Connect with us

Calédosphère

Actualité

A l’approche du référendum, l’Etat créé près de 200 emplois en Calédonie

Policiers, gendarmes, surveillants pénitentiaire, enseignants,… Depuis maintenant deux ans, l’Etat a augmenté le nombre de postes de fonctionnaires affectés en Nouvelle-Calédonie. Une aubaine pour les Calédoniens puisque ces postes sont pris en charge par le budget national. Prémédité ou non, l’effort de l’Etat tombe à pic en cette année marquée par le scrutin référendaire…

« Y-en aura pour tout le monde ! ». C’est un petit peu ce qu’on serait en droit de penser en faisant le compte des nouveaux moyens humains mis à la disposition de la Nouvelle-Calédonie. Car voici bientôt deux ans que le Gouvernement français octroie au territoire des moyens supplémentaires dans ses différents domaines de compétences, notamment au sein de ses forces régaliennes.  Tour d’horizon.

Sécurité : plus de 70 nouveaux policiers et gendarmes

Après d’âpres débats liés à l’augmentation du nombre d’actes de délinquance, les parlementaires calédoniens avaient obtenus des « renforts » pour les forces de l’ordre affectées en Nouvelle-Calédonie. C’est ainsi qu’en novembre 2016, le ministre de l’Intérieur de l’époque (Bernard Cazeneuve) avait, aux côtés du ministre de la Justice Jean-Jacques Urvoas, reçu à Beauvau des élus loyalistes et indépendantistes pour leur annoncer l’arrivée de nouveaux agents de police et de gendarmerie. Au nombre de 53, ces derniers ont pris leur fonction depuis février 2017. Attestant d’un certain manque de moyen des forces de l’ordre, le gouvernement d’Edouard Philippe a continué sur cette lancée et lors du XVIe comité des signataires, durant une réunion “sécurité-justice” au ministère de l’intérieur, ce fut cette fois-ci Gérard Colomb et la Garde des Sceaux Nicole Belloubet qui ont annoncé aux élus locaux la création de plusieurs nouvelles unités : une antenne de la brigade de prévention de la délinquance juvénile et une brigade motorisée toutes deux basée à Koné, mais aussi la création d’une unité canine légère au sein de la direction de la sécurité publique (basée à Nouméa). En tout une vingtaine de postes qui se rajoutent à ceux déjà en place. Et si l’objectif affiché est bien de lutter contre la délinquance, pour les services de l’Etat il s’agit aussi d’être en mesure d’assurer le bon déroulement du référendum sur l’indépendance de la Nouvelle-Calédonie, lequel aura lieu le 4 novembre prochain.

Enseignement : 83 nouveaux postes depuis la rentrée 2018

Si la compétence enseignement est désormais entre les mains du territoire, on oublie souvent qu’elle n’est possible que grâce aux transferts financiers de l’Etat, lesquels sont contractualisés depuis 2012 dans ce qu’on nomme statutairement la Mise à Disposition Gratuite et Globale (MADGG). Ainsi chaque année, l’Etat verse l’équivalent de 47 milliards de francs à la Nouvelle-Calédonie pour que celle-ci puisse rémunérer et faire fonctionner tous ses collèges et ses lycées, qu’ils soient publics ou privés. Et dans le cadre de la mise en œuvre du projet éducatif, l’éducation nationale a décidé de soutenir le Vice-rectorat afin que celui-ci puisse créer 83 nouveaux postes à la rentrée 2018 : 33,5 personnels enseignants et 49,5 autres postes, notamment éducatifs et administratifs. Une obligation puisque la Calédonie a vécu en deux ans l’ouverture de nouveaux établissements scolaires et surtout de deux lycées d’enseignement général : le lycée Michel Rocard de Pouembout et le lycée du Mont-Dore.

Justice : Camp Est et pénitencier du Nord

Autrefois stigmatisée comme étant une véritable passoire insalubre (avec des évasions à répétition), la prison du Camp Est de Nouméa a connu une importante réhabilitation dans le cadre d’un « plan d’urgence » décidé en 2012 par le ministère de la justice. Depuis lors, l’Etat a engagé 1,4 milliards de francs CFP (11.5 millions d’euros) dans des travaux visant à moderniser ce qu’on appelait encore il n’y a pas si longtemps « le bagne de Nouville ». Mais face à la grogne des surveillants et surtout à plusieurs exactions ayant eu lieu au sein de la prison, Jean-Jacques Urvoas avait également décidé d’augmenter le nombre de postes de surveillants et donc de places offertes au concours. Une décision réaffirmée par l’actuel ministre de l’intérieur. C’est ainsi qu’en novembre 2017, l’Etat a convenu de recruter 41 surveillants pénitentiaires de plus, sachant que la prison du Camp Est compte aujourd’hui 122 surveillants pour 504 détenus. Des postes auxquels se rajouteront ceux créés bientôt pour l’ouverture de la prison du Nord. La construction de celle-ci, entièrement à la charge de l’Etat, a elle été évaluée à 23,3 Millions d’euros (soit 2,8 Milliards de francs CFP).

Le beurre de l’Etat et l’argent du beurre de l’Etat

C’est ainsi, en l’espace de deux ans, entre 190 et 200 emplois qui ont été nouvellement créés par l’Etat en Nouvelle-Calédonie et qui se rajoutent aux plus de 7680 fonctionnaires actuels (chiffres DRHFPNC*) dits « soumis à séjour » ou « résidents », c’est-à-dire de statut « Etat ». Une aubaine pour le territoire et pour les contribuables calédoniens puisque, comme partout ailleurs dans les outremers, l’ensemble de leurs salaires et de leurs charges sociales sont entièrement financés par l’Etat. Naturellement, il semble évident que si la Nouvelle-Calédonie ne connait pas les coupes franches supportées actuellement par d’autres territoires de la République, c’est aussi parce que le territoire s’apprête à franchir l’étape du référendum d’autodétermination… En augmentant ses efforts et ses moyens, notamment au sein des forces régaliennes (justice, armées, ordre public, monnaie et diplomatie) les Gouvernement nationaux successifs essaient tant bien que mal de démontrer qu’ils entendent les préoccupations de la population calédonienne. Espèrent-ils en secret voir le résultat de cette politique dans les urnes ? Pas impossible, d’autant que le financement de l’indépendance reste l’un des talons d’Achille du discours indépendantiste…

Mais pendant ce temps-là, un audit sur le budget des charges de personnels commandé par le gouvernement local va bientôt être rendu. Celui-ci devrait faire des préconisations visant à diminuer le poids de la fonction publique en misant sur le non-remplacement de certains postes liés à des départs à la retraite imminents et à la suppression de postes budgétaires non-affectés. Du côté du cabinet du membre du gouvernement en charge du budget, on explique en effet à qui veut bien l’entendre qu’il faut « coûte que coûte » réussir à faire des économies dans ce secteur ô combien sensible.

*Les effectifs de fonctionnaires en NC au 31 décembre 2015 (chiffres DRHFPNC) :

Etat : 7680

Nouvelle-Calédonie : 2050

Etablissements publics : 5284

Provinces : 4703

Communes : 3763

Total des effectifs de fonctionnaires exerçant en Nouvelle-Calédonie : 23 480 personnes

(Ces chiffres concernent les fonctionnaires de la Nouvelle-Calédonie en activité. Ne sont pas comptabilisés les fonctionnaires en disponibilité ou en détachement, ainsi que ceux affectés hors de Nouvelle-Calédonie)

Afficher la suite

Nouveau dans l’équipe de rédaction, Hubert B. a rejoint Calédosphère au tout début de l’année 2015. Enfant du pays, il a grandi à Nouméa et a ensuite bourlingué durant près de vingt ans au gré de ses envies et des hasards de la vie. Fils d’une bibliothécaire/documentaliste, il a été tour à tour enseignant, pigiste, formateur mais c’est finalement vers l’écriture qu’il a choisi de revenir. Succinct, précis, parfois laconique, si son style est volontiers direct, ses intérêts sont éclectiques et toujours tournés vers l’actualité. Sa citation favorite : « Le journaliste doit avoir le talent de ne parler que de celui des autres »



35
Laisser une réponse

avatar
9 Comment threads
26 Thread replies
0 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
plus récents plus anciens plus de votes
pigeon bleu
pigeon bleu

à l’approche du référendum ….le point essentiel c’est essentiellement le vide total du programme économique des indépendantistes …pas de déni c’est un fait …
le vote ne peut être que non ….maintenant pour la centrale !!! même si sujet important …. il faudra attendre après le vote …pour enfin s’occuper des problèmes du pays …et plus temps de temps perdu sur les institutions …l’indépendance , qui en fait sert d’alibi aux indépendantistes qui ne font rien dans les 2 provinces qu’ils tiennent , puisque tous les jeunes se ruent dans la seule province loyaliste pour y trouver du travail …

Albin
Albin

Et si nous parlions de la centrale a gaz de Doniambo que les écologistes ne veulent pas non plus, ils sont logés où, eux ? En attendant qui veut aller acheter sa maison en vallée du Tir ou Montravel ? Une centrale à charbon moins polluante serait terminée de constriction depuis un an si acceptée en son temps. Et c’est l’ Arlésienne cette centrale à gaz? même pas en projet encore, que du balblabla . Comme le pont vers le Mont Dore ! Au fait, comment est suivie la qualité de l’ air près de la centrale de KNS? qui… Lire la suite »

Alikantitra

Albin : “qui veut aller acheter sa maison en vallée du Tir ou Montravel ?” Ducos et Logicoop, ce n’est pas mal non plus, la SLN étant au Sud-Est et les vents dominants venant du … Curieusement, il y a un bon moment que la carte qui présentait la qualité de l’air avec la météo avant le JT de 19:30 sur NC1ère a disparu. Y avait-il trop de zones jaunes ou oranges ? Quant au nouveau pont de l’estuaire de la Coulée, j’ai promis une bière à Floyd le jour de son inauguration, étant entendu que mes héritiers ne seront… Lire la suite »

Alikantitra

Albin : “Et si nous parlions de la centrale a gaz de Doniambo …”

Les Libanais, eux, utilisent une solution intéressante :
https://www.france24.com/fr/20180829-reportage-liban-zouk-mikael-pollution-electricite-centrale-barges
Yapluka passer commande.

Claude
Claude

Après l’effondrement du pont de Genova et les résultats de deux enquêtes sur l’effondrement d’écoles en Chine et les énormes dégâts du dernier séisme à Haiti, enquêtes qui mettent en cause la mauvaise qualité du béton, je voudrais en savoir plus sur la gangrène du béton calédonien, les poteaux électriques, les bordures des trottoirs, certains murs montrent de façon éviidente une dégradation rapide, trop rapide des ouvrages en béton en Calédonie, certaines parties de l’aquarium du lagon, certaines stations d’épuration ( d’après les journaux , je recopie) sont en piteux états à cause du cancer du béton calédonien, qu’en est… Lire la suite »

Eliot Nenesse

Au-delà de toute polémique habituelle sur le coût de la fonction publique, sur le nombre trop élevé de fonctionnaires, je pense qu’il faut simplement s’en tenir au constat que ces créations de postes dans la fonction publique d’Etat, donc qui relèvent des compétences régaliennes, étaient bien nécessaires au regard des besoins de la Nouvelle-Calédonie. Le manque de moyens en matière d’effectifs en zone gendarmerie est flagrant pour ce qui est de l’agglomération nouméenne.

Jose Paldir
Jose Paldir

l’Etat c’est l’Etat il fait ce qu’il veut ,l’équipe au pouvoir s fait toujours virer par trop d’impôts…moi je parle du budget de la Calédonie donc des impôts locaux la bonne question est; voulez vous plus d’impôts c’est tout .. si votre réponse est non il faudra juste organiser autrement avec un peu d’imagination pour faire plus avec moins de fonctionnaires :ca sera refusé tant que la France paiera plus .Le jour ou pour des raisons politique s et ou économiques elle paiera moins ,vous verrez qu’il faudra avoir moins de fonctionnaires/Ce n’est pas une querelle abstraite idéologique , c’est… Lire la suite »

José paldir
José paldir

rien à voir
mais très instructif
https://www.youtube.com/watch?v=iPD6xYhra0Y

Lucien
Lucien

Rien à voir mais: Qui peut donner les véritables raisons des incendies à répétition et de l’impossibilité de travailler pour la SLN sur Kouaoua? Il faut exporter vers la Corée pour payer l’usine du Nord ? Qui veut tuer la SLN? Les fonctionnaires ( ou pas) informés pourraient- il en dire plus ?

Alikantitra

Lucien : “… l’impossibilité de travailler pour la SLN sur Kouaoua”

A en croire Caledonia et NC1ère ce soir, la nouvelle sous-préfète de Koné a pris l’affaire en main.
Wait ans see.

Juste une question de néophyte : “jeune” chez le peuple premier, est-ce synonyme de “non-marié coutumièrement” ?

Lucien
Lucien

j’ ai vu des gars de 40 ans à la porte de réunions et appelés ‘ jeunes”, jeune signifie: pas droit au chapitre !

Alikantitra

Lucien : “jeune signifie: pas droit au chapitre !”

Mais on compte sur leurs voix, jusques et y compris dans les bureaux de vote décentralisés.

Pandora
Pandora

Voici une nouvelle zone de non droits …qui assure la sécurité ?pourquoi les forces de l ordre restent dans les casernes? Je crois bien connaître la réponse mais comment développer un pays quand une poignée d activistes arrêtel alimentation de la sln ?
Question annexe nous avons à la tête de la slln un kanak et à la tête de la région une kanake dans les faits ça change quoi .? ce qui se passe commence à ressembler à Thio. /Machoro

ami
ami

Pandora, ce n’est pas une poignée de jeunes qui ont arrété la SLN. C’est la SLN qui joue la stratégie en fermant sans autre forme de procés, et que les habitants se demmerdent entre eux, le retour du bâton en quelque sorte. Il savent qu’ils peuvent compter sur nakety et thio pour remplacer Kouaoua, sinon ils n”auraient pas quitté la table aussi rapidement. Je ne suis pas sûr que les jeunes de kouaoua sont manipulés, la SLN à vraiment fait des gros dégats sur cette zone, et n’a jamais respecté ses engagement à remettre en état, mais comme kouaoua n’existe… Lire la suite »

Jose Paldir
Jose Paldir

tiens je n’ y avais pas pensé le convoyeur c’est la SLN qui brûle son outil d travail et c’est la SLN qui paie les piquets sur la route.Diabolique ce dirigeant kanak de la SLN

Albin
Albin

les 3 lettres KNS sont elle toujours tabou? Qui a besoin de plus, encore plus, encore et encore plus de minerai à exporter en Corée et en Chine? le sol entier calédonien y suffirait il?

Alikantitra

Albin : “les 3 lettres KNS sont elles toujours tabou? Qui a besoin de plus, encore plus, encore et encore plus de minerai à exporter …”

Personnellement, je dirais plutôt NMC et la SMSP, mais ça fait un moment que je ne me tiens plus vraiment au courant.

Albin
Albin

Manipulations de jeunes en dehors de tout contexte ( prétexte)éoologique, bien sur. Les emplois perdus ne seront pas remplacés par des fonctionnaires ni par les exportations en Chine ou Corée pour financer l’usine du Nord et exporter, exporter et encore exporter , montage qui ne peut pas être avouée comme un fiasco ou une entourloupe par ses fondateurs, bien sur.

José paldir
José paldir

Petit rectificatif :voila les chiffres de l’ISEE fonctionnaires et contractuels 2017 :26821 selon les seuls stats que j’ai trouvées sur ISEE de 2006 a 2017 on est passé de 22953 emplois publics à 26821 sans que jamais au grand jamais il n’y ait eu ,une seule fois ,d’arrêt dans la progression . il serait intéressant de trouver les chiffres de 1998, XYY??? question sans doute stupide ,pour certains, est il possible de continuer sur cette tendance…. on constate que quelques soient les ‘équipes au pouvoir c’est toujours plus de dépenses s’il reste quelque personnes sensées sur le caillou quand la… Lire la suite »

Pandora
Pandora

Manifestement c est pas l enthousiasme à l idée d arrêter de créer des emplois publics . C est vrai comme disait l autre a St Louis il a un bac et on lui donne pas un bon emploi bien payé après tous ses efforts…. De 2006 a 2017 le monde a traversé la pire crise depuis 1929, la caledonie a vu ses rêves en nickel doré s effondrer du nord au sud et hors de ses frontières , le minerai a chuté à des prix invraisemblables ET POURTANT chaque année toujours plus de fonctionnaires …Remarquez c est normal pour… Lire la suite »

Pandora
Pandora

Juste une question Hubert on parle des fonctionnaires ou de l ensemble des emplois publics ( cad aussi les contractuels )

Alikantitra

Pandora : “Juste une question Hubert on parle des fonctionnaires”

Hubert n’assure pas le service après-vente.
http://www.rireetchansons.fr/artistes/omar-sy/videos/sav-des-emissions-omar-et-fred-7-janvier-2010-344261

José paldir
José paldir

c’est con komem

melchisedek

Et rien pour le Sénat coutumier ?? Quelle tristesse … 😉

Pandora
Pandora

Je m associé à votre tristesse

Voir plus dans Actualité

Tendances

Les derniers comm’s

To Top