Connect with us

Calédosphère

Actualité

Bagarres Kanaks/Wallisiens : l’UGPE s’oppose aux exclusions

L’UGPE organise ce mardi un rassemblement devant le Vice-rectorat. L’association de parents d’élèves proches des mouvements indépendantistes radicaux demande l’annulation des exclusions prononcées après les bagarres inter-ethniques de mars dernier. Appel au laxisme ?

Suite aux violents affrontements entre des jeunes Kanaks et des jeunes Wallisiens qui avaient émaillé le mois de mars, plusieurs établissements scolaires avaient décidé d’exclure à titre conservatoire des élèves pris en flagrant délit durant ces bagarres. Ces faits de violences avaient connu un important retentissement du fait de la volonté de leurs auteurs de les organiser, de les filmer et surtout de les partager sur les réseaux sociaux où ces vidéos ont été depuis visionnées plusieurs dizaines de milliers de fois. Dans chacune d’entre elles, des jeunes en groupe s’en prenaient à d’autres élèves d’une autre ethnie que la leur (majoritairement Kanaks contre Wallisiens ou vice-versa). Véritables « nid-de-guêpes », ces bagarres montraient un déchainement de violence inédit, de jeunes ados n’hésitant pas à frapper d’autres jeunes isolés une fois ceux-ci à terre ou sans défense. Sous l’impulsion du Vice-rectorat, les chefs d’établissement ont alors eu consigne d’identifier et de punir les auteurs ou les meneurs lorsque ces derniers étaient scolarisés dans les collèges ou les lycées de l’agglomération.

C’est ainsi que pour le seul lycée Pétro Attiti (situé à Nouméa dans le quartier de Rivière Salée) le proviseur Michel LEHOULLIER a convoqué pas moins de 9 conseils de discipline après les vacances de Pâques. A la suite de quoi, deux élèves ont alors été suspendus et sept autres exclus définitivement. L’une des raisons évoquées par les équipes éducatives étant que certains élèves parmi les 900 scolarisés dans ce lycée professionnel n’osaient plus revenir par peur de recroiser les auteurs des violences. Or, cette sévérité n’est pas du tout du goût de l’UGPE.

L’UGPE demande l’annulation des sanctions

Si l’association de parents d’élèves a condamné les faits de violence, en revanche ses membres n’acceptent pas les peines prononcées. Evoquant des « pressions » contre les parents, l’incapacité du lycée à « gérer les entrées et les sorties du lycée », et « le refus de prendre en compte le comportement atténuant de certains jeunes », l’UGPE demande la réintégration des fautifs :

L’UGPE demande l’annulation des sept exclusions de Petro Attiti et la mise en place de mesures d’accompagnement pour lutter durablement contre les violences dans tous les établissement scolaires (Communiqué de l’UGPE du 18/05/15)

Afin de se faire entendre, le bureau de l’association appelle ses adhérents et les parents d’élèves à se mobiliser ce mardi 19 mai devant les grilles du Vice-rectorat.

Une association quasi-politique

Dirigée par Richard Sio, l’UGPE n’est pas une association comme les autres dans le monde éducatif calédonien. C’est ainsi que plusieurs de ses responsables sont membres de partis politiques indépendantistes connus comme radicaux. L’un, Jean-France Toutikian, étant à la fois membre du bureau politique de la DUS et secrétaire de l’association, l’autre, Rolande Trolue, milite au Parti Travailliste de Louis Kotra Uregei et pour sa part Richard Sio, le président de l’UGPE est quant à lui l’ancien candidat du Front de Gauche aux législatives de 2012.

Opposée à la politique du Vice-rectorat et du membre du gouvernement en charge de l’enseignement, l’UGPE n’avait pas non plus apprécié le soutien d’André-Jean Leopold aux écoles catholiques de la commune de Paita qui avait décidé après les violences de fermer leurs portes par principe de précaution. Le membre du gouvernement avait alors passé des consignes très claires à tous les établissements impliqués :

Renforcer (…) la présence des forces de la gendarmerie et de la police nationale aux abords des établissements (…) redoubler de vigilance et de rigueur en matière de violences et d’incivilités en les signalant aux autorités de tutelle (communiqué du membre du gouvernement, 27 mars 2015)

Résultat : un nombre important de conseils de discipline et de nombreux auteurs exclus du système éducatif. Ce mardi, l’association compte bien, devant le Vice-rectorat, surfer sur le mécontentement de certains parents et entamer un bras de fer avec le vice-recteur ainsi qu’avec le gouvernement.

Continue Reading

Nouveau dans l’équipe de rédaction, Hubert B. a rejoint Calédosphère au tout début de l’année 2015. Enfant du pays, il a grandi à Nouméa et a ensuite bourlingué durant près de vingt ans au gré de ses envies et des hasards de la vie. Fils d’une bibliothécaire/documentaliste, il a été tour à tour enseignant, pigiste, formateur mais c’est finalement vers l’écriture qu’il a choisi de revenir. Succinct, précis, parfois laconique, si son style est volontiers direct, ses intérêts sont éclectiques et toujours tournés vers l’actualité. Sa citation favorite : « Le journaliste doit avoir le talent de ne parler que de celui des autres »



Laisser une réponse

46 Commentaires sur "Bagarres Kanaks/Wallisiens : l’UGPE s’oppose aux exclusions"

avatar
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
Le CFE-CGC n’a pas laissé faire ! Bravo à eux, et dans le cul l’UGPE ! Voici un mail reçu à ce sujet: Cher(e)s adhérent(e)s, Vous trouverez, pour information, en pièce jointe un préavis de grève qui avait été déposé par notre organisation syndicale concernant le lycée Pétro ATTITI. Ce préavis de grève faisait suite à une action de l’UGPE qui contestait les décisions d’exclusions définitives prises en conseil de discipline pour 7 élèves et réclamait leur réintégration au sein de l’établissement. Les enseignants, comme les surveillants du lycée, ont souhaité réagir très rapidement et nous avons obtenu qu’une délégation… Lire la suite »

Excellent, merci pour cette info, Mister Eric.
Espérons tout de même que gadjo ne nous fasse pas une jaunisse trop sévère.

Juste à noter que ces violences n’apparaissent qu’à partir de classes où les élèves ont un boom d’hormone… Rappeler vous : à la maternelle et au primaire comment ils sont gentils comment ils sont beaux nos enfants !!!
alors à qui la faute :
Au parents ? Au système ? Au vice rectorat ? Au président de la république ?
Non…. pour moi c’est la faute aux …. Enfants
C’est à eux d’assumer leurs actes : Tu fais une connerie, tu le paie cash (ça t’apprendras à défaut d’éducation parentale)

sinon j ai entendu germain parler a la radio des bourses pour les hautes etudes a l exterieur , il a dit que la moyenne de salaire des parents qui beneficiaient de cette fameuse bourse etait entre 1,3 million a 1,9 million PAR MOIS , j etais eberlué il a repeté deux fois par mois . je ne savais méme pas que ca existe des salaires pareils , mais vous avez raison continuez a taper sur les petits kanaks , les delinquants et tout et tout , ah il est beau le systéme que l on a imposé ici .… Lire la suite »

Ben oui gadjo, certaines écoles accordent des bourses sans conditions de ressources des parents, c’est comme ça. D’ailleurs ça évite qu’un étudiant en rupture familiale soit empêché de faire malgré tout de brillantes études.

ah oui inforetif , c est vrai j oubliais que les enfants des riches qui gagnent 1 a 2 million par mois sont souvent en rupture familiale , ah ah vous me faite rire , je note que vous approuvez donc ce systéme , encore une fois c est votre droit , chacun jugeras .

gadjo je ne vois pas pourquoi vous bénéficieriez seul du privilège d’énoncer des âneries ! D’où mon leurre lancé à 09h07, j’aime tellement la pêche au gadjo !
Faut dire qu’aujourd’hui vous avez été particulièrement en forme.
Votre “vivement 2018 que l on sorte de ce systéme pourri jusqu a la moelle” étant particulièrement croustillant, comme si l’ indépendance allait faire cesser les pratiques abusives : quelle naïveté ! Certes il n’y aurait plus de bourses pour études accordées aux enfants de très riches, mais c’est seulement parce qu’ils n’en demanderont pas, puisqu’ils achèteront les diplômes . . .
http://blogs.rue89.nouvelobs.com/coucou-ibu-nouvelles-dindonesie/2014/10/13/corruption-en-indonesie-vous-pouvez-vous-laisser-offrir-un-diplome-pas-de-la-vaisselle-233633

en vertu de quoi le vice rectorat ou leopold sanctionneraient t ils qui que ce soit ? ils ont prouvé leur incapacité a regler le probléme ( peut etre méme a l envenimer en fuyant leurs responsabilités en envoyant tous les protagonistes dans la rue pendant deux jours ) l ugpe et tous les parents d eleves en general ne devrions plus reconnaitre cette institution defaillante , ils n ont qu a faire leur boulot conciencieusement histoire de donner l exemple ca sera un bon debut . je ne parle méme pas de ce pseudo ministere dirigé par leopold .… Lire la suite »
“en vertu de quoi le vice rectorat ou leopold sanctionneraient t ils qui que ce soit ?” Ce sont les conseils de discipline des établissements scolaires touchés qui ont décidé de sanctionner, gadjo. Et le rectorat, au contraire, semble céder aux exigences imbéciles de l’UGPE puisque il est sur le point de désavouer les décisions de ces établissements. ” je suis entierement d accord avec l ugpe ” Pas possible, alors ça c’est très étonnant ! “sous entendus a la noix concernant la tendance independantiste” Aucun sous-entendu, gadjo : l’UGPE est indépendantiste comme le sont aussi par exemple l’église protestante… Lire la suite »

“l’UGPE est OUVERTEMENT indépendantiste”

vous avez trés bien compris ce que je voulais dire , quel interet de souligner a ce point le coté independantiste de l ugpe , ce n est pas un element a charge je ne voies pas bien (ou je le voies trop) le but recherché a demontrer dans la moitié de l article que l ugpe est independantiste , ca veux dire quoi ? que c est moins efficace ? moi je considere que le vice rectorat et la decc sont responsables de la faillite du systéme scolaire caledonien et qu une bonne partie des gosses descolarisés qui font… Lire la suite »

“moi je considere que le vice rectorat et la decc sont responsables de la faillite du systéme scolaire caledonien et qu une bonne partie des gosses descolarisés qui font des conneries dans la rue le doivent a ces entités qui n ont pas su ( ou pas voulu sciemment) s adapter au tissu local . ”

Comme écrit plus haut, vous vous êtes surpassé aujourd’hui !
Allez gadjo, dites-nous donc ce qu’auraient dû faire “ces entités” pour adapter ce système aux enfants océaniens et ainsi éviter qu’ils se battent comme des chiffonniers. On est tout ouïe.

petit nouveau

qui peut m’expliquer comment les administrations locales pourraient être changées après l’éventuelle indépendance? qui mettra t-on à la place de qui? il semblerait que beaucoup d’administrations sont déjà noyautées par des indépendantistes… alors que ferons nous de mieux après… si après il y a… ? M. gadjo a t-il une réponse?

Pouvez-vous expliciter votre message ? Il est incompréhensible. Si tout est noyauté par les indépendantistes, ceci veut dire que nous pouvons donc indépendant ? ai-je bien compris ?

Rigoberto

“L’un, Jean-France Toutikian, étant à la fois membre du bureau politique de la DUS et secrétaire de l’association”
Rigo : Toutikian, c’est le tiers électeur au Mont Dore qui figure sur toutes les demandes de radiations des Provinciales.
Bienvenue en Kanaky, les délinquants sont défendus alors qu’ils sont exclus du lycée pour comportements violents et les mêmes qui défendent ces délinquants tentent d’exclure d’honnêtes citoyens inscrits sur les listes en fonction de leur race ou de leur origine ethnique.

vous parlez de ce que vous ne connaissez pas. J.F Toutikian est enseignant lui-même. Il est donc à même de parler ce que VOUS, ne connaissez pas. Pratiquer dans un forum de la politique politicienne ne fait pas avancer les dialogue, le partage etc. Vous parlez de délinquants ? Vous ne connaissez rien de leurs parcours. Alors taisez-vous si vous n’avez rien d’autre à faire qu”à dévier en échange politicien. De toutes les façons les délinquants sont évidemment kanak ce n’est pas dit mais tellement pensé que l’on ne peut que deviner. J’ai vu plus souvent que vous des bagarres… Lire la suite »

Oui mais en même temps un type qui a ” expérimenté un certain nombre d’outils proposés par la pédagogie systémique à effet vicariant ” est quand même bien placé pour justifier les bienfaits du laxisme scolaire . . .

Raclure d’extrême gauche, à virer de ce pays.

janloupe Pahune

Qui leur demande leur avis ??? L’UGPE a plus d’autorité légale que le tribunal ?

L’UGPE qui défendait naguère l’apprentissage obligatoire des langues vernaculaires est fidèle à elle même. Elle rend un très mauvais service aux petits Kanaks qui ne se battent pas pour suivre les cours de langues vernaculaires. Quand on sait qu’ils manquent aussi de professeurs, on se doute que leurs jeunes professeurs ne se battent pas non plus pour les leur enseigner. L’UGPE leur enseigne en fait le mépris des lois et des règles. Et malheureusement aussi, par la même occasion, qu’on peut contester l’enseignement en général. C’est pour le moins contradictoire, de vouloir maintenir ces élèves dans leurs établissements tout en… Lire la suite »

Plus simplement : écoles = allocations familiales ?

wpDiscuz

Voir plus dans Actualité

Tendances

Les derniers comm’s

To Top