Connect with us

Calédosphère

Actualité

2019 : le Gouvernement Macron proposera l’indépendance-association

Invitée sur Saint-Pierre et Miquelon la 1ère, la ministre de l’outre-mer a déclaré que le Gouvernement national proposera cette année aux Calédoniens une vision de ce que pourrait être, demain, la Calédonie associée à la France“. Projet suscitant la polémique sur le caillou, l’indépendance-association n’avait pas été soutenue officiellement par l’exécutif national depuis l’époque Pisani.

En ce début d’année, la rédaction de SPM La 1ère (groupe France télévision) s’est entretenue avec la ministre de l’outre-mer Annick quant aux actualités qui ont rythmé le quotidien des territoires ultramarins ces douze derniers mois. Evoquant l’ensemble des dossiers les plus importants de son ministère, Annick Girardin est donc revenue sur la bonne tenue du référendum sur l’indépendance de la Nouvelle-Calédonie, se réjouissant par ailleurs de « la qualité de son organisation ». Evoquant la suite, la ministre a confirmé que les indépendantistes demanderont un second référendum (en 2020) et a insisté sur la poursuite du dialogue entre les tendances indépendantistes et non-indépendantistes :

« Ce qui est important c’est que le dialogue se poursuive, c’est ce qui a sauvé la paix en Nouvelle-Calédonie, le dialogue. Et donc le Premier Ministre et moi, nous veillons à ce que ce dialogue puisse se poursuivre le temps effectivement des élections provinciales et qu’on puisse se donner rendez-vous, comme on l’a fait il y a quelques semaines à Paris au comité des signataires pour travailler sur un projet futur (Annick GIRARDIN, 05/01/2019 ; sources : SPM la 1ère

Détaillant ce « projet futur », Annick Girardin a ainsi fait connaitre le dispositif qui aurait le soutien du Gouvernement français – ou tout du moins celui que l’Etat proposera lors des futures négociations avec les élus calédoniens – à savoir une association de la Nouvelle-Calédonie avec la France :

« Le Gouvernement proposera à la Calédonie une méthode de travail, des rendez-vous, mais aussi une vision de ce que pourrait être, demain, la Calédonie associée à la France (Annick GIRARDIN, 05/01/2019 ; sources : SPM la 1ère)»

Rappelons que dans le droit international, une indépendance-association se conclue « entre un Etat souverain avec un Etat généralement plus grand ou plus peuplé auquel il s’associe* ». Dans le cas d’espèce calédonien, un tel accord prévoirait donc l’indépendance formelle de la Nouvelle-Calédonie laquelle accepterait ensuite de déléguer « certains pouvoirs qui relèvent normalement de sa souveraineté » (on pense ainsi aux compétences régaliennes : ordre publique, défense, monnaie, affaires étrangères et justice). Dans cette hypothèse, la Nouvelle-Calédonie deviendrait un Etat-associé à la France.

Les Républicains Calédoniens vent-debout

Le concept d’indépendance-association n’est en fait pas nouveau pour les connaisseurs du dossier calédonien. Proposé officiellement le 7 décembre 1984 au nom du Gouvernement de François Mitterrand par Edgard Pisani (ancien Haut-commissaire durant les évènements), le projet avait alors été rejeté par tous les principaux acteurs politiques locaux. Mais, trente-cinq ans plus tard, la période de l’accord de Nouméa touchant à sa fin, le concept figure dans la courte liste des « solutions de sortie »  avec  le statu quo ou l’indépendance pure et simple,  ou encore un statut d’autonomie renforcée de type état-fédéré. Dans le paysage politique calédonien, aujourd’hui seul le Palika (l’un des principaux partis indépendantistes constituant le FLNKS) défend officiellement l’indépendance-association mais évite de l’appeler ainsi, lui préférant les termes moins polémiques de « souveraineté-partagée ». Mal vue à droite de l’échiquier politique, cette sortie de la ministre a ainsi d’ores et déjà fait réagir deux mouvements loyalistes :

« Les Républicains Calédoniens et le Mouvement Populaire Calédonien condamnent fermement les propos de la Ministre et lui demande de respecter le choix des Calédoniens de rester au sein de la République Française (…) En effet, si la volonté d’Annick Girardin est d’engager la Nouvelle-Calédonie vers un état associé, celle-ci bafoue la décision des Calédoniens du 4 novembre 2018, qui ont, dans leur majorité (qualifiée de « sans appel » par le Premier Ministre) confirmé leur volonté de rester au sein de la République Française (Communiqué des LRC-MPC, 05/01/19 ; sources : FB) »

Le parti de Sonia Backes a affirmé qu’il continuera « de s’opposer avec force à un tout projet d’indépendance-association défendu localement par Calédonie Ensemble et le Palika », estimant par ailleurs que « ce sont les Calédoniens qui décideront en mai prochain qui sera légitime pour défendre leurs intérêts dans les discussions sur l’avenir institutionnel ». Dans l’opposition, les Républicains Calédoniens demandent à la Ministre de l’Outre-Mer « de respecter le choix des Calédoniens et de ne pas tenter d’amener, à marche forcée, la Nouvelle-Calédonie vers un chemin qu’elle n’a pas choisi ». Nul doute que, ces jours prochains, d’autres mouvements politiques calédoniens feront connaitre leur réaction aux propos de la ministre.

* Sources : wikipedia.org

Afficher la suite


335
Laisser une réponse

avatar
36 Comment threads
299 Thread replies
0 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
plus récents plus anciens plus de votes
Yvan La Méche
Yvan La Méche

Hi!

Qui est derriére Cagoulaid ?

MERCI !!!

Andreas
Andreas

Et que pense Monsieur Gomez de son ardent désir de ” nationaliser” la SLN? Et que devient la centrale électrique de Doniambo? En voilà des questions ! Qui payerait les salaires en cas de calédonisation de la SLN ? et pour la centrale , elle serait déjà construite et elle polluerait moins les riverains, bien moins, si les écolos n’ avaient pas été excités et aidés dans leur excitation à la refuser, maintenant elle sera construite… en territoire coréen ou chinois? Les écolos ne doivent pas vivre sous son vent ! Qui veut la mort du soldat SLN?

dawamama
dawamama

Je me demande ce qu’il faudrait comme catastrophe pour que l’unité se fasse contre cette indépendance qui nous pend au nez : une invasion des chinois qui réveillerait la fibre patriotique ? une attaque des aliens qui nous menace de dispariton totale ?

Inforétif

“ce qu’il faudrait comme catastrophe” Désolé dawamama mais je n’ai trouvé que deux autres pistes, moins radicales donc aux résultats plus incertains : -création d’un impôt spécifique, l’ICSFCLP ou impôt calédonien sur la fortune chez les Pokens, avec doublement du taux de prélèvement pour les Calédoniens politiciens, toutes tendances confondues, – opération portes (et portières) ouvertes organisée par la mairie de Nouméa pour permettre aux p’tits gars de Sinluy, avant achat de leurs futurs habitat et véhicules pour le franc symbolique, de choisir en toute connaissance de cause. L’opération présenterait l’avantage supplémentaire de faire cesser en partie les caillassages sur… Lire la suite »

Alikantitra

Inforétif : “– opération portes (et portières) ouvertes organisée par la mairie de Nouméa …”

Pas idiot, mais, s’agissant d’un archipel dans lequel, compte tenu de son étroitesse (géographique), les habitants vivent au bord de, et en symbiose avec, la mer, il est indispensable d’élargir cette opération aux embarcations, en commençant par celles amarrées dans les marinas.

Inforétif

“’élargir cette opération aux embarcations, en commençant par celles amarrées dans les marinas.”

Et le bougna, ça compte pas ??!
Méconnaissance grave de la culture kanak, on en a banni pour beaucoup moins que ça : totale impossibilité de préparer un bougna sur un yatch en fibre ou en bois, si grand et luxueux soit-il.
Voici le résultat suite à la dernière tentative de préparation du plat sacré dans le cockpit du malheureux navire :
comment image?itok=hwaf6FP1

Alikantitra

Inforétif : “totale impossibilité de préparer un bougna sur un yatch en fibre”

Effectivement, la ductilité de la coutume a ses limites, et s’il était possible il y a quelques années encore d’installer un four par exemple dans un appartement des tours de Saint Quentin, je comprends que tu ne t’y sois pas risqué sur ton yacht, quelque grand qu’ait été ton souci de t’imprégner des coutumes locales (je ne puis croire qu’a contrario ce soit ton esprit égoïste et dominateur qui t’ait amené à refuser a priori de tenter l’expérience).

Inforétif

“ton esprit égoïste et dominateur”

Me voila percé à jour, comme Il disait sur la croix.

LedZep
LedZep

@Inforétif
Et çà c’est du pipeau !
Certes ce n’est qu’un poêle à bois pour bateau mais, bateau quand même ! On doit pouvoir y faire cuire quelques oeufs !comment image

Inforétif

“Et çà c’est du pipeau !”

Non et oui : le vrai bougnat se cuisant au four kanak avec des tonnes de pierres brûlantes et de terre, sur un bateau en plastoc c’est pas évident…

Alikantitra

Inforétif : “Non et oui : le vrai bougnat se cuisant au four kanak”

Il doit bien y en avoir un quelque part dans le d’Entrecasteaux :
https://www.youtube.com/watch?v=8R8xGgA9ddE

Inforétif

“Il doit bien y en avoir un quelque part dans le d’Entrecasteaux”

Il pourrait presque, avec son système de sécurité incendie au top.

Très bon reportage, éloge de l’efficacité technique et de la fraternité interethnique, une hymne à la France.
Mais 60 000 oui quand même, allez comprendre.

LedZep
LedZep

@Inforétif
Je l’ai déjà fait mais bon, “bis repetita placent” https://www.youtube.com/watch?v=FEJ9L1J2zg4

Inforétif

” deux autres pistes,”

à -1 :
humour bleu, esprit chien noir, libre-expression : tu connais ?

XXX
XXX

Quelques petites phrases au fil du blog, « dawamama (…) Rien n’a jamais été fait pour que les gens se sentent unis. Déjà au niveau des salaires il y avait (…). Tout çà avec des avantages très différents, çà cristallisait les jalousies des gens originaires de ce pays . Réaction humaine. Je suis convaincue après 38 ans de Calédonie que ce sont tous ces clans : les profs , les militaires , les fonctionnaires , les medecins et j’en oublie certainement qui ont fait que cette société calédonienne n’existe pas et ne peut pas exister . (…) « Andreas (…)… Lire la suite »

Crabe de cocotier
Crabe de cocotier

Indépendance association, quelle naîveté d’y croire. Avant d’étre indépendant, on peut dire oui à toute proposition et une fois indépendant, on fait ce qu’on veut. Comme cela s’est passé en Algérie avec pour résultat la disparition et la mort de milliers de français qui ont cru pouvoir rester aprés l’indépendance

dawamama
dawamama

Pour moi la sociétè calédonienne est en mille morceaux et c’est pas peu dire . Rien n’a jamais été fait pour que les gens se sentent unis . Déjà au niveau des salaires il y avait les contractuels , les détachés , les fonctionnaires , plein de statuts différents. Tout çà avec des avantages très différents , çà cristallisait les jalousies des gens originaires de ce pays . Réaction humaine . Je suis convaincue après 38 ans de Calédonie que ce sont tous ces clans : les profs , les militaires , les fonctionnaires , les medecins et j’en oublie… Lire la suite »

Inforétif

“çà cristallisait les jalousies des gens originaires de ce pays”

Certes, mais cette question est maintenant réglée, et depuis au moins 20 ans. Elle est même carrément inversée : emploi local, titularisations massives de contractuels, maintien d’une retraite indexée pour les seuls fonctionnaires territoriaux, sans parler des droits ou pas droits de vote.
Bon on peut aussi mettre l’étoile jaune mais les gilets jaunes vont crier au plagiat, pour la couleur.

Alikantitra

@XXX, @Inforétif

Halte au feu.
Il convient d’élever le débat, et de lire la lettre de notre bien-aimé président :
https://www.elysee.fr/emmanuel-macron/2019/01/13/lettre-aux-francais

A quand des débats organisés dans les mairies, du Mont-Dore à Canala ?
Parce que la Calédonie, Messieurs, c’est encore la France !

LedZep
LedZep

@Alik “A quand des débats organisés dans les mairies, du Mont-Dore à Canala ? Parce que la Calédonie, Messieurs, c’est encore la France !”. Sentiment partagé. Je reprends un extrait de la lettre du Président : « Nous allons désormais entrer dans une phase plus ample et vous pourrez participer à des débats près de chez vous ou vous exprimer sur internet pour faire valoir vos propositions et vos idées. Dans l’Hexagone, outre-mer et auprès des Français résidant à l’étranger. Dans les villages, les bourgs, les quartiers, à l’initiative des maires, des élus, des responsables associatifs, ou de simples citoyens… Dans les… Lire la suite »

Andreas
Andreas

non, c’est pas vraiment la France et vous le savez tous, elle est d’ avantage indépendante que régie en appartement français, elle un TOM et ce n’ est pas la France , la preuve, ou en France il y a -t-il des exclus aux votes? Nulle art, donc la Calédonie n’ est pas la France JaA8D

LedZep
LedZep

@Alik Quelques extraits des « cahiers de doléances » de 1789. « Sire, nous sommes accablés d’impôts de toutes sortes ; nous vous avons donné jusqu’à présent une partie de notre pain, et il va bientôt nous manquer si cela continue. Si vous voyiez les pauvres chaumières que nous habitons, la pauvre nourriture que nous prenons, vous en seriez touché. Cela vous dirait mieux que nos paroles que nous n’en pouvons plus et qu’il faut nous diminuer nos impôts. Ce qui nous fait bien de la peine, c’est que ceux qui ont le plus de bien paient le moins. Nous payons la taille, et… Lire la suite »

XYY
XYY

LedZep.
“extraits”. Merci pour ces extraits. Mais comme l’Internet l’a dit par la voix de son prophète Google, un p’tit lien vaut mieux qu’un grand texte.
http://histoireenprimaire.free.fr/ressources/textes_revolution.htm

Alikantitra

XYY : “un p’tit lien vaut mieux qu’un grand texte.” [cahiers de doléances]

Et tant qu’à faire, un lien exotique :
http://www.manioc.org/patrimon/MMC16012

Ah l’intérêt bien compris des ancêtres des Békés (pp. 83 & 108)

Inforétif

“𝐴ℎ 𝑙’𝑖𝑛𝑡𝑒́𝑟𝑒̂𝑡 𝑏𝑖𝑒𝑛 𝑐𝑜𝑚𝑝𝑟𝑖𝑠 𝑑𝑒𝑠 𝑎𝑛𝑐𝑒̂𝑡𝑟𝑒𝑠 𝑑𝑒𝑠 𝐵𝑒́𝑘𝑒́𝑠”

En somme des esprits égoïstes et dominateurs.
Alik, aurais-tu le temps de vérifier si parmi ces ancêtres ne figurait pas par hasard un certain planteur esclavagiste dénommé “Inforétif” ?

Inforétif

“rien de nouveau sous le soleil ! ”

Même cette expression d’allure moderne n’est donc pas nouvelle, 22 siècles d’âge pour l’Ecclésiaste.

Voir plus dans Actualité

Tendances

Les derniers comm’s

To Top