Connect with us

Calédosphère

Chroniqueurs

C’est la rentrée, armez-vous de courage !

Un jour pas comme les autres. Un jour spécial. Une horreur, c’est la rentrée. C’est ce jour-là en particulier, bien plus que pour le nouvel an festif et chaleureux qu’il faudrait se souhaiter de bonnes choses aux uns et aux autres. Pas la santé, rien ne sert de vous la souhaiter, elle vous manquera aujourd’hui de toute façon. Le bonheur ? Inutile, vous n’en verrez pas un cil. Quant à l’amour, il n’est pas prévu au programme, même dans ceux remaniés par les ministères. Cupidon fuit les rentrées scolaires comme un artisan-patenté évite le fisc. La rentrée c’est l’enfer, tout le monde sait ça et au-dedans de ses murs nul espoir. Ce qui nous manquera à tous aujourd’hui, c’est surtout le courage.

Courage que je vous souhaite à toutes et à tous.

Bon courage aux parents, jeunes ou vieux, beaux-parents, tantes et oncles, obligés de se coltiner le réveil, le cartable que le petit n’a évidemment pas préparé, le petit-déjeuner qu’il ne veut pas ingurgiter et les kilomètres de bouchons en écoutant Canteloup dans la voiture par obligation et non plus par plaisir. Bon courage à eux de supporter les larmes ou les jérémiades de leurs chérubins boudant, vissés sur la banquette arrière. Lesquels pour le coup – et plus que d’habitude – vous détesteront de les conduire, et à l’heure en plus, vers ce qu’ils considèrent être leur dernier échafaud.

Bon courage aux enseignants, aux instituteurs, aux maitres-auxiliaires, aux éducateurs, aux agrégés, aux remplaçants, obligés aujourd’hui de se coltiner une meute qui crie, qui beugle et qui pigne. Une meute qui ne veut pas être là et qui pour cette raison vous haïra du premier regard, comme ça, par principe. Bon courage à tous ceux qui aujourd’hui plus que jamais se rendront compte qu’entre l’idée qu’ils se faisaient de leur mission éducative et la médiocrité du réel qui leur est proposée l’écart s’est encore creusé depuis l’année dernière.

Bon courage aux surveillants, aux personnels d’éducation, aux assistants, aux surveillants, à tous les organisateurs du quotidien des écoles qu’on ne voit pas et dont la société se fout et qui souffrent pourtant aussi de ce retour dans le purgatoire de Dante. Bon courage à eux pour ce qu’ils vont subir, pour l’ignorance ou le dédain par lequel les autres vont encore les traiter.

Bon courage aux agents d’entretien, eux qui ont préparé, entretenu et nettoyé ces milliers de locaux qui en moins d’une demi-journée vont être dégradés, salis, et détériorés. Bon courage à eux face aux incivilités du quotidien qui commenceront dès l’aube. Ce tonneau des Danaïdes qu’ils avaient durant les vacances réussi à remplir va se revider aujourd’hui en cascade, sous leur yeux, sans qu’ils ne puissent rien y faire, sinon en recommençant à le remplir chaque soir. En silence.

Bon courage aux directeurs, aux chefs d’établissement et aux inspecteurs, eux qui dès la première heure vont subir les réclamations de tous ceux déjà cités. Emploi du temps, salle de classe, matériel, délégation, projet, heure supplémentaire, inspection, tout y passera. Car rien n’ira puisqu’ils ne sont pas heureux d’être là et qu’il faut bien des gens pour entendre les réclamations des réclamants. Bon courage à eux pour garder leur calme et conserver le sang-froid du passeur du Styx ; tel Charon manœuvrant stoïquement sa barque pour faire passer toutes les âmes de l’autre côté, vers les limbes.

Enfin, bon courage aux élèves, aux gosses, aux étudiants, à ces « apprenants » auxquels on demande tout mais qui ne peuvent pas plus aujourd’hui que nous ne pouvions hier à leur âge. Bon courage à ces dizaines de milliers de jeunes gens apeurés et seuls face au milieu à la fois le plus formateur mais aussi le plus injuste créé par notre société. Bon courage à ces petits mal habillés qui vont se faire railler pour cela par des plus débiles qu’eux. Bon courage à celui qui n’aura pas encore ses affaires et se fera sermonner pour cela. Bon courage à ces ados mal dans leur peau que la meute, apeurée elle aussi, cherchera à moquer, comme ça, pour exister.

Et surtout, surtout, bon courage à toi, toi qui est différent. Un peu étrange, un peu bizarre, un peu spécial. Enseignant, agent, surveillant, élève, chef, parent, petit, grand, adulte, enfant, peu importe. Toi qui te demandes ce qu’est donc cette galère et où elle t’emmène. Bon courage à toi et n’oublie pas : même du plus profond des enfers, là-haut, au-delà dans le ciel, il y a toujours une étoile. Et aujourd’hui, elle brillera pour toi. Courage !

Continue Reading

La rédaction de Calédosphère



Laisser une réponse

5 Commentaires sur "C’est la rentrée, armez-vous de courage !"

avatar
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
X

“Bon courage aux surveillants, aux personnels d’éducation, aux assistants, aux surveillants”

Bon, on sait que l’auteur de ce texte insipide est celui d’un surveillant, qui s’emmerde tellement dans son boulot qu’il en est réduit à faire de la philo à deux balles.

Jean Lâche, c’est vous?

Pour moi, la seule horreur dans la rentrée scolaire, c’est la circulation ! Retour dans les bouchons, toutes ces petites 2X1 voies saturées qui auraient dues être transformées en 4 voies depuis 10 ans*, ces rond-points qui ne servent à rien à part créer des bouchons où on y fait du surplace pendant 20mn, parce que vous avez encore des surdoués qui croient qu’un rond-point sert “à fluidifier”. Bref, le Gvt autant que la Province Sud sont en-dessous de tout en matière de travaux de voirie-circulation. (*) quand la Calédonie avait de l’argent, quand les cours du nickel étaient à… Lire la suite »

Rahhhh… Eric, tu met vraiment de la mauvaise volonté là…
Cette année, y aura plus de bouchons, maintenant, on a un pont tout nouveau tout beau qui permet aux habitants la VDT d’aller faire leur courses à Mageco sans bouchonner le rond point.
Merci qui….?

Ah ben ça c’est un cadeau de l’épique à fils fils…
Et c’est pas faute d’avoir été nombreux à dire qu’il fallait passer par dessus le rond point de Magéco et pas en travers pour se retrouver sur une route privée derrière Magéco…!!!

Jéjé

Comme quoi être con amène au pouvoir

wpDiscuz

Voir plus dans Chroniqueurs

Tendances

Les derniers comm’s

To Top