Connect with us

Calédosphère

Actualité

Le FLNKS à l’heure de la realpolitik

Le FLNKS vient de se voir administrer une leçon de pragmatisme diplomatique par ses frères mélanésiens. Les mouvements indépendantistes de la Papouasie occidentale se sont en effet vus fermer sur le nez la porte d’accès au groupe du Fer de Lance, en dépit des souhaits du FLNKS.

À l’heure où Roch Wamytan pétitionne devant l’ONU réclamant des Nations-Unies qu’elles interfèrent dans le dossier calédonien au motif qu’elles assureraient la totale régularité du référendum de sortie de l’accord, la Mélanésie vient de rappeler les indépendantistes calédoniens à la dure réalité économico-diplomatique. La Papouasie, les Fidji, les Salomon et le Vanuatu, c’est-à-dire la totalité des pays mélanésiens indépendants, ont refusé d’accorder au front indépendantiste de West Papua le statut de membre de plein droit du Groupe Fer de Lance, il ne sera qu’observateur. En revanche, la « puissance colonisatrice » en l’occurrence l’Indonésie, y accède ! C’est un véritable camouflet pour le FLNKS qui présidait depuis 2013 le groupe Fer de Lance et qui avait fait de l’accession des indépendantistes papous comme membres, son cheval de bataille.

Une réflexion à mener

La décision des états mélanésiens porte un coup d’arrêt au dogme indépendantiste kanak d’un soutien sans faille à la revendication d’indépendance. Dans le même temps, il met le FLNKS en face de la réalité d’aujourd’hui qui veut que les exigences diplomatiques et économiques priment sur la notion toujours aléatoire de souveraineté. Il faut souligner à ce titre que dans son discours du 13 juin dernier à Ponérihouen, le président de l’UC Daniel Goa, avait parfaitement saisi ce changement idéologique :

Tout État indépendant aujourd’hui est par nature mondialiste et ses actions sont mondialisantes. De ce fait, il devient plus hégémonique 

L’Indonésie et les pays de la Mélanésie viennent de lui en donner acte. Mais cela doit conduire le FNKS à conduire une autre réflexion et à se remémorer les déclarations prophétiques de Jean-Marie Tjibaou sur « l’interdépendance ». Toujours est-il que ce qui s’est produit au sommet du groupe Fer de Lance du 26 juin à Honiara, et dont nous n’avons peut-être pas encore saisi toute la portée, modifie les équilibres, en tous les cas les manières d’appréhender la politique régionale.

Afficher la suite

Nouveau dans l’équipe de rédaction, Hubert B. a rejoint Calédosphère au tout début de l’année 2015. Enfant du pays, il a grandi à Nouméa et a ensuite bourlingué durant près de vingt ans au gré de ses envies et des hasards de la vie. Fils d’une bibliothécaire/documentaliste, il a été tour à tour enseignant, pigiste, formateur mais c’est finalement vers l’écriture qu’il a choisi de revenir. Succinct, précis, parfois laconique, si son style est volontiers direct, ses intérêts sont éclectiques et toujours tournés vers l’actualité. Sa citation favorite : « Le journaliste doit avoir le talent de ne parler que de celui des autres »



Laisser une réponse

12 Commentaires sur "Le FLNKS à l’heure de la realpolitik"

avatar
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
NoComment

Certes, mais que l’Indonésie en fasse maintenant partie montre son pouvoir de persuasion et la capacité des pays mélanésiens indépendants du fer de lance à se faire corrompre et renier ce qui aurai pu être plus naturel comme soutenir leur frères ethnique, culturel et frères idéologique.

Ici le syndrome de la partition existe aussi, beaucoup de ‘gens du Nord’ aimerait se séparer des ‘gens Sud’ qui n’affichent pas les m^mes valeurs

Rigoberto

Ce positionnement du Fer de Lance a été dicté par Bainimarama qui ne soutient pas les groupuscules indépendantistes qui fourmillent dans la région :
– L’OPM indépendantistes en Papouasie Occidentale
– L’ARB indépendantistes en Papouasie Nouvelle Guinée
– Isatabu Freedom Movement indépendantistes aux Salomons
– FLNKS indépendantistes en Nouvelle Calédonie
Seuls le Vanuatu et Fidji sont épargnés, bien qu’en 1980 il y ait eu l’épisode Nagriamel et Jimmy Stevens.
Bref tous les pays de la Mélanésie sont touchés par des mouvements séparatistes et le Fer de Lance ne veux plus les encourager sous peine de déstabiliser la région.

Seleone
X

A 2:21, vous portez un costume magnifique Seleone!

Vous devriez le mettre plus souvent, surtout pour aller au restaurant: vous feriez un effet bœuf, à n’en pas douter!

Comment se porte votre petite innocence présumée? Vous lui passerez mon bonjour, quand vous la verrez.

Et n’oubliez surtout pas d’aller faire peser votre parole par Floyd, à l’occasion: les poids et mesures politiques, c’est lui maintenant.

NoComment

MDR

L ‘ INDONESIE , en observateur , quelle leçon de liberté , elle va bien écraser les PAPOUS mieux que les GRANDS DEMOCRATES CHINOIS !!! L’ O.N.U ne fera pas le début d’un haussement de sourcil .. ALLEZ WAMY claque ta grosse colère !! Expédie les petits gars de SAINT LOUIS au fin fond de la PAPOUASIE , évite de leurs dire que là – bas pas de 4 G, ni de CANAL+ ! c’ est ça la guerre!!
MarcP

” En revanche, la « puissance colonisatrice » en l’occurrence l’Indonésie, y accède !” mais seulement comme ‘membre associé’

Nos independantistes ont pris un headshot là…

wpDiscuz

Voir plus dans Actualité

Tendances

Les derniers comm’s

To Top