Connect with us

Calédosphère

Chroniqueurs

C’est triste d’être calédonien aujourd’hui

C’est triste d’être un Calédonien aujourd’hui. Pourquoi ? Parce que d’après les sondages réalisés en France métropolitaine sur le référendum d‘auto-détermination, une majorité de Français étaient pour l’indépendance de la Nouvelle-Calédonie. Par « Calédonien » j’entends tous ces gens dont les ascendants sont venus –de leur plein gré ou contre– vivre sur cette île à un moment de l‘Histoire: les Kanak, puis ceux qui sont de descendance européenne, les « Blancs », dont certains se sont métissés avec les Kanak depuis plusieurs générations. Ceux qui sont venus depuis plus d’un siècle pour bâtir ce pays avec leurs bras et leur sueur, les Wallisiens, les Tahitiens, les Indonésiens, les Vietnamiens et d’autres encore et toutes celles et ceux issus de tous les métissages que cette île a enfantés, qui sont aujourd’hui heureux d’être calédoniens et fiers d’être français.

C’est triste d’être calédonien, parce qu’on se rend compte qu’on a même pas notre place dans le cœur d’une majorité de Français. En France on aime ceux dont on considère qu’ils sont une chance mais paradoxalement les Calédoniens n’ont pas ce privilège d’être considérés de la même manière. On aime ceux qui sont venus en nombre en France ces vingt dernières années pour aujourd’hui vous cracher à la figure et vous marcher sur les pieds, leurs enfants agresser vos pompiers et vos policiers, cracher sur votre identité et vos traditions philosophiques, religieuses, humanistes. Pour dire qu’ils sont d’abord ceci ou cela avant d’être Français en agitant leur drapeau lors de grandes occasions. Pour demander tel ou tel traitement à part, revendiquer tel particularisme qui les distingue fortement des Français, de leurs mœurs, de leur identité. Par contre tous ces gens de Nouvelle-Calédonie qui aiment la France, sont fiers d’être français, veulent le rester et malgré leurs particularismes se reconnaissent sous le drapeau tricolore, ceux-là on les foutrait bien dehors de la France dans la plus grande indifférence, parce qu’ils le valent bien peut-être.

C’est triste parce qu’on s’en fout de ses concitoyens océaniens du bout du monde; français depuis plusieurs générations, on veut les mettre à la porte juste parce qu’ils sont trop loin ou quelle autre raison ? Tous ces descendants d’Européens, ces Kanak, ces Océaniens, ces Asiatiques, ces métis dont pour certains leurs aïeux se sont battus et ont donné leur sang et leur vie pour la France en 14-18 et 39-45, on s’en fout d’eux, on n’en veut plus, on veut s‘en débarrasser, ces gens à la peau couleur de miel et aux cheveux noirs, d’un naturel sympathique, même s’ils n’ont rien fait de mal contre la France. Nos concitoyens héxagonaux préfèrent peut-être ceux qui leur rendent leur amour avec des kalachnikov, des couteaux ou des camions de 19t. C’est comme ça. L’injuste est devenu la banalité du monde d’aujourd’hui. Ce sont certainement les mêmes qui du haut de leur belle âme bien pensante se sont insurgés contre la déchéance de nationalité pour les terroristes qui ont fait couler le sang des Français, qui sont aujourd’hui faire perdre leur nationalité française à des milliers de Calédoniens de toutes ethnies qui pourtant n’ont fait aucun mal à la France. Serait-ce du racisme ?

Mais non, les Français ne peuvent pas être racistes, puisque ce sont les mêmes qui veulent mettre à la porte de la France leurs compatriotes d’Outre-Mer qui veulent accueillir à bras grand ouverts par milliers ceux qui traversent la grande bleue. N’oublions pas les paroles d’un certain Mélenchon prononcées lors d’un meeting à Marseille sur l’accueil en Europe. Liberté, égalité, fraternité… la fraternité semble ne pas avoir de portée au-delà de la Méditerranée. Alors peut-être que dans un futur après l’indépendance, pour être français et surtout être aimés et bienvenus dans la communauté nationale, les habitants de la Nouvelle-Calédonie devenue indépendante et pauvre n’auront plus qu’à essayer d’y entrer clandestinement en bateau en traversant mare nostrum en tant que réfugiés. Là, peut-être que finalement nos concitoyens de France métropolitaine nous aimeront comme ils aiment ceux qui aujourd’hui et sans complexe hurlent ou chantent « nique la France » ou « j’encule la France » ou les insultent de « sales Français » et autres exploits intellectuels et de gratitude de ce genre.

C’est triste d’être français aujourd’hui. Parce qu’un discours politique qu’on aime de temps à autres nous rappeler dit « la France est universelle ». Au sens où j’entends cette phrase dans le contexte évoqué ci-dessus, c’est-à-dire « ayant la capacité d’inclure tout le monde », je m’interroge : l’est-elle encore ? Ceux qui veulent jeter leurs concitoyens calédoniens hors de France ont-ils encore le culot de s’enorgueillir de ces belles paroles ? Pauvre France, elle craque de l’intérieur, elle craque de partout et certains craquements ont été si graves qu’ils ont ces dernières années provoqué à Paris, à Nice, des effusions de sang et des dizaines de morts à chaque fois et il semble bien que ce n’est malheureusement qu’un début. Son universalité aujourd’hui se fissure de tous les côtés. Je m’interroge parce que ceux qui la menacent semblent moins inquiétés par leur sort que ceux qui s’y accrochent et veulent la conserver. Il est peut-être temps d’arrêter de s’admirer et se rassurer en se complaisant dans des mythes chancelants au risque de se prendre le mur de la réalité en pleine figure avec toute la violence que ce choc apportera.

Mister Eric

Afficher la suite


699
Laisser une réponse

avatar
65 Comment threads
634 Thread replies
0 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
plus récents plus anciens plus de votes
totor

Bonjour , Lors de l’attentat de Charlie hebdo vous étiez nombreux de NC à la manifestation spontanée à la place des cocotiers tout comme moi.J’ai appelé à un rassemblement au même endroit en face du consulat d’Australie, demain 19 Avril à 12h30 heure de la pause déjeuner pour demander à ce dernier de tout mettre en oeuvre pour défendre son ressortissant Julian Assange et ainsi lui apporter notre soutien et défendre encore une fois la liberté d’expression. J’espère qu’on dépassera le clivage indépendantistes et anti indépendantistes et que vous viendrez tous aussi nombreux au moins que pour Charlie Hebdo. J’espère… Lire la suite »

gonnet
gonnet

ne vous tracassez pas la majorité des français de moins de 60 ans ne connait pas l’histoire, la majorité des français a été abusée par ceux qui nous gouvernent au nom de la mondialisation:nous sommes des monstres qui avons martyrisé les africains les antillais les canaques,les maghrébins….COUPABLES COUPABLES nos anciens ne sont considérés que ..pour payer, payer…a 1500 euros par mois on est un riche qui doit payer pour: soigner les migrants et ((les terroristes.))…, loger les migrants, salarier les migrants. Nos SDF meurent dans la rue, nos agriculteurs se suicident, nos politiciens et nos énarques s’enrichissent, nos petits enfants… Lire la suite »

construire un pays
construire un pays

Filer en Australie pour quoi faire ? mettre la tête dans le trou comme vous ? “Envahir” l’Australie comme vous le faites partout dans le monde (parce que c’st bien réel, pas un pays sans un français) parce que votre système se casse la gueule ? Elle est belle la patrie, se plaindre, revendiquer, puis se sauver. Là est la différence entre vous et nous Calédoniens, nous sommes attachés à notre île et nos valeurs. On ne va pas foutre la mxrde chez les autres.

GILLES PRIMO
GILLES PRIMO

Je voudrais répondre à mister ERIC sur ses propos vis à vis des français qu’il critique avec ferveur. Tout d’abord j’aime la Calédonie pour y avoir travaillé pendant 5 ans. Je n’ai jamais été fonctionnaire avec tous les avantages qu’ils ont pu bénéficier par le passé. Je suis venu sur le caillou à mes frais et j’ai dépensé mon argent dans le pays sans compter. Je suis revenu plusieurs fois y travailler depuis 1998 et jusqu’à 2007 par périodes de 2 ans toujours à mes frais. Même si le pays est magnifique dans le travail c’est une autre histoire. On… Lire la suite »

Eliot Nenesse

Aujourd’hui tous les Calédoniens étaient tristes en pensant à la mort dans des circonstances tragiques du pompier volontaire et à la douleur de la famille.
S’il y a un coupable pour cet incendie (parce que le feu ne démarre pas comme ça) j’espère qu’il sera trouvé et que justice sera rendue à Bertrand.

Les Calédoniens partagent la peine de la famille.
Repose en paix Bertrand, tu as été un grand homme.

Nogius
Nogius

C’est triste les protections de marché qui priveront le consommateur caledonien de choisir son produit et consommer sa marque de yaourt préférée.

Alikantitra

Nogius : “les protections de marché qui priveront le consommateur caledonien de choisir son produit”

Ouais, comme d’hab :
https://radiococotier.nc/actualites/stop-a-limportation-des-yaourts-aromatises/

Allez, Eric, sors-nous tes éléments de langage.
Perso, m’en fout, je n’aime pas les yaourts.

Clark
Clark

Moi non plus je ne suis pas trop yaourt…

Mais le principe est scandaleux.

Eric

Alik, Clark, Tout d’abord je veux dire et redire ici que le monde entier se protège et qu’il n’y a là rien de nouveau. La seule différence, c’est qu’en NC, c’est un choix politique qui a été fait au début des années 80 par JMT et JL… Et d’un point de vu pratique çà a le mérite d’être claire pour ceux qui veulent importer quelque chose. En effet, soit il n’y a pas de réglementation et c’est libre. Et çà c’est le cas le plus courant puisque nous importons environ 90% de ce que nous achetons, et sur les 10%… Lire la suite »

Eric

Noguis,
Tu peux donner un exemple d’un produit que tu ne trouveras plus demain ?
Une marque que tu affectionnes particulièrement et que tu ne pourras jamais remplacer par une autre…!!!

kerlba
kerlba

Mme GIRARDIN MET LE FEU …

XXX
XXX

Invitée sur le plateau de Pascal Praud sur CNews, ce mercredi matin, Zineb el Rhazoui persiste et signe : « Je réitère, l’islam doit se soumettre aux lois de la République, à l’humour, à la raison, à la critique, comme toutes les autres religions. » Par ces mêmes propos tenus vendredi dernier sur la même chaîne, l’ex-journaliste de Charlie Hebdo avait suscité une campagne de haine inouïe sur Twitter. « C’est pour moi la confirmation que je ne me trompe pas de combat », conclut-elle. (…) Dans le même entretien au magazine Marie Claire, elle déclarait ainsi : « Le… Lire la suite »

Inforétif
Inforétif

” « Le drame, c’est qu’en France, si vous critiquez l’islam, vous passez immédiatement pour un raciste. Pourtant, ce ne sont pas leurs origines qu’on reproche aux radicaux, mais leur bêtise. » ” Oui. Mais on pourrait faire, toutes proportions gardées, le parallèle avec son pendant local, à savoir la “coutume”, instrument lui aussi politique de domination de la femme et du faible en général par la violence physique et psychologique, qui heureusement ne tue plus (enfin, beaucoup moins qu’il y a deux siècles). Parallèle y compris dans la réprobation que cela soulève aussi quand on la critique et s’interroge… Lire la suite »

Voir plus dans Chroniqueurs

Tendances

Les derniers comm’s

To Top