Connect with us

Calédosphère

Actualité

Femmes en colère : “Les élus condamnés pour violence doivent être destitués”

« Femmes en colère » entend donner de la voix ce mercredi devant les portes du congrès pour dénoncer les violences faites aux femmes. Le collectif demande la démission du membre du gouvernement dernièrement condamné pour faits de violence sur une jeune femme ainsi que l’ouverture d’un débat au congrès. Women’s Power !

La prise de conscience aura-t-elle enfin lieu ? Échaudé par les chiffres dramatiques de la situation (une calédonienne sur quatre fait l’objet de violences physiques et plus de 10% d’entre elles sont victimes de violences sexuelles) et par le dernier scandale entourant la relaxe d’Anthony Lecren par le tribunal de Nouméa, le collectif « Femmes en colère de Nouvelle-Calédonie » appelle à un rassemblement devant le congrès ce mercredi 1er juin. En effet, en septembre 2015, le membre du gouvernement en charge de l’environnement avait été arrêté pour des faits d’alcoolisme, de menace à agent et pour des actes de violences physiques sur son ex petite-amie qu’il avait tenté d’étrangler. Mais lors de son jugement le 13 mai, la victime s’étant finalement rétractée, le tribunal ne l’a condamné qu’à six mois de prison avec sursis. Or, malgré de nombreux appels à la démission, notamment du président du gouvernement*, l’élu indépendantiste a assuré ne pas vouloir quitter son poste. Son parti, l’Union Calédonienne, a d’ailleurs choisi de le soutenir évoquant une affaire qui devait rester dans le domaine du « privé ». Et ce dossier est peut-être la goutte d’eau qui a fait déborder le vase car de nombreuses calédoniennes impliquées dans la vie associative du territoire n’entendent pas en rester là.

Les politiques, complices ?

Un premier coup de gueule a ainsi été lancé par la présidente du conseil des femmes en Province Sud sur le plateau du journal télévisé de Nouvelle-Calédonie 1ère ce samedi. Selon Valentine Holle « les femmes n’osent pas dénoncer leurs conjoints (…) Un moment donné il faudrait que ça s’arrête, que nous ne soyons plus les champions toutes catégories des violences faites aux femmes, ça suffit ». Mais la membre du collectif “Femmes en colère” n’en est pas restée là puisqu’elle a directement ciblé les élus du territoire et le système patriarcale qu’ils semblent vouloir défendre :

« Les élus ont l’air de dire que la violence faite aux femmes, c’est tout à fait normal, c’est quelque chose d’inné, c’est quelque chose de culturel, alors que non (…) Nous, ce que nous ne comprenons pas, c’est que ces élus sont toujours en poste ! Ce qui n’est pas normal étant donné qu’ils sont récidivistes. Il faut que la justice mette un frein, sinon où on va ? (Valentine Holle, 28/05/16 ; sources NC1ère ) »

Car sans avoir eu besoin de citer le nom de cet élu, l’affaire Anthony Lecren reste dans toutes les têtes. Celle-ci symbolise en effet la totale immunité qui semble entourer les hommes politiques pourtant condamnés pour des faits délictueux, dont dans ce cas présent des violences répétées faites à l’encontre d’une jeune femme. Et Valentine Holle affirme par ailleurs que les élus sont complices de cette situation ubuesque où un responsable politique membre de l’exécutif local continue d’exercer son mandat après plusieurs condamnations comme si de rien n’était :

« Ils sont complices puisque dans ce territoire il faudrait croire que du moment qu’on a un statut d’homme politique ou d’autorité compétente on est en dehors de la loi, pourtant qu’est-ce que dit la constitution ? Elle dit que nous sommes tous égaux ! (…) Alors on est très bien pendant les mariages, dans la cuisine et au service et pendant ce temps-là ces messieurs palabrent, et bien ça suffit (Valentine Holle, 28/05/16 ; sources NC1ère ) »

Le collectif invite donc la population à se joindre à eux ce mercredi 1er juin devant le congrès de la Nouvelle-Calédonie pour faire entendre ses doléances. Parmi elles figurent la destitution de tout élu condamné pour des actes de violences :

« Nous pensons que la condamnation d’un élu du peuple pour des actes de violences faites aux femmes, est incompatible avec le maintien du mandat pour lequel il a été élu. Nous considérons que les élus représentent le pays tout entier et non pas seulement le parti qui l’a fait élire. Ils ont pour mission entre autres de « sécuriser » les femmes et les enfants. Ils sont tenus de respecter les droits des femmes et d’avoir un comportement exemplaire face à une jeunesse en perte et en recherche de repères (Communiqué FEMMES EN COLERE DE NOUVELLE-CALEDONIE, 27/05/16 )

Mais c’est loin d’être la seule mesure mise en avant par le collectif. Celui-ci présente également un ensemble de préconisations pour lutter contre la violence faite aux femmes comme par exemple l’allongement des délais de prescription en matière d’agression sexuelle, l’instruction donnée aux parquets de poursuivre systématiquement en cas de harcèlement, une meilleure indemnisation des victimes, ou encore un rapport sur l’application de la loi sur le harcèlement votée en 2012. De plus, le collectif défend l’ouverture d’une enquête « sur le comportement sexiste dans le milieu politique » ainsi qu’une loi « interdisant aux auteurs de violences faites aux femmes de se présenter aux élections pendant un certain délai et enlevant leurs droits civiques aux élus condamnés » … Des mesures qui devraient connaitre un certain succès, en tout cas du côté des citoyens et de l’opinion publique. Au fait, on signe où ?

* Le MRC de Philippe Blaise et Calédonie Ensemble de Philippe Gomes ont appelé à la démission du membre du gouvernement Anthony Lecren. Dans les autres mouvements politiques, c’est plutôt le silence radio qui domine…

Afficher la suite

Nouveau dans l’équipe de rédaction, Hubert B. a rejoint Calédosphère au tout début de l’année 2015. Enfant du pays, il a grandi à Nouméa et a ensuite bourlingué durant près de vingt ans au gré de ses envies et des hasards de la vie. Fils d’une bibliothécaire/documentaliste, il a été tour à tour enseignant, pigiste, formateur mais c’est finalement vers l’écriture qu’il a choisi de revenir. Succinct, précis, parfois laconique, si son style est volontiers direct, ses intérêts sont éclectiques et toujours tournés vers l’actualité. Sa citation favorite : « Le journaliste doit avoir le talent de ne parler que de celui des autres »



Laisser une réponse

141 Commentaires sur "Femmes en colère : “Les élus condamnés pour violence doivent être destitués”"

avatar
plus récents plus anciens plus de votes
memory

Et on doit vivre avec un bétail pareil, je parle du lecren et ses acolytes! Mais que “fout” le gouvernement?C’est un scandale! Mettez moi çà en prison!!!

Et tu fais comment ???

apox

Au fait où en est “l’affaire Tamaï”? Il y a eu mort d’homme! Cette affaire sera -t-elle traitée un jour devant la justice? C’est réellement le noir complet jusqu’à présent! Y a-t-il une quelconque pression politique?

Clark
Clark

pour l’instant, c’est: “je ferme ma gueule pour pas faire de vagues…”

Moi j’aurais tendance à proposer: “Tu dégages!”

c’est ça, fait comme tu dit en première partie mais pour la deuxième, applique toi le conseil.
Et bosse un peu tes réflexions sinon je vais continuer à t’en coller.
Et tu va être surpris, c’est déjà prêt à sortir.

Clark

“M’en coller”?? ah parce que c’est ça?? tu crois m’en coller? c’est pathétique!

une petite dernière pour la route l’homme n’a pas besoin de formation militaire pour apprendre a tuer. Il sais faire de façon naturelle. l’armée t’apprend a te servir d’une arme pas a tuer. philosophiquement ce n’est pas tout a fait pareil. Je n’ai pas connaissance de formation de combat au corps a corps, ou alors ce n’est pas la generalite, juste quelques troupes d’élites, et le contexte est différent. Au contraire les armées a présent, ont tendance a faire la guerre a distance. le drone qui largue sa bombe est commandé d’un endroit 10000 km plus loin que la cible.… Lire la suite »
oups, vous croyez qu’il n’y a que des guerres qui se font à distance ? Vous croyez que parce qu’on vous montre ça à la télé cela veut dire qu’il n’y a pas de forces spéciales sur le terrain ? Vous croyez que ces hommes des forces spéciales hésitent à tuer s’ils ont été “compromis”, c’est à dire repérés par quelqu’un qui risque de les dénoncer et mettre leur vie en danger ?. Oui, comme vous avez écrit, vous n’avez pas connaissance. Et si l’armée apprend à ses soldats comment se servir d’une arme comme le couteau, les mains et… Lire la suite »
Dommage qu’il n’y ai pas de FacePalm dans les smileys… Tu ne connais pas formation de combat au corps à corps…? L’armée n’apprend pas a tuer mais à se servir d’une amres…? LoL, t’es dans le pays des bisounours ou quoi ? Tu connais pas le Close Combat ? “On fait la guerre à distance… on appuie juste sur un bouton… pas besoin de formation… las guerre devient un jeu vidéo” Ha bin ouais… en effet… tu doit être vachement accro au CoD et autres battlefield ^^ Ça marche pas comme ça Oups, Déjà, les bombes (vu le pognon qu’elles… Lire la suite »
Tu fait comme un autre du site, tu fais dans la closeconnerie. Honnêtement t’as vraiment fait l’armée pour parler d’une telle connaissance? As tu au moins fait un an du temps de la conscription? Aurais tu fait la guerre? ancien combattant peut être? Verdun? là c’était close combat! Là tu pourrais ”causer” Pense tu que l’armée t’apprend à être un tueur de masse éventuellement? Pense tu que l’armée américaine a formé à tuer les pilotes qui ont balancés les deux premières bombes nucléaires ( et heureusement seule) de l’histoire, les à former à être des tueurs de masse? Pense tu… Lire la suite »
Méouééé Oups, je suis con en fait… j’ai pas bien réfléchi. Bien sûr le mec qui appuie sur le bouton pour faire pété la bombe, il est a 1000 lieu de pouvoir imaginer que l’explosion tuera quelqu’un. D’ailleurs, il est surement persuadé que la bombe pétera dans un tas de sable en plein milieu du désert sans un bédouin 10km à la ronde. En effet je n’ai pas fait l’armé, réformé P4. un peu trop schizo sans doute. C’est pour ça que j’ai des idées tordues comme celle ou l’armée entraîne à la survie et de facto à tuer pour… Lire la suite »

tu parles vraiment pour rien. c’est long pour ne rien dire.
moi je prefere dire que les brouettes je les poussent, je discute pas avec.
allez bonne tchatche. j’ai jugé, je préfère me casser.

Lol… comme aucun de tes argument n’a tenu la route jusqu’ici, tu botte en touche pour clôturer le débat… pathétique…
Allez va pousser ta brouette mon grand, ça demande en effet moins de matière grise…

oups
Toi tu fait comme un autre du site, tu fais dans la closeconnerie. Honnêtement t’as vraiment fait l’armée pour parler d’une telle connaissance? As tu au moins fait un an du temps de la conscription? Aurais tu fait la guerre? ancien combattant peut être? Verdun? là c’était close combat! Là tu pourrais ”causer” Pense tu que l’armée t’apprend à être un tueur de masse éventuellement? Pense tu que l’armée américaine a formé à tuer les pilotes qui ont balancés les deux premières bombes nucléaires ( et heureusement seule) de l’histoire, les à former à être des tueurs de masse? Pense… Lire la suite »
Clark

Le rapport ? Où est le rapport avec les violences faites aux femmes en Calédonie?

X

Vous avez raison: il vaut mieux droner les migrants! Plus économique, moins dangereux…

2 milliards d’Euro en recherche et développement, puis ensuite un coût de fabrication unitaire d’environ 15 millions d’Euro… je suis pas sur que ce soit plus économique… 😉

quand on parles de la violence faites au femme. lisez ce lien

http://m.lavoixdunord.fr/region/calais-le-crs-poursuivi-pour-violences-policieres-sur-ia33b48581n3540382

La violence est institutionnelle en France on l’apprend dans les écoles de police

Clark
C’est vachement comparable à ce qu’on reproche à Lecren!!!! Tout est bon pour te défausser, oups. Alors: oui: quelques flics sont face à une quantité supérieure de migrants prêts à tout. Ils usent de violence, et s’acharnent injustement et violemment sur certains. La décision de justice en faveur du savateur est , j’en conviens, trop clémente. Mais est motivée par des gens qui ont vu, revu, analysé, et entendu des témoins. pas seulement voulu démontrer , ou pas, de la violence policière. Surtout sur une vidéo, vue à 18000 km La caméra est loin. On a du mal à tout… Lire la suite »
Oups, “La violence est institutionnelle en France on l’apprend dans les écoles de police En même les flics sont formés pour maintenir l’ordre et maîtriser les forcenés en cas de besoin. C’est un peu normal qu’ils soient formés à se battre et a utiliser des armes, non ? T’imagine les flics sur le terrain si ils apprenaient la danse classique à l’école de police ? Dans l’affaire cité, il faudrait aussi avoir l’intégralité de l’histoires. Combien de migrants ? Étaient-ils coopératifs ou retissant aux injonctions des force de l’ordre ? Parce-que si tu étais flic et que tu devait dégager… Lire la suite »

et puis les flics ne sont pas des militaires. même pas les CRS.
ceux ci sont contrôlé par le pouvoir en place qui donne l’autorisation ou ferme les yeux.
La violence engendre la violence. Qui a commencé? si elle est permise contre un type de personne pourquoi pas contre les femmes dans ce cas? égalité des sexes après tout.
La je te donne de quoi polémiquer. dépêche toi Clark va vouloir être le premier.

Oups, rassure moi… tu fais exprès hein…? Tu fais juste semblant de pas voir les couleurs, tu t’obstine dans une vision monochrome… “flics ne sont pas des militaires. même pas les CRS” Evidemment que non…! Mais ils ne sont pas des ballerines non plus, hein…! “ceux ci sont contrôlé par le pouvoir en place” Sérieux… Les militaires et les CRS, ils sont contrôlés par quoi…? Dieu peut-être ?!? “La violence engendre la violence. Qui a commencé?…” Par soucis de non violence, on ne fais plus respecter la loi du coup, c’est ça ? Si un mec décide de rouler à… Lire la suite »
il y a une différence entre maitriser une forcené et éloigner un pauvre diable a coup de botte. Il y a aussi une différence entre celui qui maitrise le forcené correctement et celui qui le maitrise a la mode USA ou a la fin le forcené est ”définitivement” maitrisé, et il ne fera plus jamais forcené de sa vie. Et puis les coup de botte c’est quand un mec est a terre pas debout, sinon cela s’appelle Karaté. Pas évident quand tu est a terre d’agresser quelqu’un. T’imagine un immigrant mal nourri, pas spécialement en bonne forme vu ses conditions… Lire la suite »
T’es un boulet ou quoi ? T’imagine vraiment dans une manif par exemple, les flics qui repoussent les manifestant à coup de boucliers et de tonfa… Et là Paf… y a un mec qui trébuche et tombe par-terre, du coup : Stoooop !!! Le mec est à terre, c’est plus un belligérant, c’est un pauvre citoyen en détresse qui demande le même respect qu’une petite vielle qui traverse la rue. “Sergent Dugorgeon, allez aider le pauvre diable à se relever. Si il continue de montrer de la résistance, vous pourrez lui coller des baffes, mais pas avant qu’il soit debout… Lire la suite »
Clark

J’ai re-re-regardé les images: le camion est plein de gens, pas juste un seul.. et ils ne voulaient pas les maîtriser, mais les chasser…

Justice pour tous et sanction pour les auteurs, Lecren en tête, mais il ne doit pas être l’arbre qui cache la forêt. On en connaît qui aujourd’hui sont bien élu, à des postes bien en vu et qui sont loin d’être exemplaires. Faudrait juste demander l’avis aux ex compagnes qui ont eu à subir le machisme de l’énergumène auquel je fais allusion. C’est le genre sans scrupule qui aurait vendu père et mère pour parvenir là où il est arrivé. Donc, c’est bien de balayer devant sa porte avant de désigner certains pour les jeux du cirque médiatiquo/ réseaux sociaux.… Lire la suite »

Pas très bien passé apparemment cette journée de manif … bravo Déwé. Mais bon: une centaine de participantes seulement ?…. Qu’ils soient destitués ??! ben là, faut pas rêver, c’est comme de…. virer Lecren. Bonne continuation quand même.

kaya

une centaine ? quand on regarde bien elles étaient même pas une trentaine, et la plupart c’était des femmes du 3eme âges …… ha si y avait aussi un ou deux mec (si on peut appeler ça des hommes) mais encore du 3eme age
sont ou les jeunes ?

X

“si on peut appeler ça des hommes”

Pourquoi? Un homme, un vrai, doit tabasser les femmes, comme Lecren et son domestique?

Clark

“si on peut appeler ça des hommes” Va te faire enculer, Kaya!

kaya

hé ben, tu dois pas être si calme toi au final, tention à ce que tu dis tu vas prendre un coup de Clarkette t’allheure

Clark

“Yaka-faucon”, ou “Kaya-vrai…” ?

X

Il y aurait eu plus de monde si la manifestation avait été organisée un samedi: en semaine, les gens travaillent et ce n’était pas une marche syndicale couverte pour un mot d’ordre de grève…

Madame Gorode a marché aussi? Bravo, effectivement: c’est courageux de sa part, quand on sait que son chef a la gifle facile sur les joues féminines!

X

couverte par un mot d’ordre de grève…

Voir plus dans Actualité

Tendances

Les derniers comm’s

To Top