Connect with us

Calédosphère

Chroniqueurs

Vite, une bouée pour Bretegnier

On a l’habitude de dire que « la vieillesse est un naufrage ». Certains anciens élus calédoniens s’échinent tous les jours à donner raison à ce concept et parmi eux : Pierre Bretegnier. Vite, une bouée.

Aujourd’hui, celui qui en seulement une année a réussi l’exploit de passer d’ancien responsable (du RUMP) à malchanceux non-élu (de l’UCF) en passant par le stade de collaborateur (du MPC) pour finalement aboutir dans la célèbre case des plus-rien-du-tout (autrement dénommée « le niveau de Simon Loueckhote ») celui-ci donc nous fait le coup du sage qui voit au-delà de la montagne et qui explique au bas peuple que nous sommes les subtilités de la vie politique et économique calédonienne. Il est donc peut-être temps de parler du sage et d’évoquer la dite montagne.

Passe encore que Pierre Bretegnier en charge de la politique économique de l’ex-RPCR durant ces vingt dernières années (avec le succès que l’on connait) s’échine à défendre les Hypermarchés et la grande distribution. Tel les diatribes du patron de Sanofi devant une assemblée d’actionnaires qui leur expliquait dernièrement pourquoi il s’était augmenté de 15% alors que les bénéfices de son entreprises baissaient de 20%, les sorties de M. Bretegnier n’existent que pour lui donner l’impression d’avoir raison. Une méthode Coué que l’ancien élu du RUMP n’hésite plus à ériger en mode de vie dans ses écrits ou ailleurs. Ainsi en est-il de cette perle savamment partagée il y a quelques jours sur les réseaux sociaux et qui pique les yeux de celles et ceux qui en viennent à la lire par erreur :

Accuser les hypermarchés de la cherté de la vie à cause des marges qu’il pratiqueraient c’est être complètement à côté de la plaque (Pierre Bretegnier)

Voilà une déclaration qui fera marrer les Calédoniens qui – bêtes comme ils sont – continuent de payer deux à trois fois le prix de leur produits de consommation courante. Que voulez-vous, lorsqu’un Calédonien sort son chéquier à la caisse d’un supermarché et qu’il s’étonne de payer chaque mois plus cher ce qu’il achetait à un prix inférieur le mois précédent, il est selon M. Bretegnier « à côté de la plaque » d’autant plus lorsqu’il estime que la Grande Distribution a une quelconque responsabilité dans cette affaire. Notons que rien ne devrait plus nous étonner d’un homme qui déclarait dans les médias que « les pauvres en Calédonie ne seraient pas pauvres s’ils vivaient en Papouasie ». Une chose est néanmoins certaine, la richesse de M. Bretegnier accumulée après trente années de vie politique devrait heureusement lui permettre d’être riche dans n’importe quel pays du monde. Bravo à lui, mais ce n’est pas mon sujet.

Ce qui est le plus troublant en revanche, et peut-être même le signe avant-coureur d’une certaine perte de repère face à la réalité, ce sont ses dernières déclarations quant à la situation politique. En effet, Pierre Bretegnier nous dit aujourd’hui des choses pour le moins rocambolesques. Jugeons par exemple cette affirmation que l’ancien responsable politique a partagée ce matin :

L’alliance Rassemblement-UC, mariage de la carpe et du lapin , était sans conséquence majeure (Pierre Bretegnier)

J’invite celles et ceux qui ne l’ont pas bien lue à reprendre connaissance de cette phrase et de ce qu’elle signifie. Vous l’avez relue c’est bon ? Alors nous voici repartis.

Tout d’abord – et c’est assez drôle – l’ancien président du groupe RUMP au congrès avoue (enfin) qu’il existait une alliance entre son parti le Rassemblement-UMP et l’Union Calédonienne durant la dernière mandature. Certes, vous me direz que cette histoire remonte un peu et que je vous parle d’un temps que les moins de deux ans ne peuvent pas connaitre, cependant Pierre Bretegnier avait passé trois années (2011, 2012, 2013) a expliqué partout, à tous et en tout temps qu’il n’y avait pas d’alliance ou de « coalition » entre son parti et les indépendantistes. Conclusion : il mentait tel un petit sacripant (comme tout le monde s’en doutait) mais de Ploum à Poum aucun journaliste ne se permettra jamais de le lui faire remarquer. (C’est à ce genre de petites attentions qu’on s’aperçoit de l’extrême courtoisie de nos journalistes calédoniens, ne serait-ce que vis-à-vis de ceux qu’ils considèrent comme des « puissants »)

Secundo, Pierre Bretegnier – et c’est tordant – nous dit ensuite que cette alliance RUMP/UC a été sans « conséquence majeure ». Ben c’est ça aussi.

Alors, prenons donc un moment pour résumer rapidement cette période. La « coalition » ce fut d’abord le drapeau du FLNKS levé sans que les Calédoniens soient consultés. Ce fut ensuite Roch Wamytan élu président du congrès (par M. Bretegnier himself) et payé par notre argent pour aller cracher sur la France devant l’ONU. Ce fut le Parti Travailliste de Louis Kotra Uregei au gouvernement (en charge du code du travail ce qui ne manque pas de piquant connaissant le savoir-faire de LKU dans l’domaine…)

Mais la coalition c’était aussi Anthony Lecren comme « ministre de l’économie » (pour le coup, un rapprochement avec la Papouasie aurait pu être à l’ordre du jour, peut-être un jumelage ?), c’était – attendez voir – en trois ans d’exercice plus de 10 milliards de déficit dans les comptes publics (qu’on doit tous payer aujourd’hui via l’augmentation de nos impôts). Ce sont aussi les 18000 Fcfp/ mois pour manger tranquille quand on est pauvre, la suppression des péages (et qui va payer la rénovation des routes maintenant ? Facile ! Si vous lisez cette phrase, c’est que c’est vous…)

La coalition c’était aussi la régularisation des squats (et Nouville, ça avance ?) le bradage des gisements de Prony-Pernod à des multinationales (à quand le procès ?) mais c’était également une télé à un milliard payée par ma pomme (et aussi par vous qui me lisez) et bien entendu (cerise sur le gâteau-Kanaky) un troisième accord conclu entre le RUMP et l’UC qu’aucun calédonien ne demandait … ah vraiment, à bien y réfléchir, aucune « conséquence majeure » en effet mon Pierrot !

En fait, à lire les écrits et à entendre les propos de Pierre Bretegnier, de Simon Loueckhote et de tous ces ex-hommes politiques qui ont fait les mauvais choix et ont perdu les dernières élections, j’en viens à comprendre pourquoi les Calédoniens préfèrent parfois voter pour les mêmes élus. Car lorsqu’on observe le naufrage intellectuel que produit leur déchéance on se demande si, pour leur propre bien, il ne serait pas préférable de les laisser avoir quelques marronniers ou quelques strapontins ici ou là, histoire d’envoyer à ces pauvres hères une bouée de sauvetage pour les empêcher de sombrer irrémédiablement. Ou alors – autre possibilité – il faut tous les virer. Mais on va encore me dire que je suis excessive…

Continue Reading

La politique vue de ma fenêtre. Anti-indépendantiste primaire et secondaire. Vice-présidente du 627ème parti loyaliste calédonien.



Laisser une réponse

26 Commentaires sur "Vite, une bouée pour Bretegnier"

avatar
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
Matteï

Quel personnage inconséquent imbu de sa personne!Pace salute

Castor
Vous puisez dans vos stéréotype pour pierre bretegner?Pas très elegant quand même, ni sur la forme ni sur le fond.Sur la forme,  le traiter de vieux naufrager,  c’est peut être vite oublier qu’il a fait naviguer  le navire, sur lequel on n’était que des mousses, en pleine tempête.Sur le fond, c’est que je crains qu’il n’ait pas tout à fait tord.Posez vous des questions bien simple, par l’absurde même.Pensez vous que les surfaces commerciales soient en début, en cours ou en fin de chaîne? Bien sur la réponse c’est en fin de chaine.Alors  la vie chère n’est elle due qu’à ceux… Lire la suite »

ET, TANT QUE J’Y SUIS, PENDANT QUE JE LIS CET AUTRE ARTICLE GENIAL SUR NOTRE PERSONNAGE D’UNE AUTRE EPOQUE – VERITABLEMENT ANACHRONIQUE CE BRETEGNIER-, JE ME PERMET DE VOUS RAPPELER QUE TRES BIENTOT VERRA LE 1er ANNIVERSAIRE DE L’AUTRE ARTICLE GENIAL PAR LE MEME AUTEUR, MADAME MONTRAVEL, INTITULE:
https://caledosphere.com/2014/04/14/chauchat-le-fouteur-de-bordel/
SORTEZ LES BOUGIES !

Sonia  B. a installée une  stérilisation pour  les  chiens errants . Un  système  identique , ou  modifié  serait- il   bien utile  pour nos  vieilles  haridelles politiques ?    Nos  carnes  quoi !! En  faire  les lasagnes est une  mauvaise  idée, mais ….si c’ est  pour l’ export ! Avec  une  bonne  subvention  !

un exemple de vermine du caillou, école Lafleur, classe Zilch

Alors là: bravo! je n’aurais pas pu mieux le dire moi-même!

Ziz

Message au modérateur : qu’y avait-il de dérangeant dans mon précédent post pour ne pas être publié ?

Rien, il est en ligne.

Ziz
Et malgré ce que l’on peut en penser de prime abord, l’affirmation n’est pas si fausse que ça. Les Hyper ne sont aboslument pas responsables de la vie chère par leurs marges excessives. En effet, moyenne des marges de l’hyper, tous produits confondus, 30 %. Beaucoup de magasins locaux ont des marges bien supérieures, et surtout beaucoup de distributeurs et grossistes, qui eux, pratique des marges qui vont allègrement jusqu’à 100 %. Mais les plus gros responsables de la vie chère sont en premier la fiscalité, que l’on paye sur le produit et sur le transport, ce qui amène déjà… Lire la suite »

Les hypers ne font pas de marges supérieur a 30% ? (Marge nette exploitation ou marge sur le produit ?) Bon, il faut rajouter les 30% de marges des importateurs des produits qui font partie des mêmes groupes (Cocoge, Rabot etc). Ensuite on rajoute les 30% des exportateurs négociants en Australie ou France qui vont partie du même groupe, et baf, on est a 100% . Ensuite les marges arrières, les primes de placement des produits. Vous me faites rire. Vu le prix que Géant a été vendu ca ne se fait pas avec une marge de 30%.

JIBENE

Les pourcentages de marge ne veulent absolument rien dire, ce sont les volumes (les chiffres d’affaires) sur lesquels ils s’appliquent qui sont significatifs. 

Eric
Tu oublis juste un truc Ziz, la marge ils l’a font avant, pendant et après dans la grande distribution…La grande distribution marge plus ici qu’en métropole et plus encore ces dernières années… Il suffit de comparer les marges de 1989 et celles d’aujourd’hui…Quand à la moyenne des taxes elle est de 12% selon les statistiques de la douane…!!!Alors tes 30 ou 50% me semblent un peu surévalué !!!Cela dit oui les autres secteurs font bien trop souvent des marges voir des hypers marges… Et ils les font dans des secteurs où il n’y a ni quotas, ni taxes supplémentaires ou… Lire la suite »

Justement … si tu nous parlais des marges réalisés par ceux qui bénéficient des protections de marchés … chocolatiers et autres d’ailleurs … Tu t’y connais non ?!?

“Les Hyper ne sont aboslument pas responsables de la vie chère par leurs marges excessives.”

Ohhhh non mais sans blagues, les pauvres, on pourrait peut-être payer un peu plus cher leurs produits pour les aider à s’en sortir.

Les Hyper ont leurs centrales d’achat offshore, c’est là que les marges sont hallucinantes et en plus ils jouent sur les fluctuations des devises, toujours à la hausse, jamais à la baisse.   

wpDiscuz

Voir plus dans Chroniqueurs

Tendances

Les derniers comm’s

To Top