Connect with us

Calédosphère

Chroniqueurs

Le drame et le délire de la jeunesse Kanak

Au soir du référendum, au fur et à mesure du dépouillement des bulletins les résultats sont tombés. A en croire les politiciens indépendantistes (et nous les croyons) une forte mobilisation des jeunes explique ce taux de participation très élevé dans les communes de la côte Est et de la Province Nord et ce « oui » à des scores exceptionnellement élevés à 90% et plus en faveur de l’indépendance. Au-delà d’un vote identitaire s’impose de constater qu’il s’agit aussi d’un vote idéologique et idéaliste : un vote pour l’indépendance, pour l’avènement de Kanaky, pour un avenir que l’on croit meilleur, plus juste, mais aussi un vote-tremplin pour les politiciens qui les ont guidés dans cette voie et ainsi montrer qu’on veut leur confier les rênes du futur pays indépendant.

Certains se réjouiront de ces chiffres, pas moi. Parce qu’ils montrent que la jeunesse kanak croit dur comme fer aux promesses. Et pourquoi croire aux promesses pose problème aujourd’hui ? Parce qu’en votant oui après presque trente ans de gestion indépendantiste des provinces Nord et Iles depuis les Accords de Matignon en 1988, ils ont voté pour ceux qui ne leur ont rien apporté. Ils ont voté pour un système politique (couplé à un système coutumier) qui n’a pas mis en valeur leurs terres, n’a pas crée de richesses et par conséquent ne leur a pas offert d’emplois et des perspectives d’avenir dans leur commune, dans leur tribu, sur leurs terres coutumières qui sont immenses. Ils n’ont pas voté pour des gens et un système qui ont fait leurs preuves mais pour des idéologues, pour des politiciens indépendantistes qui n’ont pas de bilan à défendre sur des terres qui sont et ont toujours été des déserts économiques. Et ce sont les mêmes qui n’ont aucun bilan à défendre en trente ans de gestion qui leur promettent un avenir meilleur dans l’indépendance.

Ce vote identitaire et idéologique montre l’aveuglement, le manque de réflexion et la naïveté de cette jeunesse. Et le problème est plus grave que cela parce qu’il a aussi une autre dimension; l’échec scolaire (donc l’absence de qualifications, l’absence d’outils intellectuels) étant très élevé dans cette communauté, ce sont ces mêmes jeunes, ne saisissant même pas les tenants et aboutissants de l’indépendance, qui s’imaginent — tel que cela a été lu et dit dans les média — qu’ils vont « gérer leur pays ». Qu’est-ce qu’ils vont « gérer » quand leurs parents, leurs leaders politiques et leurs chefs indépendantistes n’ont rien « géré » parce qu’ils n’ont rien crée –pour vous, aujourd’hui– dans les deux provinces qui leur ont été confiées ? …. À Canala, à Hienghène, à Belep, il n’y a rien à « gérer ». Qu’est-ce qu’ils vont gérer sur des terres coutumières inexploitées sous l’autorité de chefs qui décident ce qu’ils peuvent faire ou pas ? Vous suivez des gens qui n’ont rien développé , n’ont rien prouvé de leurs capacités mais qui ont paraît-il maintenant « un projet ». Le drame de la jeunesse kanak aujourd‘hui, c’est aussi la vraie question qu’on ne se pose pas : « Qu’est-ce que le monde kanak a à vous offrir comme avenir ? ». Et la réponse est : « rien ». Alors qu’est-ce que « la Kanaky » vous offrira ?

Est-ce pour cela qu’il y a tant de squats peuplés de gens de la Côte Est, du Nord et des Îles autour de Nouméa ? Pourquoi ? Parce la longue lutte pour l’indépendance devait se construit avant — entre 1988 et 2018 — pas après et ce « avant», ce sont aujourd’hui les mains vides de vos aînés et vos beaux parleurs, politiques ou coutumiers et leurs « projet » et promesses auxquels vous croyez. Le vide qui cache tout cela avec le discours « après on verra » de la campagne indépendantiste n’a même pas percuté dans votre cerveau et cela est inquiétant. Si la jeunesse kanak veut être mieux, veut avoir plus — ce qui est tout à fait honorable et légitime– qu’elle commence par arrêter de se tromper et vivre dans l’illusion que l’indépendance la sortira de son impasse; elle l‘y maintiendra. Qu’elle se demande pourquoi elle n’a rien aujourd’hui en 2018 sur ses propres terres de la Côte Est ou règnent l’absence d’emploi, de développement et d’intégration dans l‘économie. S’il y a un problème d’inégalités — qu’il faut réduire– dans ce pays, le problème et sa solution se trouvent d’abord chez les Kanak eux-mêmes. Il aurait fallu commencer par là et en trente ans de gestion indépendantiste on est arrivé à rien; tout ce temps perdu. Et il n’y a rien à prendre chez les autres; on ne peut pas prendre l’esprit et la liberté d’entreprendre, le travail, la compétence, la compréhension de l’ économie et le cerveau des autres.

L’indépendance, avec le retrait de la France amenant un effondrement économique certain et donc un fort recul de l‘emploi, que croyez-vous qu’elle vous apportera ? Vous n’avez voté que pour du vide, des promesses et des illusions. Gérard Reigner a menti ouvertement en laissant entendre que c’est grâce aux indépendantistes que ce pays s’est développé: il est où le développement à Canala, à Hienghène, à Pouébo ? Bien sûr on me répondra qu’il y a l’usine du Nord, mais qu’est-ce que cela représente-t-il de plus que quelques centaines d’emplois sur trois petites communes réunies ? Après, les questions sur cette usine qui ne rapportera pas avant 2035, sur les dettes à rembourser qu’elle a engendré, sur les cours du nickel imprévisibles, sur les autres pays qui ont du nickel moins cher à exploiter (Indonésie, Cuba) à quoi bon en parler de ces vraies questions, vous intéressent-elles vraiment ? Et le même individu qui vous flatte en parlant à peu près en ces termes « une jeunesse qui est prête à prendre ses responsabilités »: c’est plus que des paroles en l’air, c’est du foutage de tête, une sorte de jeuno-populisme pour vous flatter… c’est fou tout ce qu’on peut vous faire gober.

Contrairement à ce que disent vos leaders-enfumeurs qui vous flattent parce qu’ils veulent prendre le contrôle de ce pays grâce à vos voix dans les urnes, je ne crois pas la population kanak et en particulier la jeunesse « mûre » et capable de « prendre ses responsabilités ». D’abord parce que vos anciens, politiques et coutumiers — tout en réussissant à se maintenir en vous faisant de beaux discours — n’ont jamais pris les leurs et ne vous ont pratiquement rien légué, ce qui explique votre situation peu enviable aujourd’hui. Ensuite, parce que pour être prêts à « prendre ses responsabilités », faut-il déjà commencer par ne pas se tromper et comprendre la nature du problème et sa propre situation, ce qui n‘est pas le cas. Il faut souligner ici que les Kanak qui ont voté « non » adhèrent à l’idée qu’ils ont eux-mêmes exprimée « nous ne sommes pas prêts »: comme quoi il y a de la lucidité, des gens qui ne gobent pas tout, qui comprennent et voient plus loin; il reste un peu d’espoir.

Mister Eric

Afficher la suite


99
Laisser une réponse

avatar
20 Comment threads
79 Thread replies
0 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
plus récents plus anciens plus de votes
XXX
XXX

LNC2/3 mars – “Houailou rend hommage à “Momo” et crie sa colère. “Le suspect, au profil inquiétant, s’est volatilisé” “Son profil a de quoi inquiéter, à juste titre, la population de Houailou et les autorités qui sont à sa recherche. (…) “Depuis des années, un délinquant, à nos yeux un criminel, multiplie des actes monstrueux de violence, de barbarie et de torture. Ces actes auxquels il se livre se sont poursuivis et les gendarmes de Houailou ne sont pas parvenus jusqu’à ce jour à l’interpeller alors qu’il habite et est vu en permanence dans la commune”, a déploré Anne-Marie Kede,… Lire la suite »

Alikantitra

XXX : “LNC2/3 mars”

Quelques crans en dessous :

https://www.lnc.nc/breve/une-rixe-eclate-devant-le-lycee-jules-garnier-a-noumea

Extrait :
“La rixe trouverait son origine dans un conflit entre jeunes de la Grande Terre et des îles Loyauté.”

Remember Guadalcanal :
https://histoire-geo.ac-noumea.nc/IMG/pdf/salomon.pdf
(dernière page)
Ditou, j’ai pensé à toi, je t’ai mis un texte “written in New Caledonia”

XYY
XYY

Alik.
“conflit entre jeunes de la Grande Terre et des îles Loyauté”. Il faudra que je songe à me reconvertir dans la vente de planches à voile (+ Standup paddle, + Kite surf)

Alikantitra

XYY : “Il faudra que je songe à me reconvertir dans la vente de planches à voile”

Petit bras !

https://www.gunsdirect.org/

XXX
XXX

“(…) Le territoire se distingue par son important nombre de mineurs, dépourvus de repères, de formations et de projets, qui tombent dans la délinquance.(…)” A propos du nombre important de mineurs impliqués dans les actes de délinquance (LNC Délinquance en 2018 : un bilan contrasté) Certes, le service civil (et civique)ne résoudrait pas tout, mais au moins sa mise en place permettrait à la fois l’encadrement d’une partie de cette jeunesse sans liens, en errance et l’envoi d’un message clair : le refus par la société calédonienne de l’abandon d’une partie de sa jeunesse. Car aujourd’hui et depuis plusieurs années,… Lire la suite »

Alikantitra

XXX : “… le service civil (et civique) … permettrait à la fois l’encadrement d’une partie de cette jeunesse sans liens, en errance …”

Et une fois de plus, c’est qui qui paie, qui paie ?

“le refus par la société calédonienne de l’abandon d’une partie de sa jeunesse …”

Dans la mesure où ça ne coûte pas un sou aux membres de la dite société.

Eliot Nenesse

Tous ces collèges incendiés, toutes ces écoles saccagées, on peut dire que le drame et le délire continuent. Quelle tristesse.

Eric

Eliot,

C’est peut-être une façon de dégoûter ceux qui ne voulent pas de l’indépendance…
Pour qu’ils partent…!!!

Alikantitra

Eric : “C’est peut-être une façon de dégoûter ceux qui ne veulent pas de l’indépendance… Pour qu’ils partent…!!!”

Je vois mal des hommes politiques responsables (RW, LKU) avoir ce genre de raisonnement.
D’ailleurs, ils réprouvent fortement à chaque occasion ces agissements des “djeuns”, mais il faut bien que jeunesse se passe.

Inforétif

“𝑫’𝒂𝒊𝒍𝒍𝒆𝒖𝒓𝒔, 𝒊𝒍𝒔 𝒓𝒆́𝒑𝒓𝒐𝒖𝒗𝒆𝒏𝒕 𝒇𝒐𝒓𝒕𝒆𝒎𝒆𝒏𝒕 𝒂̀ 𝒄𝒉𝒂𝒒𝒖𝒆 𝒐𝒄𝒄𝒂𝒔𝒊𝒐𝒏 𝒄𝒆𝒔 𝒂𝒈𝒊𝒔𝒔𝒆𝒎𝒆𝒏𝒕𝒔 𝒅𝒆𝒔 “𝒅𝒋𝒆𝒖𝒏𝒔””

Oui, et moi aussi ma crainte chaque fois c’est qu’ils les tapent trop fort et que ça leur fasse très bobo.

Bigfoot

Reportage ce soir sur Kouaoua et les tensions qui montent dans les familles. Mouais, on pouvait lire sur les banderoles : « que justice soit faite ». Et les habitants demandent la protection des gendarmes. Mouais… euh… question: vous avez voté quoi déjà au référendum ??….. A méditer.

NoComment
NoComment

Arrêter l’économie de comptoir. .. vieux terme sans plus beaucoup de sens. Certains diraient economie coloniale ou d’autres diraient économie de privilégiés. Mais est ce qu’une économie neo coloniale est mieux (chine )? Ou une économie de nouveaux privilégiés ou une economie ethnique qui predominerai rongée elle même par des jeux de pouvoir entre clan où jalouseries et envie de manifesteraient par une violence orale, physique et/ou pire une violnce mystique (les feuilles)? Sinon il nous reste l’IKS et son modèle sovietique ou castriste avec les consequences economisues et himaines que l’on connaît. .. Bref critiquer un systeme critiquable est… Lire la suite »

Voir plus dans Chroniqueurs

Tendances

Les derniers comm’s

To Top