Connect with us

Calédosphère

Actualité

Macron : “Je ne céderai rien ni aux fainéants, ni aux cyniques, ni aux extrêmes”

C’est une déclaration qui n’a pas manqué de faire réagir. En déplacement à Athènes (Grèce), le président de la République a affiché sa détermination face aux réserves et aux critiques soulevées par ses réformes, notamment celle du droit du travail. Après les sans-dents, les flemmards ?

S’il avait promis comme ses prédécesseurs de ne pas aborder à l’étranger les sujets de politique intérieure, Emmanuel Macron a néanmoins réitéré ses critiques vis-à-vis des opposants aux réformes de son gouvernement. A quelques jours d’une rentrée politique compliquée et des premières manifestations contre les ordonnances sur le travail, le Président de la République a ainsi (sciemment ?) créé la polémique en déclarant «Je serai d’une détermination absolue et je ne céderai rien, ni aux fainéants, ni aux cyniques, ni aux extrêmes » et il a demandé à ses partisans « d’avoir, chaque jour, la même détermination ». En s’adressant à la communauté française réunie dans le jardin de l’école française, Emmanuel Macron est également revenu sur ses propos polémiques sur la réticence hexagonale aux réformes lorsqu’il avait évoqué le peuple français comme « un peuple qui déteste cela ». C’est ainsi qu’il a appuyé ses propos : « Je l’ai souvent dit et je le disais il y a quelques semaines en Roumanie. D’aucuns faisaient semblant de découvrir cette forme de provocation que j’assume, la France n’est pas un pays qui se réforme », a-t-il déclaré. « Il ne se réforme pas (…) parce qu’on se cabre, on résiste, on contourne. Nous sommes ainsi faits » Des mots qui déclenchent cependant une avalanche de réactions.

Une stratégie délibérée ?

« Et maintenant toujours de l’étranger, les Français sont des fainéants ! Quel mépris, quelle ignorance ! » Telle la maire de Lilles, Martine Aubry, les réactions les plus dures viennent des partis de gauche. Jean-Luc Mélenchon qui espère devenir le premier opposant au régime grâce aux manifestations contre la future loi Macron a ainsi twitté : “Abrutis, cyniques, fainéants, tous dans la rue le 12 et 23 septembre !”. Mais face à la polémique, l’Élysée précise que le président visait dans son discours tous les conservatismes qui ont par le passé empêché la France de se réformer… Reste qu’après sa déclaration du 29 juin selon laquelle “Dans une gare, vous croisez des gens qui réussissent et d’autres qui ne sont rien”, les observateurs mettent en avant un « mépris de classe » inhérent à la personnalité et à l’histoire du jeune président. Pour autant, avec une Marine Le Pen en partie décrédibilisée depuis son calamiteux débat du second tour, avec à sa gauche Jean-Luc Mélenchon incompatible avec une importante frange de l’électorat de centre-gauche, et avec à sa droite un Laurent Wauquiez qui fait déjà fuir ce qu’il reste d’électorat de centre-droit en France, la sortie d’Emmanuel Macron pourrait être particulièrement préméditée et donc totalement « cynique » pour le coup.

Conscient de bénéficier d’un électorat très volatile (comme le prouve sa chute spectaculaire dans les derniers sondages de popularité), le Président de la République souhaite peut-être par ce genre de déclarations donner du grain à moudre à ses principaux opposants tout en disant tout haut ce qu’une importante part de son électorat pense. A savoir que ce seraient les « fainéants et les extrêmes » qui empêcheraient la mise en œuvre de réformes permettant de relancer la croissance ou du moins de faciliter la vie des catégories sociales professionnelles favorisées, lesquelles ont, justement, majoritairement voté pour Emmanuel Macron lors du 1er tour de l’élection présidentielle. Risquée, cette stratégie si elle pourrait lui permettre de rassembler et galvaniser ses troupes, n’en reste pas moins hasardeuse sachant que 62% des Français seraient – selon les dernières enquêtes – opposés à la libéralisation du droit du travail.

Le New-York Times et « l’autre président raté »

Lune de miel terminée avec les médias étrangers ? « Emmanuel Macron sera encore un autre président français raté ». C’est en effet ainsi qu’a été titrée une tribune publiée dans le New York Times ce vendredi 8 septembre. La tribune signée de la plume de Chris Bickerton, un professeur qui enseigne la politique européenne à l’université anglaise de Cambridge, fait grand bruit et déteint avec les louanges dont le prestigieux journal affublait Emmanuel Macron après son élection. A cette époque, pas si ancienne pourtant, le président français avait été largement salué par le journal américain qui voyait alors en Emmanuel Macron “un nouvel espoir pour l’Europe”. Manifestement, les quatre mois écoulés depuis son élection n’ont pas convaincu. Car si aux yeux de Chris Bickerton le président Macron a œuvré pour une meilleure image de la France dans le monde, “à la maison, c’est une autre histoire”, a-t-il regretté dans les colonnes du journal américain. Tentant d’analyser la chute de popularité inédite du chef de l’État, Chris Bickerton a expliqué qu’il « a remporté le scrutin parce qu’il était le candidat le moins mauvais ». Mais le professeur va plus loin et souligne le fait que, selon lui, “la popularité de M. Macron souffre de quelque chose de plus fondamental : le macronisme”. D’après lui, “tout le projet politique du président français s’est concentré sur sa propre personne, regrette-t-il. Une grande partie de son attrait provient de sa jeunesse, de son dynamisme, de sa beauté et de ses compétences oratoires. Cette approche hyper-personnalisée a toujours présenté le risque qu’une fois le charme passé, il ne reste plus rien, ce qui est exactement en train de se produire”. Le New-York Times dénonce enfin le fait que “les politiques économiques de M. Macron qui favorisent les employeurs par rapport aux travailleurs éliminent ce qui reste de l’État-providence français”. Encore des propos de fainéant ?

Afficher la suite

Nouveau dans l’équipe de rédaction, Hubert B. a rejoint Calédosphère au tout début de l’année 2015. Enfant du pays, il a grandi à Nouméa et a ensuite bourlingué durant près de vingt ans au gré de ses envies et des hasards de la vie. Fils d’une bibliothécaire/documentaliste, il a été tour à tour enseignant, pigiste, formateur mais c’est finalement vers l’écriture qu’il a choisi de revenir. Succinct, précis, parfois laconique, si son style est volontiers direct, ses intérêts sont éclectiques et toujours tournés vers l’actualité. Sa citation favorite : « Le journaliste doit avoir le talent de ne parler que de celui des autres »



Laisser une réponse

36 Commentaires sur "Macron : “Je ne céderai rien ni aux fainéants, ni aux cyniques, ni aux extrêmes”"

avatar
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
XXX
“Alors que le débat sur l’ouverture de la PMA aux femmes célibataires ou en couple homosexuel est relancé, le professeur René Frydman, considéré comme le “père” de l’assistance médicale à la procréation en France, a accepté de répondre aux questions de Marianne. Vous vous êtes prononcé publiquement pour l’ouverture de la PMA à toutes les femmes : qu’est-ce qui chez vous fonde cette position ? René Frydman : Aujourd’hui, une femme célibataire peut adopter (un homme aussi, d’ailleurs). C’est donc que notre société considère qu’une femme seule est parfaitement à même d’élever un enfant. Il y a une contradiction entre… Lire la suite »
XXX
Publié le 14/09/2017 à 09:54 (Marianne) “Cela fait 13 ans que Laurent Wauquiez est “en détachement” de son poste de haut fonctionnaire au Conseil d’Etat, un tour de passe-passe qui lui a permis de cumuler des points de retraite pour un poste qu’il n’a occupé que deux mois… et une astuce reconduite, depuis septembre, pour 5 nouvelles années ! “L’assistanat est le cancer de la société française”, “Vous laissez exploser l’assistanat”, “Il n’y a plus assez de différence entre le travail et l’assistanat”, “On est en train de faire tourner la machine à assistanat” : voilà ce qu’on appelle une… Lire la suite »
XYY

@xxx. Je ne suis pas un pro Wauquiez loin de là, mais ce n’est pas un tour de passe passe: le cas est prévu par la législation, et c’est valable pour tout fonctionnaire lambda.
– //www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/F31207

XXX

@XYY- Bien sûr, que c’est légal.

Mais le problème, il n’est pas là ; c’est l’écart entre ce qu’il fait et ce qu’il préconise pour les autres en tant qu’homme politique qui fait problème.

Ce n’est pas sans rappeler un certain Fillon ; c’est sur cette contradiction qu’il s’est fait étrillé Fillon, pas sur autre chose.

Remarquez, si Les Républicains veulent remettre le couvert avec Wauqiez, ça les regarde.

XYY

@XXX.”c’est l’écart entre ce qu’il fait et ce qu’il préconise pour les autres en tant qu’homme politique qui fait problème.”. D’accord avec vous, mais c’est presque une règle, n’est-il pas ? Les exceptions, genre François Ruffin, sont rares.

XXX

@ XYY- Certes, mais ce n’est pas pour autant acceptable.

La France de la Droite -calculatrice, malhonnête et corrompue…- dans tous ses Etats! Ici, ils feraient tous mieux de regarder du côté de chez Christopher, place aux jeunes, non, XXX? Quoi-que, Fifils (né le 31 août 1931) ne dirait pas non… peut-être?? Le Premier (président du Gouvernement de la Nouvelle-Calédonie -1999-2001-) serait donc aussi le Dernier (et puis il reste encore de la place pour construire sur la colline du Ouen Toro…)…

XYY

@Kolere.”La France de la Droite -calculatrice, malhonnête et corrompue”. D’après ce qu’on peut lire sur le Net, votre Chistopher n’est pas mal non plus… corrompu peut être pas, mais qui sait, avec un peu de bouteille…

josé Paldir

“Les collectivités d’outre-mer (acronyme COM) territoires aux statuts divers sont: la Polynésie française («pays d’outre-mer»); Saint-Pierre-et-Miquelon; Wallis-et-Futuna (qui, dans les faits, est appelé «territoire d’outre-mer»); Saint-Martin (depuis le 15juillet 2007); Saint-Barthélemy (depuis le 15juillet 2007). ”
c’est moi ou la caledonie est déjà indépendante

ditou

josé Paldir
“c’est moi ou la caledonie est déjà indépendante”
Elle est semi indépendante puisqu’elle a une autonomie.

Oui, jose, incroyable non? Tout le monde s’en fout ici, c’est grave [mais ça va leur coûter…]!

José Paldir : “c’est moi ou la caledonie est déjà indépendante”

José, c’est très laid de tronquer sa référence :
http://orthoprep.over-blog.com/article-territoires-outre-mer-francais-77282790.html
Même les orthophonistes le savent !

josé Paldir

je tronque rien du tout ,j’ai copié collé le lien de Kolère… et là je suis en colère que tu puisses me croire capable de pareille carabistouille .Pour le reste Ditou ,semi indépendante ou pas ,elle est directement concernée par l’article et coûte beaucoup de pognon aux métropolpitains comme disent les cousins des Antilles

José Paldir : “là je suis en colère que tu puisses me croire capable de pareille carabistouille” José, je me foutais de toi. Mais c’est vrai que sur ce coup là, je n’aurais pas dû, parce que le 2nd degré n’est pas forcément la norme ici et d’aucuns ont pu s’y tromper. Je te présente donc mes plus plates excuses, et si tu l’exiges, je te les renouvellerai ici même genou à terre. Ça m’avait paru suffisamment bizarre pour que je cherche d’autres liens. Ne fais pas aveuglément confiance à ce que te dit une femme. Ceci étant, les DOM… Lire la suite »
josé Paldir

Meuh non ;fallait bien que je fasse semblant.sur l’indexation locale ça vaut 1,33

José Paldir : “Meuh non ;fallait bien que je fasse semblant”

Me voilà rassuré.

“sur l’indexation locale ça vaut 1,33”
On m’aurait menti ?
J’en étais resté à 1,73 sur le Grand Nouméa, et 1,94 ailleurs.

Mais comme disait le hérisson à la brosse à cheveux …

XYY

Ohé Alik.”Que l’instituteur, envoyé de métropole sur demande locale pour 4 ans maximum soit indexé me parait normal, compte tenu du bouleversement de sa vie y compris familiale.” C’est du 20e degré j’espère… Sinon je m’en vais tenter un passing le long de la ligne…

XYY : “C’est du 20e degré j’espère” 20ème, je n’irais pas jusque là. Et mon exemple du jeune instit célibataire arrivant du 9-3 et découvrant la plage et les cocotiers était volontairement provocant. Il ne devrait plus exister d’ailleurs, depuis le temps que l’on forme localement d’excellents enseignants. Néanmoins, en dehors de l’indemnité d’éloignement, dont les conditions se sont durcies, il n’y a pas de différences financières entre le fonctionnaire expatrié qui doit acheter (ou louer) tout ce dont il a besoin et qui ne peut pas rester plus de 4 ans, et le local, qui dispose parfois de sa… Lire la suite »
Et puis il y a les retraites très spéciales de la Gendarmerie, ou comment cumuler deux salaires en ne travaillant que pour un seul, tout en étant jeune: (Je cite N. Cheysson-Kaplan) Contrairement aux policiers, les gendarmes ne sont pas obligés d’avoir atteint un âge minimum pour pouvoir faire liquider leur pension. Ils doivent seulement justifier d’une durée de services effectifs minimum. La durée exigée dépend de leur grade : 27 ans pour les officiers et 17 ans pour les militaires du rang et les sous-officiers. A défaut de remplir ces conditions, ils peuvent liquider leur pension militaire à compter… Lire la suite »

Il va avoir du boulot de réformes, Emmanuel…

ditou

Bon lundi, bonne semaine avec John Lee Hooker (né le 22 août 1917 à Clarksdale, Mississippi, États-Unis, et mort le 21 juin 2001 à Los Altos, Californie, États-Unis)…
https://www.youtube.com/watch?v=X70VMrH3yBg

Douï

Toi qui aime bien la musique je te conseille Johnny Rivers qui chante John Lee Hooker, il y en a pour 15mn de musique et pas du rap ou de la soupe de m…. qu’on nous sert maintenant.

josé Paldir
En attendant il va céder à la tentation des caméras en partant pour St Martin .ça commence à faire désordre et le bruit d’un grand scandale face à l’impréparation de l’administration française sur les conséquence prévisibles d’un tel ouragan , arrive désormais aux français.La comparaison avec le côté Hollandais est désastreuse..il aura fallu 6 jours pour réagir ,les gens ont été laissés dans une précarité totale et surtout côté français laissés à des bandes armées de pilleurs. Lurel , l’ancien ministre OM dénonce la situation pas sûr que la côte de popularité remonte dans ces conditions
josé Paldir
XYY

Ola josé. Après parcours de quelques articles de journaux esstrangers, je ne vois pas de différence flagrante entre le traitement avant-après-Irma côté Nederland et celui coté Frans.

josé Paldir

OK ,c’est tout bien .On se demande pourquoi une commission d’enquête parlementaire …wait and see (ceci dit maintenant on va mettre le paquet enfin tant que les caméras seront là)

Exact..tout se passe bien du côté néerlandais !!https://www.ad.nl/buitenland/het-is-hier-eneacute-eneacute-n-grote-puinhoop~a79387c4/! des exactions ont également été commises et les forces de sécurité ont le plus grand mal à maîtriser la situation .

NoComment

Macron : “Je ne céderai rien ni aux fainéants, ni aux cyniques, ni aux extrêmes”

oh p…. !!! il va avoir du boulot ici !!!

wpDiscuz

Voir plus dans Actualité

Tendances

Les derniers comm’s

To Top