Connect with us

Calédosphère

Chroniqueurs

Une conscience française

Depuis quand n’avions-nous pas vu toute l’équipe de France de football, staff y compris, chanter la Marseillaise ? Dans Wembley bleu-blanc-rouge, le symbole était fort et fait nous demander si du sang du Bataclan ne resurgissait pas une conscience française. Le terrorisme islamique a tué des anonymes parce qu’ils étaient Français, porteurs de quelque chose que, dans notre horizon bouché par la crise, le chômage, la vie chère, l’insécurité, nous n’apercevions plus, mais qui résonne encore largement au-delà des frontières et que certains veulent donc abattre. Le monde, paré des trois couleurs, nous a fait rappeler ce qu’être Français veut dire. Quelle responsabilité soudain pour nous qui jusqu’au 13 étions engoncés dans nos problèmes d’Air France, de Calais, d’agriculteurs bretons, de banlieues… et à qui la planète vient réclamer de rester ce fanal, ce repère, ce modèle, auquel elle se réfère !

Redevenons Français. Cela ne se fera pas au claquement de doigts, mais nous savons nos ressources, nous ce peuple qui n’est jamais plus glorieux qu’à l’heure des périls. Déjà, les rassemblements, les Marseillaises, les minutes de silence comme les prières, ont soudé la masse éplorée autour de ces notions que l’on croyait forcloses de Nation, de Patrie, de pays et de France. C’est un sacré bon début ! Notamment pour les jeunes qui, abreuvés des images de guerre dans les rues de Paris, se découvrent subitement une identité et à qui dès lors, sans craindre d’être incompris, on peut leur inculquer en parodiant Kipling : « tu es Français, mon fils » !

Pour autant, et puisque nous sommes en guerre, ne noyons pas nos âmes dans la marée de la contrition et des bons sentiments. Il nous faudra sans doute accepter les sacrifices nécessaires que l’heure impose, « I have nothing to offer but blood, tail, tears ans sweat » pourrait bien à terme devenir l’ordre du jour. De même qu’il faudra à nos responsables consentir à infléchir radicalement les politiques menées depuis trente ans et dont les lacunes ont été l’une des causes du carnage du 13. Il faut discuter de l’Europe, économiquement prédatrice, et de son espace Schengen, monté à la va-vite sans aucune anticipation sécuritaire. Il faut revoir nos alliances sonnantes et trébuchantes avec les émirs et les rois milliardaires qui financent le radicalisme musulman. Il faut faire comprendre au grand Turc que sa place n’est pas en Europe. Il faut enfin accepter que la démocratie, dont nous et l’oncle Sam rêvons de faire le régime universel, ne s’exporte pas partout et surtout pas dans la trace des chenilles d’un M1 Abrams ou des réacteurs d’un Rafale.

La suprême exigence d’être Français, oblige d’être à la hauteur. La France, hissée par un monde en deuil sur le pavois des nations, se doit de tenir le rang comme à Rocroi. Ce 13 novembre, comme tant d’autres heures tragiques, nous conduit peut-être, dans un monde dont l’on perçoit hélas enfin les risques et les dangers, à une renaissance…

Captain Cap

Afficher la suite


15
Laisser une réponse

avatar
6 Comment threads
9 Thread replies
0 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
plus récents plus anciens plus de votes
tyty

La justice en France est vraiment à mettre au chiottes et ceux qui l’a font avec.

Inforétif

“Il faut discuter de l’Europe, économiquement prédatrice”

Ça sonne bien.
Mais ça demanderait un minimum d’explication, d’exemples concrets, non ?
En quoi l’Europe est-elle particulièrement prédatrice et pas la Chine ou les USA ?

Inforétif

En guise de seule réponse : – 1 !
gadjo, pourquoi ne répondez-vous jamais à des question simples, directes, mobilisant des FAITS objectifs ?

Fermela
Fermela

“En quoi l’Europe est-elle particulièrement prédatrice et pas la Chine ou les USA ?”

“Il faut discuter de l’Europe, économiquement prédatrice,”

Pas de “particulièrement” et puis quel est le sujet de l’article ?

Doit bien s’emmerder l’âne de l’info en ce moment pour autant pinailler sur tout et n’importe quoi.

Inforétif

Faudrait apprendre à lire, troll crétin qui ne la ferme pas : “il faudra à nos responsables consentir à infléchir radicalement les politiques menées depuis trente ans et dont les lacunes ont été l’une des causes du carnage du 13. Il faut discuter de l’Europe, économiquement prédatrice” Traduction à l’intention du troll crétin : selon l’auteur, l’immoralité économique de l’Europe est une cause significative du carnage du 13 (c’est du gadjo tout craché). Mais alors dans ce cas, le terrorisme islamiste ne devrait-il pas frapper ou continuer à frapper encore davantage les deux autres puissances économiques ultra-libérales et autrement plus… Lire la suite »

gil
gil

Je serais plutôt comme le gars de la chanson de Brassens ” au, village, sans prétention, j’ai mauvaise réputation. ..
ce n ‘est plus de l’information qu’on regarde a la tv, mais du bourrage de crâne. Encore heureux qu on trouve sur internet des sites d’information plus déontologiques qui ne se limitent pas à la communication pour ne pas dire propagande de nos hommes politiques au pouvoir

Inforétif

gil, de quoi parlez-vous au juste ???

Inforétif

“de quoi parlez-vous au juste ???”

Réponse : – 1 !
Même poser une question, c’est mal. Et ça prétend défendre la libre expression …

DECENNIE
DECENNIE

les étrangers ont du souci a se faire en France tout autant que nos résistant a leurs époque.

Inforétif

Ben non, justement. Vous êtes resté bloqué aux années 60, DECENNIE.

Tema
Tema

Depuis le 13/11, ils ont eu 4 jours pour apprendre la marseillaise. Il n’y a pas grand exploit.

andy
andy

ferme la …..

Tema
Tema

Parce que tu trouves normal qu’il soit nécessaire d’avoir 129 morts et 325 blessés pour que l’ensemble de l’équipe nationale entonne la marseillaise en cœur ?
On aurait dut plutôt sanctionner sur les précédents matchs les joueurs qui ne chantaient pas. Au prix où ils sont payé, c’est un minimum.

Voir plus dans Chroniqueurs

Tendances

Les derniers comm’s

To Top