée du débat politique, cette vidéo fait l’effet d’un coup de massue. Tout simplement parce qu’elle prouve que dans Macron, tout est faux puisque tout est fabriqué. Explications.

Utiliser les sentiments des gens pour les manipuler

Comme la vidéo le démontre, l’objectif d’Emmanuel Macron est de faire croire dans ses meetings à une adhésion forte de la foule qui assiste à ses discours, ainsi qu’à un engagement et à un enthousiasme que l’on ne retrouve nulle part ailleurs. L’ancien ministre de l’économie n’ayant pour l’heure toujours pas fait connaitre son programme (car plus il retarde sa publication et moins il aura à le défendre), les responsables de sa communication s’attachent à donner l’impression à l’opinion publique qu’un grand mouvement de soutien populaire le porte et l’accompagne. L’objectif est donc de nous montrer via les images diffusées par les différentes chaines de télévision ces sentiments-là. Or, comme le remarque parfaitement la vidéo « L’empathie, que nous éprouvons naturellement, fait que nous ressentons les émotions que nous voyons ». L’être humain est ainsi fait qu’il est éduqué et constitué pour ressentir naturellement ce que les autres ressentent. C’est là une des bases de notre vie sociale et la raison pour laquelle, par exemple, nous venons en aide à ceux qui souffrent, que nous compatissons lorsque nous voyons quelqu’un dans la peine ou que nous sommes heureux de voir un semblable rire devant nous. Cependant, ces « bons sentiments », l’équipe d’Emmanuel Macron les utilisent à des fins purement électoralistes pour lui permettre d’être élu. Et rien n’est laissé au hasard.

La salle est fabriquée, la foule est dirigée

Dès le départ des meetings d’Emmanuel Macron, une boucle sonore simule « les acclamations d’une foule en délire ». Comme dans un soap-opéra ou une série télévisée où les rires en boites sont déclenchés pour plaire au téléspectateur, l’ambiance sonore est travaillée afin que la foule soit conditionnée. De même, comme dans une manifestation sportive ou artistique, un comptage est effectué avant le démarrage. Mais la géographie du lieu est elle-aussi fabriquée. Car les gens qui viennent voir, par curiosité ou intérêt, le discours d’Emmanuel Macron ne sont, par définition, pas des militants politiques. Pour créer des purs « fans déchainés » qui feront grande impression dans les images des JT, les experts marketing d’En Marche recrutent par internet ces derniers. Ceux-là (quelques centaines) sont ainsi placés derrière le candidat, face aux caméras. Ils sont les seuls dans le public à être éclairés par les lumières, de sorte que les « vrais gens » venus en curieux, soient eux placés dans l’obscurité afin qu’on ne voit pas leur manque d’adhésion. La vidéo démontre bien à l’aide d’arrêts sur image que contrairement à ce que tous les médias rapportent, le public « normal » est parfaitement calme durant l’ensemble du discours d’Emmanuel Macron. Seuls les fans bougent, éructent et crient. Simplement, personne ne les regarde ou ne les filme. Comme dans un tour de passe-passe, on fait voir au spectateur uniquement ce que l’on veut. Tout cela participe à manipuler la perception de la réalité du téléspectateur.

Beaucoup plus inquiétant en revanche, le site Rewind démontre que ces fans reçoivent des consignes extrêmement précises dès le début du meeting. Pour se faire, l’équipe d’Emmanuel Macron utilise une application (Telegram) qu’elle fait installer sur l’ensemble de leurs smartphones. Cette application est connue des amateurs de technologie notamment pour sa discrétion et sa confidentialité, raison pour laquelle elle est utilisée par de nombreux grands patrons ou élus… mais aussi par les groupes djihadistes (l’auteur de l’attentat déjoué au Louvres l’utilisait ainsi que ceux du Bataclan). Ainsi, un « marionnettiste » envoie des messages dès le début du meeting à ses « puppets-fans ». « On met le feu à droite ! », « plus de bruit ! », « tapez des pieds ! », les consignes s’enchainent. Lorsque les jeunes en question sont complètement conditionnés, le marionnettiste en coulisse leur dit par sms ce qu’ils doivent crier : « Europe ! Europe ! », « Macron président ! Macron président ! » etc… Pour s’assurer de leur coopération, les messages de remerciement, d’encouragement et de félicitation s’enchainent :

L’application garantissant l’anonymat des participants à la discussion, personne ne peut savoir combien ils sont et surtout d’où émanent les consignes. Pour autant, le marionnettiste n’oublie pas de les récompenser. Dans la soirée, comme convenu s’ils ont bien travaillé, les « jeunes militants de Macron » reçoivent une invitation pour une soirée dans une boite de nuit, le tout payé par les fonds de campagne du candidat :

Le résultat est simple : les médias couvrent l’évènement, parlent de l’ambiance électrique du meeting, de cette adhésion « qu’on n’avait pas ressenti depuis longtemps dans une réunion politique ». Par empathie, une partie non-négligeable de l’opinion publique se met à s’intéresser à Emmanuel Macron et se dit que si d’autres le soutiennent, c’est qu’il doit bien y avoir de bonnes raisons : c’est peut-être tout simplement quelqu’un de formidable ? se disent-ils. Les intentions de votes pour le candidat augmentent et les sondages suivent. La boucle est bouclée : sans programme, sans réalité, ils ont fabriqué de toute pièce un candidat « sérieux ».

Une odeur méphitique…

L’intention politique sous-jacente est néanmoins très claire : une fois Fillon en chute libre, Macron pourrait accéder au second tour de l’élection présidentielle et se retrouver face à Marine Le Pen. Avec un programme « ni de droite, ni de gauche », l’ex-collaborateur de François Hollande pourra compter sur un « Front Républicain » face au Front National pour le second tour. La victoire lui sera acquise et il deviendra alors le nouveau Président de la République, ce qui permettra au pouvoir socialiste pourtant décrédibilisé de se maintenir en place. Le temps sera alors venu de remercier tous ceux qui ont financé sa campagne (car ce genre d’opération marketing coute très cher). Une victoire qui reposera sur une opération de manipulation à une échelle et comme on en avait rarement vu dans toute l’histoire des élections démocratiques françaises. La vidéo le rappelle parfaitement. « L’empathie, que nous éprouvons naturellement, fait que nous ressentons les émotions que nous voyons ». Or, cette manipulation des foules, cette utilisation à des fins électoralistes des sentiments les plus bons et les plus naturels des gens – et particulièrement des plus jeunes incapables de réaliser ce qu’on leur fait faire en échange de simples encouragements ou d’une entrée gratuite dans une discothèque – l’ensemble de cette organisation vaporeuse soutenue par le vide d’un discours creux et le néant politique au service non-avoué d’un puissant système médiatique et financier (pourtant à bout de souffle et rejeté par le peuple) tout cela mis bout-à-bout, lorsque ça en a l’odeur, la forme, l’expression et les méthodes, cela porte un nom. Ça s’appelle le fascisme.

Afficher la suite

Nouveau dans l’équipe de rédaction, Hubert B. a rejoint Calédosphère au tout début de l’année 2015. Enfant du pays, il a grandi à Nouméa et a ensuite bourlingué durant près de vingt ans au gré de ses envies et des hasards de la vie. Fils d’une bibliothécaire/documentaliste, il a été tour à tour enseignant, pigiste, formateur mais c’est finalement vers l’écriture qu’il a choisi de revenir. Succinct, précis, parfois laconique, si son style est volontiers direct, ses intérêts sont éclectiques et toujours tournés vers l’actualité. Sa citation favorite : « Le journaliste doit avoir le talent de ne parler que de celui des autres »



Laisser une réponse

97 Commentaires sur "Une vidéo démontre la supercherie du “phénomène Macron”"

avatar
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes

…..divine surprise ce matin , nouvelle présentation du site ..et ça marche !!

Kieger

Pour y avoir participé je pous vous assurer que c’est la vérité … certaines places étaient réservés à des groupes de jeunes devant mettre l’ambiance et effectivement l’animateur avec son porte-voix s’appelait Bien Ambroise… quel cinéma …! Très déçue par ce meeting et ce candidat … un de plus

BALMES
Ils veulent tous le Pouvoir pour eux et c détestable quel “artiste” ce Macron vous savez pour bien gouverner il faudrait que les “politiques” soient des bénévoles car ils ont tous grosso modo un bon boulot par ailleurs ils sont aisés mais il faut démollir l’argent qui leur monte à la tête ils sont pratiquement comme on dit en langage courant logé nourri blanchi que demander d’autre? il faut qu’ils travaillent pour le bien de leur population et cessent de se prendre pour les “rois” on les a bien “guillotinés” n’est ce pas Je rêve d’une Terre toute Amour sans… Lire la suite »
Yvan La Méche

Il y a quelques jours en Algérie, Emmanuel Macron déclarait que la colonisation avait été un « crime contre l’humanité. » Soit un plan concerté pour exterminer par tous les moyens les populations vivant sur les territoires colonisés… Tout cela n’a aucun sens. Que l’histoire de la colonisation ait été marquée par des crimes, nul ne peut en douter. Mais qu’il faille mettre le projet colonisateur sur le même plan que la Shoah, qu’on puisse assimiler Jules Ferry à Hitler ou Lyautey à Eichmann, voilà qui constitue une double et inacceptable insulte (…)FXB.

Yvan La Méche : “Il y a quelques jours en Algérie, Emmanuel Macron déclarait que la colonisation avait été un « crime contre l’humanité. »”

Il n’y a plus qu’à attendre le discours qu’il fera sur la place des Cocotiers à sa première visite, après son élection.

Sauf que là il vient de perdre le vote de millions de pieds-noirs et leurs descendants … ah le con !

Yvan La Méche

Le site calédosphére est attaqué par les Russes, voilà pourquoi ça rame….

(ça c’est ce qu’on dit quand ya plus rien à dire ou qu’on perd……).MDR

Amen !

melkoni

curieusement là ça a marché mdr !!

melkoni

Bonjour à toutes et tous,
C’est vrai depuis plusieurs semaines, à part la page d’accueil, la navigation dans les pages est très très longue … Ccleaner ou pas, système vérifié et au top 🙂 🙂 Alors commenter ça fait des lustres que j’y ai renoncé.

wpDiscuz

Voir plus dans Actualité

Tendances

Les derniers comm’s

To Top