Connect with us

Calédosphère

Actualité

Racisme & LDH : Et toi, t’es blanc ou non-blanc ?

Pour la Ligue des Droits de l’Homme de Nouvelle-Calédonie « le racisme institutionnalisé et les discriminations avérées et incontestables » s’exerceraient uniquement « à l’encontre des populations non blanches ». La ligue explique ainsi pourquoi elle n’entreprend pas d’action sur les cas de racisme anti-blanc. Bicolore ?

La ligue le dit elle-même, elle est « régulièrement accusée de se montrer partisane dans son combat contre le racisme et les discriminations ». Beaucoup d’observateurs lui reprochant en fait de nier et surtout de ne jamais réagir lorsque des cas avérés de racisme sont commis contre des personnes « blanches » sur le territoire, la LDH-NC a tenu à s’expliquer. Si l’association concède que le racisme n’épargne aucune communauté et qu’il est, sous toutes ses formes, intolérable, elle met cependant l’accent sur un autre racisme qui existe selon elle, lequel serait plus « insidieux » car il serait exercé par toute la société et ses institutions. Celui-ci serait systémique ou institutionnel :

« Le racisme systémique s’exprime le plus souvent sous la forme de discriminations (au logement, à l’embauche, dans l’offre d’un bien ou d’un service…) très difficiles à démontrer. Or, en Nouvelle-Calédonie comme ailleurs, il est avéré et incontestable que ces discriminations s’exercent à l’encontre des populations non-blanches (Communiqué LDH-NC, 25/04/16) »

De façon un peu unilatérale, la commission Racisme, Genre et Discriminations de la ligue prétend donc qu’il n’existe pas de racisme anti-blanc :

« Pour que l’on puisse légitimement parler de “racisme anti-blanc”, il faudrait que l’histoire contemporaine et celle des siècles passés prouvent l’existence durable d’un phénomène massif, fauteur de discriminations et aux conséquences humaines et sociales gravissimes pour ses innombrables victimes, en raison de leur peau blanche. Ce n’est pas le cas. (Communiqué LDH-NC, 25/04/16) »

Autant dire que le sujet n’existerait simplement pas ? C’est à croire. Reste que la LDH défend par la suite un « choix assumé » de mener uniquement des actions « ciblées » sur le racisme institutionnalisé qui, par la définition citée plus haut, ne concernerait pas les actes de racisme perpétrés contre des personnes à la peau blanche…

Gaël Yanno au créneau

C’est ainsi que Gaël Yanno, ancien député de la 1ère circonscription et président du MPC, a réagi vivement ce dimanche après avoir eu connaissance du communiqué de la LDH. Pour lui, la Ligue des Droits de l’Homme divise honteusement les habitants du territoire entre ceux qui ont la peau blanche et ceux qui ne l’ont pas :

« Grâce à la Ligue des droits de l’Homme et du citoyen de Nouvelle-Calédonie, on apprend qu’il existe deux catégories d’Homme : les blancs et les non-blancs… et qu’il y a deux formes de racisme : la forme personnalisée ou individuelle et la forme systémique (?) ou institutionnelle. La Ligue déclare froidement n’engager d’actions qu’à l’encontre du racisme systémique qui vise les non-blancs ! (Gaël Yanno, 29/05/16 ; sources : FB) »

Pour l’élu loyaliste, ce serait là la preuve que ceux qui dirigent l’association, très active sur de nombreux sujets sociétaux, ne respectent pas les fondements de la déclaration des droits de l’Homme qui instaure l’égalité entre les citoyens :

« Celles et ceux, tous indépendantistes et de gauche, qui se sont accaparés depuis des années cette Ligue en Nouvelle-Calédonie, renient par leurs prises de position les vraies valeurs des droits universels de l’Homme en en faisant une Ligue des droits de certains hommes (Gaël Yanno, 29/05/16 ; sources : FB) »

Mais où va la LDH-NC ?

A gauche toute sur les questions sociétales, la ligue locale semble depuis quelques temps être confrontée à quelques incohérences d’ordre idéologique. En effet, il y a tout juste quelques semaines, la LDH soutenait une manifestation éducative au sein d’un lycée de Nouméa visant à lutter contre les discriminations en expliquant sur son site que celles-ci se définissaient comme « l’acte de mettre de côté ou de distinguer une personne par sa couleur de peau, son sexe, sa sexualité, sa religion, ses opinions, un handicap ou son physique ». Or, en faisant le distinguo entre les populations blanches et non-blanches dans le traitement des plaintes pour racisme, n’est-ce pas exactement faire preuve de discrimination à l’égard des victimes selon leur couleur de peau ? De même, alors qu’un collectif de « femmes en colère » vient de lancer un appel pour faire cesser les violences faites aux femmes et qu’il demande la démission des hommes politiques coupables de tels actes, la LDH vient de partager un texte où, là encore, les hommes « blancs » sont différenciés des hommes « non-blancs » :

« Les riches hommes blancs peuvent « trousser » leurs domestiques noires, ça fait partie du folklore. Mais pour les hommes non-blancs, prière de se tenir à carreau : ils se doivent de scrupuleusement respecter l’égalité entre les hommes et les femmes pour mériter d’être Français (Extrait d’un article partagé par la LDH-NC, 30/05/16 ; sources : FB) »

A noter que les personnes ayant pris la direction de la LDH n’évoquent pas les « Calédoniens » ou les « citoyens » et semblent maintenant avoir une vision uniquement ethnique ou racialiste de la population… A propos, comment appelle-ton quelqu’un qui est obsédé par les races et la couleur de la peau ?

Afficher la suite

Officiant en free-lance pour plusieurs périodiques et médias calédoniens, cette pigiste professionnelle a rejoint l’équipe des contributeurs de Calédosphère depuis 2013 sous son nom de plume « Rita ». Spécialisée dans l’actualité quotidienne, elle se plait à y dénicher des sujets non-traités par les autres médias et à couvrir les évènements sensibles. Synthétique, réactive et parfois provocatrice elle essaie toujours d’écrire de manière claire, précise mais avant tout vivante. Son crédo : « Si ça pique, c’est un bon sujet »



Laisser une réponse

67 Commentaires sur "Racisme & LDH : Et toi, t’es blanc ou non-blanc ?"

avatar
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
Inconue

Je ne peut être raciste car mes origine son très différentes chacune d’elle représente ce que j’ai de plus chers en moi et je suis fier de mon métissage.Que nous soyons noir ou blanc cela ne vaux rien a côté de ce que l’on ressent dans notre coeur.

Ha… ça y est, je viens de comprendre pourquoi selon la LDH-NC le racisme anti-blanc n’existe pas.
Ils ont des formules pour les calculs.
Exemple :
Selon l’image ci-dessous.
FUNCTION
SI(6 existe; alors 5 = raciste)
SI(5 existe; alors 4 = raciste)
SI(4 existe; alors 3 = raciste)
SI(3 existe ; alors 2 = raciste)
SI(2 existe; alors 1 = raciste)
LOOP

Et là l’expression “non-blanc”prend toute sa valeur. La teinte “non-blanc” étant définit selon l’existence d’une teinte plus claire. Il suffit simplement de trouver plus clair pour tenir le raciste.
Bientôt la commercialisation de lunettes avec sélecteur de teinte, ça va faciliter le boulot des flics dans les manifs ^^

Couleurs_Base.jpg
X

Modérateur, pourquoi mon commentaire est-il en modération? Aucun gros mot, pourtant…

memory

La dlh, dhl, ou dans l’autre sens ne mérite pas l’intérêt que vous lui portez, ni dans un sens ni dans l’autre. Passons à des sujets moins futiles. Ce n(est même pas une asso loi 1901

ANIAM NC

QUAND ON VA SUR LEUR SITE INTERNET ON NE SAIT PAS QUI EN SONT LES MEMBRES ET SURTOUT QUI FINANCE CETTE PSEUDO ASSOCIATION GAUCHO-COMMUNO-REVOLUTIONNAIRE…..

http://www.ldhnc.nc/

caledovrais

destin commun !!!!!!!!! bel exemple !

Yvan La Méche

LDH : ces parasites qui vivent de subventions……….de véritable fausses couches….voire de véritables résidus de capote….

La LDH section NC est d’un racisme indescriptible……ils ont perdu une trés grande occasion de fermer leurs GRANDES GUEULES….

HONTE aux responsables UNIQUEMENT car je connais des fréres qui sont irréprochables au sein de cette assoce…

PS : on va pas vous lâcher pour vos propos RACISTES, une plainte à la clé ? ……..;……………………..

wpDiscuz

Voir plus dans Actualité

Tendances

Les derniers comm’s

To Top