Connect with us

Calédosphère

Actualité

Comment va-t-on se sortir du conflit ?

Il est de plus en plus difficile d’envisager une sortie du conflit qui dure depuis deux semaines. Le syndicat des rouleurs refuse en effet toutes les propositions qui lui ont été faites !

La dernière initiative en date est celle du Sénateur Pierre Frogier. Ce dernier a en effet formulé une proposition de sortie de crise dans le conflit des rouleurs :

que le haut-commissaire convoque le GTPS, organisme consultatif mis en place par le comité des signataires.

À cela les rouleurs par la voix du président du syndicat des rouleurs Wilfried Maï, n’ont pas tardé à répondre et ils lui ont adressé une fin de non-recevoir :

Je sais pas à quoi ça sert cette réunion (… /…) c’est que des avis, mais ça ne donne pas une autorisation (RRB, 19 août 2015)

Ce refus des rouleurs à une proposition de sortie de crise fait suite à un certain nombre d’autres. Ainsi après avoir négocié pendant cinq heures un protocole d’accord au Haut-commissariat, les rouleurs ont finalement décidé de refuser de le signer.

Et le congrès ?

Alors, comment sortir de cette situation ? Tous les regards se tournent vers le congrès de la Nouvelle-Calédonie dont le président Thierry Santa a été saisi d’une demande de session extraordinaire. Pour l’heure, il a répondu non :

Je ne pourrais pas donner suite à cette demande telle qu’elle est formulée, aujourd’hui, puisqu’elle ne respecte pas le règlement du Congrès, et en particulier la loi organique, puisque pour pouvoir faire une demande de session extraordinaire, il faut 28 membres du Congrès pour pouvoir le demander (RNC, 19 août)

Pour Calédonie Ensemble, Philippe Dunoyer a regretté que le président du congrès réponse aussi rapidement par la négative, mais il ne désarme pas. Ce 20 aout le congrès doit consacrer sa séance aux questions orales au gouvernement, Philippe Dunoyer propose donc que l’on y parle du dossier minier

Rien n’interdit au congrès de se réunir en séance exceptionnelle sur un ordre du jour exclusivement dédié à la mine (… /…) Le groupe Calédonie Ensemble maintient sa demande de réunion exceptionnelle sur la question minière et sollicite dès demain matin, avant la séance, une réunion du bureau élargi aux présidents de groupe pour en débattre (communiqué de Philippe Dunoyer)

On en est là pour l’instant, mais chacun se rend compte, alors que les Calédoniens sont pris en otage, de la difficulté de sortir de ce conflit.

Continue Reading

Nouveau dans l’équipe de rédaction, Hubert B. a rejoint Calédosphère au tout début de l’année 2015. Enfant du pays, il a grandi à Nouméa et a ensuite bourlingué durant près de vingt ans au gré de ses envies et des hasards de la vie. Fils d’une bibliothécaire/documentaliste, il a été tour à tour enseignant, pigiste, formateur mais c’est finalement vers l’écriture qu’il a choisi de revenir. Succinct, précis, parfois laconique, si son style est volontiers direct, ses intérêts sont éclectiques et toujours tournés vers l’actualité. Sa citation favorite : « Le journaliste doit avoir le talent de ne parler que de celui des autres »



Laisser une réponse

99 Commentaires sur "Comment va-t-on se sortir du conflit ?"

avatar
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
Feufollet
Je suis à la recherche de 200 personnes qui souhaiteraient venir avec moi demain pour bloquer le rond point de Magenta. En effet, je voudrais gagner au loto et je ne gagne jamais, donc, peut être qu’en bloquant la circulation le Gouvernement me donnera les bons numéros…. Des rouleurs ? Non, des moutons ! Ils suivent quelques “plus malins” et espèrent impressionner tout le monde avec leurs gros camions…. Deux chauffeurs ont eu mal à la mâchoire à Bourail hier, d’autres vont finir par avoir des pare-brise étoilés et Dieu sait que c’est cher un pare brise de camion !… Lire la suite »
XXX
Les Mineurs, y compris la SLN, donnent l’impression de jouer à travers le mouvement des rouleurs leur va-tout. Sont-ils vraiment venus pour négocier ou pour imposer leur choix au Gouvernement et à travers cette instance aux institutions démocratiquement élues ainsi qu’à la population ? La position du président de l’UC sur le dossier, relayée par le quotidien de ce jour est sage : nous ne sommes pas opposés par principe aux exportations de latérites pauvres vers la Chine. Le sujet doit être au minimum étudié, mais il ne peut pas l’être sous la pression. Sa position diffère de celle de… Lire la suite »

C’est con comme situation; d’après ce que j’entends autour de moi, beaucoup de gens soutiennent les rouleurs….. et les rouleurs nous bloquent.

C’est trop bête.

Nauru

moi je ne soutiens pas les rouleurs qui nous gonflent avec les blocages, ce sont leurs intérêts qu’ils
défendent pas les notres …faudrait pas que ça dure … sinon ça va vraiment déraper ! c’est sûr !!!

Hélas beaucoup de gens sont atteint du syndrome de Stockholm, la Calédonie a tellement souffert de la loi du plus fort que maintenant ils prennent (par peur) fait et cause pour leur tortionnaires à la moindre petites manif musclée. Le démission de l’Etat aide aussi à l’épidémie de ce Syndrome.

Tournesol
Bjr, Il faut dire que depuis le début de cette histoire, il n’y a pas eu beaucoup de relais associatifs ou syndicaux (ou alors ils n’ont pas été médiatisés) pour soutenir le caractère de bien commun du minerai et soutenir auprès de la population la construction d’une doctrine nickel pour toute la NC et tous ses habitants. Il est peut-être temps aussi que les téléspectateurs voient à une heure de grande écoute une belle infographie présentant l’évolution sur 20 ans des tonnages exportés, du cours du minerai, des stocks mondiaux et en particulier chinois, avec les perspectives de stocks, et… Lire la suite »
Bob

Ouvrez le capital de la Smsp a tous les calédonien et faites en une entreprise véritablement pays

Le HC doit être atteint du “locked in syndrome”, il ne va pas tarder a se bunkeriser si ça continu.

mimikiri
eh oui le président du gouv n’a pas le pouvoir de changer les décisions du congrès, seul le congrès peut le faire. nous sommes pris en otage par des milliardaires, c’est inadmissible. je ne parle pas des rouleurs bien sur , ils ne peuvent que suivre leurs employeurs, sinon plus de contrat de roulage. si monsieur Mai veut des garanties qu’il en apporte aussi, son usine pourquoi ne pas la construire en Nouvelle Calédonie…… Il sera alors un vrai calédonien qui aime son pays et sa population, il fera parti des gens merveilleux qui plantent des arbres tout en sachant… Lire la suite »
Abdul

Comment y disait l’autre déjà……à oui, c’est pas nous qui avons tire sur la fenêtre du gouv, c’est un coup monté…..ben voyons….les experts ont parlé…..alors non seulement rouleurs, bloqueurs, emmerdeurs mais surtout MENTEURS….

Ils ont des armes dans leurs camions, pour quelle raison personne ne pense à faire des fouilles pour les désarmer?

et celui qui a tiré dans la vitre du pot de chocolat il est armé d’un pistolet à eau ?
Précisons que l’analyse dit que ce n’est pas un tir de face…. donc ?

Bonobo

On commence à faire dans son pantalon?

Oh regarde chérie ce que le chat nous a ramené ! Encore une vermine.

Abdul

La ça commence à bien faire…….il y a des gens qui ne peuvent pas bosser, d’autre vont peut être perde leur boulot, des petites boites vont probablement faire faillite à cause de ces motoneurones à grosses roues manipulés par quelques grosses têtes………QUE LE HC, GARANT DES LIBERTES DE CIRCULER FASSE ENFIN LE BOULOT POUR LEQUEL IL EST PAYé ou qu’il soit remplacé…… Ces moutons vont finir par mettre le pays à feu et à sang…….

wpDiscuz

Voir plus dans Actualité

Tendances

Les derniers comm’s

To Top