Connect with us

Calédosphère

Vu sur le Web

Les portraits de Monsieur Urvoas

Dans un article publié vendredi sur son blog, le président de la commission des lois de l’Assemblée nationale revient sur les principales personnalités politiques rencontrées lors de son dernier séjour en Nouvelle-Calédonie. Réaliste, tantôt flatteur, tantôt sévère, souvent juste, Jean-Jacques Urvoas pose les pavés de la « Mosaïque calédonienne ». Portraits.

C’est en quelque sorte un préalable à une déclaration sur le fond du sujet traité, qu’il promet par ailleurs de partager dans un prochain article. Le député du Finistère, qui continue de se forger une image de spécialiste du dossier calédonien, se livre à son retour de mission à un résumé des forces en présence. Jean-Jacques Urvoas accompagnait en effet le président de l’Assemblée nationale, Claude Bartolone, lors de son déplacement en Calédonie du 23 au 29 avril dernier. Gymnastique difficile compte tenu de la complexité du paysage politique calédonien pour l’observateur métropolitain, l’exercice n’en demeure pas moins redoutablement synthétique.
Et les nominés sont…

Ils sont dix à avoir retenu l’attention du Jean-Jacques Urvoas et à figurer dans sa sélection. Trois indépendantistes, cinq parlementaires passés ou actuels, sept non-indépendantistes. Mais aussi trois femmes (toutes non-indépendantistes celles-là) à figurer dans ce mini Who’s who : Daniel Goa, Pierre Frogier, Philippe Gomès, Paul Néaoutyine, Gaël Yanno, Sonia Backès, Simon Loueckhote, Cynthia Ligeard, Sonia Lagarde et Roch Wamytan.

Dans cette sélection excluant visiblement tout classement alphabétique, hiérarchique, ou protocolaire, ces « 10 élus pour écrire l’histoire » sont présentés dans une vision très personnelle mais non dénuée de pertinence. De cette sélection, il nous semble qu’une classification peut s’opérer.

Dans la catégorie « Les incontournables » : Goa, Gomes, Néaoutyine.

Si on a coutume de voir apparaitre les deux derniers côte à côte de par la convergence qui leur est imputée, la récente et décisive prise de position du président de l’UC dans le dénouement de la crise du gouvernement place également celui-ci dans la catégorie des incontournables.

Alors que la pérennité de son mandat à la tête du plus vieux parti de Calédonie semble encore loin d’être assurée au regard des prochaines échéances internes, « détail » qui aurait justifié de le faire figurer dans la catégorie suivante, pour Jean-Jacques Urvoas il ne fait aucun doute que Daniel Goa vient d’impulser un changement au sein de l’UC et qu’il continuera à peser de toute son influence dans les années à venir.

(Goa) veut peser par ses idées et son influence dans l’électorat kanak » quant à Philippe Gomès, il « tient une grande partie des cartes de l’avenir de ce Pays » et « Rien de durable ne se fera en Nouvelle Calédonie sans Paul Néaoutyine (Jean-Jacques Urvoas)

La sérénité pour l’un, la force tranquille pour l’autre : Philippe Gomès et Paul Néaoutyine figurent logiquement dans cette catégorie et Jean-Jacques Urvoas nous dit très clairement pourquoi. S’il indique que le président de la province Nord est pour lui « l’un des rares à avoir une vision du futur calédonien », le député breton n’est toutefois pas tendre avec son collègue calédonien dont il pointe les contradictions et qu’il qualifie même de « chasseur à l’affût ».

Dans la catégorie « Les outsiders » : Yanno, Backès, Ligeard.

Ce second trio trahit la vision qu’a le député PS des élus issus de l’UMP : simplement présents aujourd’hui sous Hollande, potentiellement dangereux après 2017… Leur destin est cependant intimement lié selon lui non seulement à ces futures échéances présidentielles, mais aussi et surtout à la capacité qu’ils auront à utiliser leurs forces respectives pour déjouer les pièges qui vont se présenter à eux dans les mois ou années à venir.

Gaël Yanno aura besoin de tout son talent pour sortir indemne des prochaines semaines (Jean-Jacques Urvoas)

Pour Gaël Yanno, ce sera évidemment lors de la remise en jeu de son titre de président du congrès qu’il lui faudra déployer des trésors d’inventivité pour conserver son rang. Selon Urvoas, Yanno en est bien conscient. S’agissant de « la batailleuse Sonia Backès », c’est dans ses aptitudes au combat (« décidée, accrocheuse, obstinée ») et dans son « manichéisme jovial » que Jean-Jacques Urvoas décèle le plus gros danger. Pour lui la déesse de la guerre n’a aucun avenir en politique et il lui faudra quitter ses habits de canonnier pour devenir diplomate. Cynthia Ligeard, enfin, bouscule les clivages et a le goût d’entreprendre. Cependant, son principal challenge reste pour elle de « gagner son indépendance », là où son principal défaut est sans nul doute son « dévouement imperturbable au président de son parti (Pierre Frogier) », handicap qui lui vaudrait selon nous de figurer dans la catégorie suivante.

Dans la catégorie « Les has-been » : Frogier, Loueckhote.

Si l’on ne devait retenir qu’un mot pour résumer la perception du sénateur Frogier par le président de la commission des lois de l’assemblée nationale, ce serait celui-ci : l’absence. Dans le plus long paragraphe parmi les 10 sélectionnés, Jean-Jacques Urvoas évoque la posture qui semble être celle du sénateur lors des précédents et incontournables rendez-vous protocolaires, qu’ils soient nationaux ou locaux : déplacement du président de l’Assemblée nationale, visite du Président Hollande, comité des signataires 2014. Cette posture est d’autant plus incompréhensible compte tenu de la double qualité de Pierre Frogier (actuel sénateur et signataire de l’Accord de Nouméa) et du fait qu’elle préjudicie également à tout son parti, lequel boycotte les réunions de discussion de l’avenir institutionnel tenues sous l’égide du haut-commissaire. Cette absence, qui s’apparente à un déni de la réalité, nous éclaire sur l’état de fonctionnement de l’horloge interne de Pierre Frogier, dont les aiguilles semblent s’être définitivement arrêtées en 2012.

La “chaise vide” ne pénalise que ceux qui choisissent de la pratiquer (Jean-Jacques Urvoas)

Inconnu jusqu’alors du député Urvoas alors qu’il fut pourtant sénateur pendant presque deux décennies, Simon Loueckhote est qualifié « d’homme affable aux manières aimables et au flegme apparent ». A croire qu’il n’a pas lu les dernières proses de Simon sur les réseaux sociaux… Si pour Urvoas la qualité de signataire de Simon Loueckhote devrait lui permettre de « continuer à participer utilement au débat public », ses résultats électoraux, pourtant cités dans l’article, le classent indubitablement dans la catégorie des « has-been ».

Dans la catégorie « Les inclassables » : Lagarde, Wamytan.

Inclassable, la députée-maire de Nouméa l’est d’autant plus pour son collègue de Quimper qu’elle semble revendiquer son indépendance. De par son « humour narquois », son « sens des formules acides », Sonia Lagarde affiche son originalité dans ce panel. Pour autant, à trop vouloir être originale, on courre parfois le risque d’en devenir solitaire.

Inclassable, Roch Wamytan l’est aussi pour Jean-Jacques Urvoas qui n’a su détecter une « ligne Wamytan » pour le FLNKS malgré l’intelligence souple de celui qui fut président du front pendant six ans de 1995 à 2001. Qualifié de « baron dans une famille indépendantiste qui en compte peu », pour Urvoas il ne retrouvera pas l’influence déterminante qu’il a pu exercer par le passé en raison de son rythme actuel et de la mémoire des calédoniens.

Lien : l’article de Jean-Jacques Urvoas « Mosaïque calédonienne ».

Afficher la suite


Laisser une réponse

72 Commentaires sur "Les portraits de Monsieur Urvoas"

avatar
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
X

“Qualifié de « baron dans une famille indépendantiste qui en compte peu »”

Mais qui a donc eu l’audace d’évoquer à Monsieur Urvoas l’appartenance de cette dynastie à la noble baronnie d’Arignac?

Quand même pas son neveu, le chevalier Tonio Tequila?

Mesdames BAKES, LIGEARD, et monsieur DELADRIERE ont bien déclaré, après la nomination de PH.Germain, que la collégialité n’existait plus et qu’ils étaient désormais dans l’opposition. L’auraient – ils oublié ?
C’est vrai qu’avec un seul collaborateur chacun , cela va les obliger à travailler plus au lieu d’arriver à des heures indues, de faire ses courses dans les supermarchés pendant les heures de bureau, de s’accorder des demies journées de congé, etc….
Nautile

Rigoberto

C’est clair et Tony Lecren et Tuyenon sont eux dans la majorité ?

baggherra

Continuez comme ça Monsieur Germain : ce n’est que le retour de bâton !!!!!!c’est certain que peggy et sa meute de pitbulls vont vous mettre ” des bâtons dans les roues ” mais ne lachez surtout pas les rênes ………….du temps de C L qui n’arrêtait pas de beugler qu’il fallait “serrer les boulons ” alors qu’eux deboulonnaient à tout va il est grand temps de remettre les pendules à l’heurebaggherra

X

Sa meute de pitbulls?

Ou de pique-moules?

Voire de pique-boules?

Des nouvelles du Renard de la baie d’Audierne sur son blog (Mosaïque calédonienne le 30 avril 2015) Que retenir? 1. l’usage immodéré de la boîte à cirage envers l’ensemble de la faune politique du pays des nouzautes, hormis PF qui en prend pour son grade, 2. un nouveau mot = le catoblépas (cf infra)  la principale composante du FLNKS continue à être le catoblépas de la vie politique du territoire 3. Le catoblépas est une bête fabuleuse qui ressemble à un buffle noir dont la tête est très lourde, ce qui fait qu’elle est toujours inclinée vers le sol car son cou est… Lire la suite »
J ‘adore les spécialistes , les socialistes de métropole en ont tout un stock , que des aigles , des Nobélisables , à les voir à l’ oeuvre le chômage éclate ( vite les six millions d’ ici six mois ) . des “réformes” désastreuses en veux-tu en voilà ! HOP ne trois jours , il connait tout , comprend tout , peux guider tout le monde !!! Faut le placer à BRUXELLES voir à L’ O.N U , même au Saint Siège , il aurait du prolonger son trop court séjour , comme cela il aurait éradiqué le NIPAH… Lire la suite »
Claude Victor
Philippe germain aurait décidé de réduire à UN collaborateur les moyens attribués à chaque membre du gouvernement UCF et FPU. En pratique cela revient à les empêcher de suivre les divers secteurs qui sont dans leurs attributions, alors qu’ils ont dit vouloir assumer leurs responsabilités. Pour mémoire quand les membres de CE ont choisi en leur temps d’être payés à rien foutre, ils ont continué à bénéficier de 7 collaborateurs pour 3, payés eux aussi à travailler uniquement pour la politique, puisque ne faisant plus rien pour les secteurs. Sur ordre de Philippe Gomès, Philippe Germain vient donc de franchir… Lire la suite »

Ah ah ah je suis mort de rire…!!!
C’est douloureux hein…
Pas gentil le Président en ce moment, en même temps ceux qui imaginaient lui monter dessus sans qu’il réagisse en sont pour leurs frais…!!!

Fallait pas se mettre dans une opposition destructive et passer son temps à dénigrer Ph Germain. Et puis la moindre des choses est de respecter la collégialité et la solidarité du Gvt. Juste retour des choses.

@ Claude Victor Je suppose que tous les “ministres” sont au même régime restrictif ? Faut faire des économies, c’est bien ce que vous-mêmes réclamiez à cor et à cri, non? Et bien voilà il vous a entendu le Prez … et puis fallait dire à votre ancienne prez de ne pas bouffer tout le budget en conneries, le nouveau n’aurait pas eu à serrer la ceinture de tous vos “miniss” ! Sinon dites-nous qui a plus ou moins de collaborateurs ? Honnêtement probablement … plus, ceux qui ont PLUS d’attributions donc plus de boulot et moins ceux qui ont… Lire la suite »
Clark

” comme la météo par exemple ? J’parie que tu ne te souviens plus de cet épisode martinesque et humiliant et, pour enfoncer encore plus le clou, avec un bureau dans le couloir en plus de ça ?”

Si : justemeni on s’en souvient, et on voit bien qu’il s’agit de se venger de ça.. et que celui qui se venge comme ça ne vaut pas mieux que le premier à avoir placardisé…

D’où mon argumentation: C.E. fait pareil en disant changer, et c’est lamentable…

Claude Victor

Non Omega, c’est clair : la mesure est une punition réservée aux seuls membres du gouvernement UCF et FPU.

Il ne s’agit pas d”économies.

Les miniss du FLNKS ont gardé tous leurs collaborateurs. Eux. Y compris ceux qui n’ont pas adoubé sa majesté Germain.

Du coup Sonia Backes va se retrouver dans l’impossibilité de faire avancer les dossiers des multiples secteurs dont elle a la charge

Les agriculteurs et les handicapés peuvent dire merci à Philippe Germain.

En fait je n’en sais rien, je n’ai pas eu de confidence mais en réfléchissant bien peut-être que ceux dont tu parles ont plus besoin “d’aide” que les autres et que les autres donc sont “peut-être” très intelligents et ont donc moins besoin de “soutien” si tu vois ce que je veux dire … (j’ai bien dit “peut-être”) De toutes façons ça a toujours été comme ça dans ce pays … il y a ministre et ministre c’est le vote des uns et des autres qui veut ça … on appelle ça le rééquilibrage … et certains ont peut-être aussi… Lire la suite »
Beru

Germain aurait, lui, 16 collaborateurs !

XXX

@Beru – Jaloux

Clark

Jaloux? c’est quoi cette manie de traiter de jaloux un mec qui n’est pas d’accord avec toi? t’es jaloux de qui, toi, XXX? Pauvre type! décidément et définitivement:pauvre type….

XXX

Mon cher Clarck, toujours aussi rapide du clavier. Il vous aurait suffi de prendre le temps de remonter quelques échanges aimables pour éviter de répondre de manière aussi conne. Apparemment c’est au-dessus vos possibilités. Heureusement, c’est moins dangereux d’être rapide du clavier que de la gâchette.

Clark

ah? tu répondais à quoi de Béru? je suis remonté: je ne vois pas ce qui pourrait justifier l’argument de jalousie… T’as raison: je dois être con…

XXX

ça doit être ça.

Clark

Et les élus C.E., ils ont combien de collaborateurs?

Clark
Quelques réponses aux infos.. A mon avis, des gens comme Omega, plus quelques autres partisans de C.E., doivent sentir une certaine gêne… Non? Je ne parle pas de Floyd… ce genre de coup de pute: il aime… Donc: comme quand certains on donné des secteurs minables à C.E. en d’autres temps, C.E. règle ses comptes, en se vengeant de façon pitoyable… Ils font “comme on a toujours fait”.. comme d’habitude! C.E. , au travers de Germain, démontre ce que je dis depuis des années: Ils ne font que rendre la monnaie de leur pièce à leurs prédécesseurs Rumpistes, et appellent… Lire la suite »
Jibene

Les handicapés ne sont pas toujours ceux que l’on croit…

Clark

“Je suppose que tous les « ministres » sont au même régime restrictif ?” Et bien non, et pas ceux des indépendantistes, qui ne sont pas dans l'”opposition” selon C.E., faut-il en déduire…

DECENNIE

c’est politique comme initiative ou tout simplement débilement discriminatoire ? sur ce coup vous ne vous en prennez pas qu’aux politiques mais a tout ceux qui ont votés pour eux, peux t’on en déduire que vous vous placez comme un parti anti-loyaliste ? si vous punissez des élus pour avoir “dénigrer le chocolatier” que reservez vous aux simple électeur, aux blogueurs ? vous commencez a faire vraiment peur a CE !

Claude Victor

Le petit tyran défendu immédiatement par le petit ayatollah du web. Prévisible. Les petits esprits se rencontrent.

“ayatollah du web”. il a de l’imagination le bougre.

Claude Victor

Eh Oui Jean Paul, t’es notre petit Goebbels CEiste de service.

Claude Victor

T’es un peu le frère Jumeau de Wahopie Macane version groupie Gomésiste

Même s’il est seul responsable de ses déclarations sur son blog ailleurs je pense qu’il n’aurait pas dû … vu qu’il est quand même un homme public de retour d’un voyage officiel dans notre pays et au moment même où ce pays a besoin de sérénité. Jeter de l’huile sur le feu je ne trouve pas ça correct.

C’est mon avis personnel, je n’oblige personne à le partager !

Clark

Omega: J’apprécie ton objectivité.

Merci Clark.

Erratum : … (ou) … sur son blog ou ailleurs

wpDiscuz

Voir plus dans Vu sur le Web

Tendances

Les derniers comm’s

To Top