Connect with us

Calédosphère

Actualité

Référendum : le 1er ministre annonce une visite surprise en Nouvelle-Calédonie !

Bousculant son agenda, le Premier ministre a décidé d’être présent en personne le 5 novembre prochain à Nouméa pour veiller à la poursuite du dialogue une fois le scrutin passé. Edouard Philippe a fait cette annonce devant la représentation nationale. Une façon aussi pour l’Etat d’éviter tout dérapage ou d’éventuelles tensions dans l’archipel. Right man at the right place ?

Edouard Philippe sera donc en Nouvelle-Calédonie le jour suivant le référendum sur l’indépendance du territoire. La décision a certainement été prise très récemment puisque ce voyage n’était, jusque-là, pas indiqué dans l’agenda officiel de Matignon. Ainsi, ce mercredi, lors de la traditionnelle séance de questions au Gouvernement, Edouard Philippe a été interpellé par le député Philippe Dunoyer. Le parlementaire calédonien souhaitait en effet savoir ce que l’Etat avait prévu pour l’après-référendum :

« Monsieur le Premier Ministre, ma question est la suivante :  le 5 novembre, en cas de victoire très probable du non, comment l’Etat entend-il poursuivre l’accompagnement de la Nouvelle-Calédonie dans le processus d’émancipation engagé ? (Philippe DUNOYER, 25/10/18 ; sources : Assemblée nationale) »

Alors qu’il avait été interpellé par d’autres députés durant la séance mais qu’il ne leur avait pas répondu directement (laissant ses ministres le faire à sa place) Edouard Philippe a choisi de prendre la parole sur ce sujet et sur ce sujet uniquement. Une façon de se placer dans les pas de Michel Rocard puisque, depuis 1988, le dossier calédonien est traditionnellement une « chasse-gardée » du 1er ministre…

“Le 5 novembre, je serai en Nouvelle-Calédonie”

Dans une longue réponse, le chef du Gouvernement est ainsi revenu sur le chemin accompli depuis la signature des accords de Matignon-Oudinot. Et alors que le référendum était attendu depuis trois decennies tant par les Calédoniens que par les différents acteurs du dossier, Edouard Philippe a tenu à rendre hommage à l’ensemble des forces politiques nationales qui ont participé à sa réalisation, déclenchant des applaudissements sur l’ensemble des bancs de l’assemblée :

« Ces trente années qui s’écoulent et dont le 4 novembre constituera l’aboutissement sont trente années, je vous le dis Monsieur le député, qui font honneur à la Nouvelle-Calédonie, à ceux qui se sont engagés en franchissant parfois bien des barrières et ce sont aussi trente années qui font honneur – après tout nous pouvons le dire – à l’ensemble des forces politiques qui constituent cette assemblée. Puisque depuis trente ans, quels que soient les gouvernements, quelles que soient les majorités, quels que soient les femmes et les hommes qui se sont investis sur ce dossier, un très grand sens de l’Etat et de la continuité a prévalu. Je le dis en m’inscrivant dans cette continuité et en étant extrêmement admiratifs de celles et ceux qui ont amené leur pierre à cet édifice, année après année, mandat après mandat (Edouard PHILIPPE, 25/10/18 ; sources : Assemblée Nationale) »

Fidèle à ses engagements et à ceux fixés par le Président de la République, Edouard Philippe a une nouvelle fois insisté sur la neutralité de l’Etat quant au choix que devront effectuer les 175 000 électeurs Calédoniens bientôt appelés aux urnes. Une fin de non-recevoir pour ceux qui, dans les camps indépendantistes ou loyalistes, demandaient encore récemment au Chef du Gouvernement de se prononcer (dans leur sens) avant le 4 novembre :

« Le 4 novembre, il y aura un vote, il y aura un résultat, j’ai appris à me méfier des résultats qui étaient annoncés par avance, et nous attendrons donc, monsieur le député, de voir quel sera le résultat, mais je sais, d’abord parce que c’est la période de réserve mais aussi parce que c’est la position constante de l’Etat et des gouvernements qui se sont succédés, je sais que l’Etat restera neutre et strictement neutre. Je m’y tiens et je m’y tiens strictement, jusqu’au jour de la consultation. Et il y aura un après. Le peuple votera, il y aura un résultat. Il faudra – quel qu’il soit – en prendre acte (Edouard PHILIPPE, 25/10/18 ; sources : Assemblée Nationale) »

Conscient des enjeux, afin de maintenir le dialogue et d’éviter toute possibilité de dérapages ou d’éventuelles frictions (voire même des violences), Edouard Philippe a donc annoncé vouloir se rendre lui-même sur le territoire au lendemain du scrutin. De cette façon, le 1er ministre sera dans l’avion lors de la consultation et arrivera à Nouméa alors que le résultat du référendum sera tout juste connu, mais peut-être pas encore tout à fait digéré par les uns ou par les autres…

« Le 5 novembre, avec madame la ministre des outremers, je serai en Nouvelle-Calédonie. Nous nous rendrons avec Annick Girardin en Nouvelle-Calédonie le 5 novembre pour rencontrer l’ensemble des forces politiques, pour discuter, avec l’ensemble des forces politiques, de leur analyse des résultats de la veille, et pour évoquer avec eux les conditions de l’après 4 novembre. Car au fond, je vous l’ai dit, le 4 novembre c’est un aboutissement, mais c’est aussi un début. Le début de la Nouvelle-Calédonie qui veut continuer le chemin qui a été tracé en 1988 et défriché dans les années qui ont suivi et qui veut construire son avenir. Il faudra pour l’Etat, pour le Gouvernement, aider les forces politiques à construire cet avenir (…) je serai toujours présent pour faire en sorte que le dialogue et cette volonté commune puisse prévaloir (Edouard PHILIPPE, 25/10/18 ; sources : Assemblée Nationale) »

Et si toutes les raisons de la présence sur le territoire du chef du Gouvernement ne sont pour l’heure pas encore connues, cette visite surprise et inopinée témoigne en tous les cas de la volonté de l’Etat de réussir l’étape du référendum. Une consultation que le député Philippe Gomes a dernièrement qualifié de « crash-test » pour le vivre ensemble…

Afficher la suite

Nouveau dans l’équipe de rédaction, Hubert B. a rejoint Calédosphère au tout début de l’année 2015. Enfant du pays, il a grandi à Nouméa et a ensuite bourlingué durant près de vingt ans au gré de ses envies et des hasards de la vie. Fils d’une bibliothécaire/documentaliste, il a été tour à tour enseignant, pigiste, formateur mais c’est finalement vers l’écriture qu’il a choisi de revenir. Succinct, précis, parfois laconique, si son style est volontiers direct, ses intérêts sont éclectiques et toujours tournés vers l’actualité. Sa citation favorite : « Le journaliste doit avoir le talent de ne parler que de celui des autres »



203
Laisser une réponse

avatar
24 Comment threads
179 Thread replies
0 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
plus récents plus anciens plus de votes
Alikantitra

Au fait, le premier ministre, il arrive (il est arrivé) à quelle heure ?

LedZep
LedZep

Qu’est-ce qui lui a pris à notre Edouard !
Il aurait pu être plus nuancé.
https://www.huffingtonpost.fr/2018/11/03/lhommage-dedouard-philippe-a-ho-chi-minh-ne-passe-pas_a_23579782/

Cela va t’il la peine pour vendre des Airbus ?

Alikantitra

Pas pour dire, mais la visite d’Edouard Philippe au Vietnam n’est pas vraiment médiatisée sur place :
http://www.presseelectronique.com/PRESSEVIETNAM/PRESSEVIETNAMIENNE.htm

On aura peut-être quand même quelques photos de son pèlerinage à Ðiện Biên Phủ

XYY
XYY
Alikantitra

XYY : “J’en mets pas un 3e, sinon direct frigo…”

Bon d’accord, mais comparé à l’emballement de la presse métropolitaine … on reconnait bien là la réserve naturelle des habitants de cette “thuộc địa cũ của Pháp”, à la cuisine si raffinée (connaissez-vous “Vietnam House”, rue Catinat ?)

XYY
XYY

Alik.
” ‘Vietnam House’, rue Catinat “. Ah, la rue Catinat à Saigon, ça fleure bon le Lartéguy… Non, je ne suis jamais allé dans ce restaurant. En revanche, il y a 5 ou 6 ans lors d’un passage à Hô-Chi-Minh-Ville, je suis allé déjeuner au Lemongrass rue Đồng Khởi. C’était très bon..

XYY
XYY

XYY.”rue Catinat”. En cas de oui (50,1%) au référendum je me demande si Nouméa (et le square Olry entre autres) seraient re-nommés en quelque chose du genre Numèè (et square Eloi)…

Alikantitra

XYY : “… je me demande si Nouméa (et le square Olry entre autres) seraient re-nommés en quelque chose du genre Numèè (et square Eloi)”

Il n’y avait pas quelque chose là-dessus dans le “Jeu de Go” ?
Si j’en crois mon expérience, les “avenue de la Libération” ou “avenue de la Victoire” sont rebaptisées dans les meilleurs délais “avenue de l’Indépendance”.
Quant au square Olry, je le verrais bien dédié à Ataï.
La caserne, elle, …

LedZep
LedZep

@Alik
viens juste d’entendre sur Europe 1

“Le vol Air France Paris-Saïgon de 13h10 de jeudi a dû rebrousser chemin après six heures de vol, faute d’autorisation pour survoler l’espace aérien russe, selon les informations transmises par une passagère au téléphone rouge d’Europe 1 et confirmées par la compagnie.”.

Pas content Poutine que « notre Premier » aille vendre des Airbus aux camarades ! Représailles ?

Alikantitra

LedZep : “viens juste d’entendre sur Europe 1”

Petit avertissement sans frais …
Ce sera sûrement un bug informatique.
https://www.nouvelles-du-monde.com/information-europe-1-un-vol-dair-france-banni-de-lespace-aerien-russe-contraint-de-faire-demi-tour/

LedZep
LedZep

@Alik
Sans doute un “coup de mou” des antiques IBM 360, 370 récupérés à Saïgon, suite au départ des ricains en 75.

Alikantitra

XYY : “je suis allé déjeuner au Lemongrass rue Đồng Khởi”

C’est le nom “indépendantiste” de la rue.
Le Vietnam House est environ vingt mètres plus bas sur le même trottoir en allant vers la rivière.

Dans le cadre de mon pèlerinage, j’ai voulu déjeuner au Continental.
En 2003, c’était une pizzeria !
Le steak frites était correct.

Inforétif

“Bon d’accord, mais comparé à l’emballement de la presse métropolitaine ”

Mauvais perdant, Alik. Pour te faire pardonner, reconnais au moins les immenses mérites de notre premier ministre, si brillamment épaulé par notre président bien-aimé.
Sans rire, 6 milliards de commandes à Airbus par le Viet-Nam, c’est fort … Sans compter le reste.
Pour la peine, Edouard va peut-être laisser les blue-boats pêcher dans les réserves calédoniennes pendant les prochaines 99 années. On le saura lundi…

Alikantitra

Inforétif : “Pour la peine, Edouard va peut-être laisser les blue-boats pêcher dans les réserves calédoniennes”

Je suis convaincu qu’un représentant du gouvernement de la NC était avec lui à Hanoï pour évoquer les blue boats.
De Bali, Philippe Germain était à mi-chemin.

jose Paldir
jose Paldir

c’est prévu
quelques repentances sont toujours nécessaires ;Dans quelques années ce sera devant la grotte d Ouvea

Alikantitra

C’est bien d’être prévoyant :
https://www.lnc.nc/article/nouvelle-caledonie/referendum-2018/referendum-la-prison-pousse-les-murs

Extrait :
“Car les éventuels débordements qui aboutiraient à des incarcérations massives pourraient mettre en difficulté la prison de Nouville qui compte 542 détenus pour 402 places et un taux d’occupation de 135 %. Pour éviter l’engorgement des cellules, le Camp-Est aurait donc validé la transformation des salles d’activités du quartier des mineurs (15 mineurs pour 18 places) en « dortoir ».”

Yapluka prévoir une petite visite pour le Premier Ministre.

Gazaouette
Gazaouette
jose paldir
jose paldir

juste la reprise de l’AFP ça éclaire la neutralité de l’Etat

Gazaouette
Gazaouette

Je croyais peut être être un peu Kon vu ma petite culture politique et mon grand âge en parlant de PF et de mettre de l’huile sur le feu. Mais bon….
https://fr.news.yahoo.com/5-jours-référendum-n-calédonie-indépendantistes-flnks-affichent-124117555.html

Inforétif

“PF et de mettre de l’huile sur le feu.” Grave erreur stratégique (au minimum) de la part de Frogier, de déclarer AVANT le référendum qu’il fallait que ce soit le dernier, ça ne pouvait pas attendre quelques jours ? D’autant plus que supprimer le principe des deux autres est impossible puisqu’ils sont prévus par l’ADN, qui continuera à s’appliquer pleinement. Ce n’est pourtant pas difficile de comprendre que ça incitera certains indépendantistes jusque là hésitants à voter oui. Les 70 % de non sont maintenant hors de portée, à mon humble avis. Mais pourquoi diable les autres leaders “républicains” l’ont-ils… Lire la suite »

Alikantitra

Inforétif : “”ça incitera certains indépendantistes jusque là hésitants à voter oui.”

Et surtout à voter en masse, particulièrement au Sud, aux prochaines provinciales, afin d’assurer le tiers nécessaire à la demande du référendum suivant (6 mois au min’ après les élections, et le haussaire a 18 mois au max’ pour l’organiser).
M’enfin, on va bien voir ce qu’Edouard Philippe va annoncer dans quelques jours.

Erwann
Erwann

“Grave erreur stratégique (au minimum) de la part de Frogier, de déclarer AVANT le référendum qu’il fallait que ce soit le dernier, ça ne pouvait pas attendre quelques jours ”

Attendre quelques jours avant de le dire n’aurait rien changer.

Inforétif

“Attendre quelques jours avant de le dire n’aurait rien changer.”

Par quelques jours je voulais dire attendre au moins jusqu’au 5 novembre, après le vote.

Clark
Clark

A quoi voit-on que Calédonie Ensemble va trop loin dans sa stratégie de communication?

Poubelles des Boites Postales de Nouméa:

CE_poubelle.jpg
Clark
Clark

Rigolez pas c’est avec votre pognon…

Clark
Clark

J’aurais dû faire imprimeur encarté à C.E., comme métier…

Voir plus dans Actualité

Tendances

Les derniers comm’s

To Top