Connect with us

Calédosphère

Actualité

Descombels fossoyeur du FN ?

Bianca Hénin, figure historique du Front National devenu Rassemblement National en Nouvelle-Calédonie, vient de claquer la porte. Si elle demeure une militante, l’ancienne élue du congrès et de la province Sud, s’est départie de tous ses mandats au sein de la fédération calédonienne du parti de Marine Le Pen.

Et ses explications ont le mérite d’être claires. Tirant les conclusions des provinciales du 12 mai où le Rassemblement National n’est pas parvenu à passer la barre des 5% et à envoyer des élus à la province Sud, elle met en cause, sans la nommer la tête de liste, en l’occurrence Alain Descombels. Candidat très malheureux aux législatives de 2017 où il n’avait recueilli que 367 voix dans la 1ère circonscription, le chef d’entreprise avait pourtant été désigné par les instances nationales du parti pour tirer la liste, au détriment de Bianca Hénin. Ce n’est rien de dire que cette candidature de dernier instant avait désagréablement surpris le bureau de la Fédération calédonienne du Rassemblement National, voyant nominé un ancien cadre de Calédonie Ensemble. A l’évidence Bianca Hénin avait mis son mouchoir dans sa poche, espérant peut-être que cette émergence dope la campagne et fasse enfin retrouver à la fédération calédonienne une place dans les institutions. L’espoir étant bien sûr de capitaliser sur le bon score réalisé par Marine Le Pen en Calédonie lors de la présidentielle de 2017. L’espoir s’est brisé sur la réalité.

Une campagne ratée

Contrairement sans doute à son propre ressenti, Alain Descombels s’est révélé finalement totalement novice en politique. Malgré tout, sûr de son fait, il a conduit une campagne qui, à l’instar de sa nomination, a désarçonné les militants et les électeurs. Misant davantage sur les réseaux sociaux que sur le terrain, Alain Descombels a laissé l’impression de régler des comptes personnels avec Philippe Gomès et l’Avenir en Confiance, accusée par lui d’être le parti des « grandes familles ». Usant des mauvais éléments de langage et d’un discours inutilement agressif et dénué de perspectives institutionnelles, Alain Descombels n’a pas suscité d’adhésion et sa liste n’a recueilli que 2 707 voix et 3,81% des suffrages. Si la campagne électorale a été ratée, le tempérament de l’homme n’a pas dû non plus arranger les affaires. Alain Descombels a sans doute bousculé un peu tout sur son passage, y compris ses colistiers et les membres anciens du Rassemblement National en Calédonie. Ce qui, de toute évidence, ne lui a pas fait que des amis au sein de son nouveau parti.

L’heure des comptes ?

Au sortit d’élections Européennes qui, en Nouvelle-Calédonie, ont placé la liste du Rassemblement National très en tête, Bianca Hénin est sortie d’un silence que son militantisme et la discipline de parti, lui avaient imposée. « Je crois, écrit-elle dans une lettre au parti citée par les Nouvelles Calédoniennes, que le Rassemblement National continuera de progresser sans moi, avec celles et ceux qui pensent faire mieux avec leurs grandes idées venues des partis politiques qui nous ont diabolisés et trahis en d’autres temps ». La description confirme que les critiques visent bien la tête de liste choisie par le Rassemblement National pour ces provinciales, et Bianca Henin enfonce le clou par les qualificatifs de « donneurs de leçons » et « d’opportunistes » ! La conséquence est qu’avec les démissions de Bianca Hénin du secrétariat général de la fédération calédonienne du Rassemblement National et celle du secrétaire général adjoint Christopher Bourgine, le parti de Marine Le Pen n’a plus de représentation en Nouvelle-Calédonie, une première depuis 1984 ! Maintenant sur quoi et sur qui va se reconstruire le Rassemblement National calédonien ? Le renouveau illustré par Alain Descombels n’ayant pas du tout fonctionné, le parti de Marine Le Pen va-t-il cependant continuer à céder aux sirènes d’un chef d’entreprise, présenté comme un économiste hors pair mais dénué de tout sens politique ? Décidément, les provinciales du 12 mai auront provoqué bien des bouleversements !

Afficher la suite

Nouveau dans l’équipe de rédaction, Hubert B. a rejoint Calédosphère au tout début de l’année 2015. Enfant du pays, il a grandi à Nouméa et a ensuite bourlingué durant près de vingt ans au gré de ses envies et des hasards de la vie. Fils d’une bibliothécaire/documentaliste, il a été tour à tour enseignant, pigiste, formateur mais c’est finalement vers l’écriture qu’il a choisi de revenir. Succinct, précis, parfois laconique, si son style est volontiers direct, ses intérêts sont éclectiques et toujours tournés vers l’actualité. Sa citation favorite : « Le journaliste doit avoir le talent de ne parler que de celui des autres »



24
Laisser une réponse

avatar
13 Comment threads
11 Thread replies
0 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
plus récents plus anciens plus de votes
pigeon bleu
pigeon bleu

descombel aussi fossoyeur des loyalistes …

Stormy
Stormy

et Henin et Aubé et toute la clique

Mister Eric
Floyd

Un plan “kick start” pour dynamiser le RN (FN) local en vue des prochaines élections.

a) Virer Descombels et toute sa clique de loosers…

b) Trouver une nouvelle tête de gondole avec charisme et grande gueule si possible avec des équipes de vrais communicants pros.

c) Demander à MLP de s’engager solennellement par écrit sur le dégel du corps électoral dés le lendemain de son élection en 2022.

Ca devait suffire à relancer la machine FN en Calédonie, non?

Juju
Juju

non, cela ne peut suffire, il faut ajouter un peu d’intelligence, ce que n’ont pas eu les représentants de ce partie jusque là. La grande gueule ça fait du Mélanchon, c’est à dire un soufflet qui ne monte pas, même avec tous es vents portants pour lui faciliter la tâche, si derrière il n y a pas des connaissances et de la stratégie , c’est le business du nickel et du commerce qui gouverne, pas la grande gueule

janloupe Pahune
janloupe Pahune

Descombel est fossoyeur de tout ce qu’il touche…

Marcel
Marcel

Même cru que Henin et Aubé, mais ceux là par incompétence totale, tournons la page, laissons les s’enterrer avec la pelle de leur ego

Yvan La Méche
Yvan La Méche

Quand j’ai vu le clown DESCOMBELS casseroles au cul aux manettes je me suis dit c’est MORT !!! DESCOMBELS a le look de TAPIE , il a la voix de TAPIE, pire il manigance et manipule comme cet enculé de TAPIE, la grosse Le Pen a pensé a quoi en mettant ce margoulin, ce Tintin de kermesse aux manettes ????

Il n’a plus qu’a aller refonder un parti avec son vieux copain GOMES !!! PDR MDR EDR…..

Stormy
Stormy

D’acccord avec toi, je ne le connais pas mais je n’ ai pas renontré une seule personne autour de moi qui lui accorde un crédit même minime, c’est mort, arrivisme forcené après ignare et insipide, c’est terminé pour ce parti!

Annelyse
Annelyse

Ce parti politique (front national local) est tellement peu intéressant qu’il n’ y a même pas des commentaires croustillants? faut le croire. Passons à autre chose. Le choix d’exister et de le montrer du partie océanien est plus important, que feront ils pour dégeler le corps électoral ? ( qui handicape des wallisiens et tous les Polynésien en première ligne) et rester dans la France sans reprendre le bateau pour la Polynésie? en s’alliant aux indépendantistes les plus durs qi renient ces deux propositions wallisiennes et ne les admettront jamais? La, il y a un gros souci de casting et… Lire la suite »

Lucien
Lucien

Pour endosser une casaque locale , un adoubement métropolitain lointain ne suffit pas. Il faut un enracinement local, un réseau sociétal et ethnique dans toutes les bourgades calédoniennes et différents milieux, avec une connaissances des ethnies, des syndicats et de leurs penchants, des dessous de tables des affaires, une compréhension des enjeux du monde du nickel, au delà de la façade, au delà des portes ouvertes faciles, il faut une grande gueule mais aussi de la persévérance et surtout pas de paresse pour passer des heures en études des dossiers, étudier l’économie et la géopolitique, enfin, il faut une présence,… Lire la suite »

Denise
Denise

Des erreurs de casting entre ignares et insipides, vous le dites bien. ça ne vaut pas un article.

Annelyse
Annelyse

Moi, ce qui me fait marer, ce sont les gros matchos du FN local qui en fait sont ou étaient à la botte d’une blonde metro ! Certains sont pro militaires du style Rambo de banlieu, et puis ils votent et se revendiquent adouber par un Nana !

Voir plus dans Actualité

Tendances

Les derniers comm’s

To Top