Connect with us

Calédosphère

Actualité

Insultes au congrès : les excuses de Roch Wamytan

Suite à des insultes proférées contre l’un de ses collègues du congrès, le président du groupe UC-FLNKS et nationalistes s’est excusé pour ses propos qu’il juge « disproportionnés » et les met sur le coup du sujet « très sensible » du jour : la délinquance.

Nouvelle-Calédonie 1ère a rapidement expliqué hier soir dans son journal télévisé que lors de la séance du congrès du 27 septembre « Roch Wamytan avait quelque peu perdu son sang-froid en insultant Gil Brial, membre de l’UCF ». De son côté, RRB a évoqué « des propos extrêmement vifs voire insultants » en parlant d’un « incident de séance » avec un « clash entre les élus » dont la discussion sur le centre éducatif fermé aura été le « détonateur ». Mais l’affaire est loin d’être aussi anecdotique et reflète un certain climat politique au sein de l’hémicycle du boulevard Vauban. Car en plein débat sur l’utilité de construire ou non un Centre Educatif Fermé pour les mineurs délinquants récidivistes, un violent échange verbal a éclaté entre Gil Brial et Philippe Blaise d’une part et Roch Wamytan d’autre part, ce dernier ayant déclaré « moi, les déclarations de morale politique de Philippe Blaise, je m’assoie dessus ! (…) ça fait 163 ans que vous êtes ici alors attention ! ». Prenant la parole, Gil Brial lui a reproché en parlant de la délinquance son « déni de réalité de la situation ». C’est à ce moment-là que Roch Wamytan a copieusement insulté le vice-président de la province sud, lui enjoignant aussi (lui qui a des aïeux originaires de Wallis et Futuna) de « retourner à Wallis ». De quoi provoquer la colère de l’élu UCF qui est passé du vouvoiement habituel à un tutoiement plus calédonien en l’espace de quelques secondes…

« C’est le pire des exemples que vous venez de montrer à votre jeunesse ! (…) Mais quel exemple vous êtes pour la Nouvelle-Calédonie, quel exemple ! J’ai pas de leçon à recevoir de vous, ouvrez- les yeux sur ce qu’y se passe en Nouvelle-Calédonie aujourd’hui, ouvrez-les yeux ! (…) J’ai du sang kanak comme toi moi, malin va ! Mais moi je l’ai toujours reconnu, c’est ça la différence entre toi et moi (Gil Brial, sources : congres.nc, 27/09/16) »

C’en était trop pour le président du congrès qui a alors suspendu les débats :

« Monsieur Wamytan, je ne permettrai pas ce genre de propos dans l’assemblée ! La séance est suspendue (Thierry santa ; sources : congres.nc, 27/09/16) »

Une séquence qui, si elle a bien été filmée, n’a pas été mise immédiatement en ligne sur le site internet du congrès… Cela étant, quelques minutes plus tard, le président du congrès Thierry Santa a, semble-t-il, réussi à ramener le calme dans les esprits avec l’aide des présidents de groupe. Et c’est dans une ambiance plus paisible que les conseillers de la Nouvelle-Calédonie sont revenus sur les bancs de l’assemblée pour continuer leurs travaux. Prenant la parole, l’élu de l’Union Calédonienne a alors reconnu ses torts et a tenu à faire ses excuses publiques devant l’assemblée :

« Par rapport à ce qu’y s’est passé tout à l’heure je voudrais tout d’abord m’excuser monsieur le président, de mes propos disproportionnés (…) mes excuses vont évidemment aux collègues du congrès, à son président, au président du gouvernement, à monsieur le député et puis bien sûr à l’administration, au public et aux journalistes (Roch Wamytan, Sources : congres.nc ; 27/09/16) »

Gêné, un peu penaud, dans un silence quasi glacial, Roch Wamytan a continué à s’excuser et a très certainement pris la mesure de son acte en insistant sur le respect qui devait prévaloir au sein des assemblées :

« Je m’excuse car ce genre de propos, on l’a toujours dit ici dans cette enceinte ne doivent pas faire l’objet de notre discours habituel, voilà, dans le cadre du respect que nous devons avoir les uns envers les autres. En tout cas je m’excuse (Roch Wamytan, Sources : congres.nc ; 27/09/16) »

Que vont en penser les Wallisiens qui votent indépendantistes ?

Pour autant, Roch Wamytan a affirmé que le sujet de la délinquance était « très sensible ». Une manière de se dédouaner légèrement et d’expliquer ses propos qualifiés par tous les observateurs comme outranciers. Il a également plusieurs fois remercier le président du congrès d’organiser bientôt un débat sur ce thème entre les élus :

« Mais monsieur le président je vous remercie aussi de prendre en considération la demande que j’ai formulé plusieurs fois, à plusieurs reprises d’organiser un débat ici sur cette question hautement sensible et délicate à partir du moment où les uns et les autres nous sommes soit impactés soit partie prenante du fait de nos liens, familiaux, claniques ou de chefferie avec toute cette jeunesse. Voilà c’est un sujet très, très sensible (Roch Wamytan, Sources : congres.nc ; 27/09/16) »

Reste que Roch Wamytan n’ignore pas qu’une des mouvances qui constitue le FLNKS est le RDO, un parti composé essentiellement de Wallisiens et de Futuniens favorables à l’indépendance. Or, son attaque sous le coup de la colère à l’encontre de Gil Brial : « retourne à Wallis » risque bien de faire s’interroger ces électeurs-là sur leur devenir en cas d’indépendance de la Nouvelle-Calédonie… Raison de plus pour lui pour faire amende honorable et tenter de faire oublier toute cette affaire.

L’humour de Brial

Quoi qu’il en soit, en face, après s’être fait insulter, Gil Brial n’a pas participé à la suite du débat. Mais visiblement, l’élu de l’UCF a préféré prendre cette altercation avec humour, se moquant même à demi-mot sur son compte Facebook des discours rassembleurs et consensuels de l’Union Calédonienne prononcés en public, alors que la pensée de certains de ses leaders est peut-être bien différente dans la sphère privée :

gil

Afficher la suite

Officiant en free-lance pour plusieurs périodiques et médias calédoniens, cette pigiste professionnelle a rejoint l’équipe des contributeurs de Calédosphère depuis 2013 sous son nom de plume « Rita ». Spécialisée dans l’actualité quotidienne, elle se plait à y dénicher des sujets non-traités par les autres médias et à couvrir les évènements sensibles. Synthétique, réactive et parfois provocatrice elle essaie toujours d’écrire de manière claire, précise mais avant tout vivante. Son crédo : « Si ça pique, c’est un bon sujet »



Laisser une réponse

128 Commentaires sur "Insultes au congrès : les excuses de Roch Wamytan"

avatar
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
PELIGAYOU

MEFF au grand chef de Saint Louis !
On sait désormais officiellement de ce qu’il pense du destin commun et qu’elle haine envers les non mélanésiens ! un bel exemple pour la jeunesse et un échantillon de l’avenir de ce pays le jour d’une éventuelle prise de pouvoir !

XXX
Il y a eu les insultes, le rappel au règlement, la suspension de séance et au bout, l’engagement d’un débat au Congrès sur la question de la délinquance juvénile pour permettre au conseiller Wamytan de sauver la face. Sur le fond, un passage de l’interview du même conseiller, hier 28/09 sur la RDK (vu sur la page facebook de Cpc Flnks Pt) donne le ton des passions que ne manquera pas de susciter un tel débat : “… nous n’avons pas affaire au même type de délinquance (qu’en France métropolitaine). Ici, c’est une délinquance contre le système colonial. Voilà, les… Lire la suite »

???
Une délinquance contre le système colonial ???
Ah bon, le tabassage des vieux et notamment ceux de la même communauté c’est pour lutter contre la colonisation ????
Oui, oui bien entendu tout ça se tient ???
Non sans deconner je devrais croire que si nous étions indépendant ces jeunes là serait premiers de la classe, ministres ou simple citoyens…!!!

Faut pas pousser quand même ???

C’est les Wallis qui vont être contents !….. Qui prend les paris ?? Ah, çà va être chaud dans le squat de Nouville ce WE……

De l’intox ???
Sale enculé…
Connard…
Retourne à Wallis…

Heu, excuse-moi Duk, mais c’est un tantinet pas très gentil tous çà et la connotation ethnique est clairement annoncé…!!!
Alors oui, il semble qu’il n’ait pas dit sale blanc, encore que tout le monde n’a pas tout entendu, mais c’est largement autre chose que de l’intox que d’en parler…
Et oui, Rita aurait du confirmer par d’autres sources l’histoire du “sale blanc” elle aurait été plus crédible…
Mais je le redis ce n’est pas un média d’information officiel reconnu, c’est juste Calédosphère…???

Clark

Wamytan:

“Aouh déso pour les wallis, c’est juste les enculés de blancs qui m’ont énervé, ces bâtards de racistes comme papa!”

…”Ah non pas papa”….

…”Scusez-moi!”

Avec tout ce méga buzz en sa faveur, il faudrait épingler une médaille à Brial pour acte de bravoure face à l’ennemi.

Tiens Floyd, puisque tu es là, j’attends toujours les réponses aux questions posées hier.

Que veux Blaise et l’UCF: Un référendum sans rien négocier AVANT dans le dos des Calédoniens.

ça te va comme réponse ?

1) Et toi ? tu proposes quoi ?

Tu critiques ceux qui veulent un référendum et non des négociations dans notre dos ?

_________________________________________________________________

2) « faire le gros buzz avec un indépendantiste populiste »

Si c’était un mec de CE qui avait chambré Wamytan tu dirais quoi aujourd’hui ? Tu dirais la même chose ?

Bof, de toute façon les indépendantistes vont boycotter le référendum de 2018. Peut-être aussi en réponse à l’UCF qui boycotte actuellement les négociations sur l’avenir institutionnel au Haussariat? Boycottez, boycottez il restera toujours quelque chose.

Qui sait?

Imaginez le buzz en Métropole dans la presse bien pensante et la réaction de la ligue des droits knk si c’était G. Brial qui avait tenu ces propos envers le koala (en remettant les choses dans leur contexte bien entendu) du genre “remonte dans ton eucalyptus enc… de koala” ou des gentillesses de même nature. On aurait eu droit au haut le cœur de Manu, Najat, Kiki Taubi et toute la smala des hypocrites professionnels. Sacré Rocky, Dr koala et mister Wamy, franco/knk accidenté de la colonisation, distributeur de communion le dimanche et insulteur raciste la semaine, pèlerin à Jérusalem… Lire la suite »
wpDiscuz

Voir plus dans Actualité

Tendances

Les derniers comm’s

To Top