Connect with us

Calédosphère

Chroniqueurs

On a une date et on a une question

La difficulté avec laquelle on parvient aux choses, montre les risques que nous encourrons à ne pas bien préparer le référendum. Engoncés pour les uns dans des certitudes radicales, trompés pour les autres par les postures et les discours, encalminés dans un quotidien que perturbent la vie chère et la délinquance, ou bien encore emportés par leur ressentiment à l’encontre des politiques ou de la politique, les Calédoniens semblent avoir du mal à se projeter vers le rendez-vous que leur fixe l’accord de Nouméa. Ils croient que tout est facile, comme ils croient que le 5 novembre, tout sera clairement réglé. Or, rien n’est plus faux.

Discuter, sept heures durant, de l’intitulé de la question qui nous sera soumise, prouve combien tout est encore fragile et combien les tensions qui nous poussent les uns contre les autres ne demandent qu’un tressautement pour être ravivées. Pied à pied, pas à pas, dans des discussions qui parfois n’avaient rien du dialogue, mais bien de l’affrontement sans concession, les représentants des partis politiques ont examiné quelle pouvait être la meilleure des formulations. Et croyez le bien, ils n’y sont pas parvenus ! Il n’y eut l’opiniâtreté du Premier ministre et sa volonté que rien ne se conclut sans qu’un compromis ne se dégage, l’échec aurait été au bout du chemin. Sur le dossier calédonien, la méthode d’Édouard Philippe consiste à placer ses interlocuteurs en face de leurs contradictions, les contraignants à abandonner leurs postures, leurs slogans, leurs attitudes. Ce n’est pas le fait du prince que la question soumise au référendum le 4 novembre émane de lui, et ce n’est pas par hasard si ceux pour qui le temps du compromis et du consensus était derrière nous reviennent à la table du dialogue. Sans doute parce qu’il la pratique lorsqu’il en a encore le temps, Édouard Philippe boxe et la Calédonie lui offre des douze rounds qu’il mène jusqu’au coup de gong final. Sept heures durant, il a acculé dans les cordes tous ceux qui prônaient le jusqu’au-boutisme et réclamaient que l’on entre dans le temps du combat politique et de l’affrontement électoral, jusqu’à leur faire mettre genoux à terre. Il n’y a donc pas de France dans la question et hors le dialogue, point de salut. Cette inflexible volonté du Premier ministre à privilégier le dialogue, trouve sans doute sa source dans ce qu’Édouard Philippe a d’échos de la Nouvelle-Calédonie et qui résonne sur les réseaux sociaux. Croyons que ce n’est pas là le pays réel, sauf à vouloir désespérer de la Calédonie.

Nous avons donc une date, le 4 novembre, et une question « souhaitez-vous que la Nouvelle-Calédonie accède à la pleine souveraineté et devienne indépendante ? ». Les bases sont posées, construisons le reste. Le reste, c’est la conscience qu’auront les Calédoniens, non seulement de l’enjeu, mais de la nécessité de ne rien détruire du fragile et imparfait édifice bâti ces trente dernières années. Rappelons-nous d’où nous venons pour éviter que, les mêmes causes produisant les mêmes effets, nous organisions et opérions par nos inconséquences un dangereux retour en arrière.

Caton

Afficher la suite

Observateur attentif de la société, Caton n'est dans ses analyses ni obtus ni extrémiste. Appartenant à une génération calédonienne qui en a vu d'autres, féru d'histoire, ce contributeur tranche au scalpel d'une plume acerbe et aiguisée nos idées reçues sur la vie politique locale. Adepte du Old School, Caton transmet au blog, depuis la fin de l'année 2012, par courrier postal une contribution portant sur un thème d'actualité qui est mise en ligne chaque semaine. Cité par Elisabeth Nouar, dans une de ses chroniques, Caton est l'un des "Sept salopards du net"



317
Laisser une réponse

avatar
39 Comment threads
278 Thread replies
0 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
32 Comment authors
DECENNIEJanloupe PahuneJibene Recent comment authors
plus récents plus anciens plus de votes
Jose Paldir
Jose Paldir

Tout fout le camp… comme disait Chirac ,les merdes ça volent en escadrille ,je me suis dit cela en lisant l’article consacré à Louis Ballande dans les Nouvelles c’est vraiment la Mouise , la famille veut l’éjecter et chacun veut son morceau spécifique .rien ne va plus Le vin: quelle tristesse un rouge qui tâche qui se transforme en juteux Bordeaux ,les amateurs de bonnes étiquettes fort chères n’ y avaient rien vu ,comment est ce possible? En attendant les conséquences sont à venir mais il est douteux que cela entraine une hausse du chiffre d’affaires la Mine ça eut… Lire la suite »

Jose Paldir
Jose Paldir
Alikantitra

José Paldir : “l’article consacré à Louis Ballande dans les Nouvelles”

Intéressante présentation du groupe dans le dernier “Chien Bleu”.

Jose Paldir
Jose Paldir

sur 800000 bouteilles permettant passer d un prix de quelques euros minimum 25 euros ça fait un espoir de gain variant entre 15 et 2O millions d’euros / … du coup avoir à payer 200000 euros….
j’espère que ton amie amatrice d’étiquettes a en réserve quelques bonnes bouteille de Margaux comme a pu dire le Procureur

BOMBIS
BOMBIS

BON APP ! Pour vous donner de l’appétit…
Col-Air voulait garder celle-là pour elle seule: je lui ai arrachée des mains! L’écolière se fait virer par deux copains de Col-Air alors qu’elle les filme en les attendant, ce qui aurait pu tourner en tragédie pour la petite tourne en un moment “magique” pour tout le monde! ENJOY!
https://www.youtube.com/watch?v=BhF_koy11lA

jose paldir
jose paldir

Au fait tu bois toujours du Margaux?

XXX
XXX

“On a une date et on a une question” et d’aucuns ont déjà la réponse… “Thu Simane- Nous dans le quartier d’Auteuil , à cause des incivilités courant ( tags , tapages , et musique à fond, sans compter les vols ect….) nous nous sommes réunis et avons fait appel aux coutumiers ( descendant de la chefferie ” Kandjo ” ) ainsi qu’au clan ” kamoidji ” ( propriétaire foncier) pour une coutume de ” familles ” assises ….ainsi on s’est aperçu que les petits fouteurs De merde …… étaient simplement des étrangers ( appartenant aux îles, Canala, wawilou et… Lire la suite »

Eric

???
Et donc tout s’est régulé… Hummm j’ai envie de dire comment ???
En tous les cas je suis preneur de la “méthode”…

BOMBIS
BOMBIS

Bonne soirée et bonne nuit ! https://www.youtube.com/watch?v=UgAFcvIw8J4

BOMBIS
BOMBIS
Jose Paldir
Jose Paldir

Ma question dont tout le monde s’en fout Qui est Franck le créateur du site? lire le lien https://www.telestar.fr/societe/temoignages/quels-avantages-donne-la-carte-de-presse-le-chroniqueur-masque-vous-dit-tout-312559 Donc pour entrer à Matignon il faut une carte dépresseur que Franck a ,mais pour quel média ?puisque selon sa présentation sur le site il est non travailleur… gardien d’enfant. Encore une question à la con mais pour ceux qui ont 2 sous de cervelles ;et un peu d’imagination… OK j’arrête de vous emmerder avec des questions plus sottes que grenues Et puis pour votre début de nuit le véganisme devient dangereux en quelques jours une adepte s’est réjouie de la… Lire la suite »

simla

José, tu es décevant, pourquoi faire le relais de ces infos inintéressantes (pour les verts, vegan etc…) il y a des allumés partout…parle nous plutôt des tarés qui assassinent les braves gens qui vont faire leurs courses, ou qui vont au spectacle….au nom d’Allah !!! Ils font quand même plus de dégâts, non ? Ceci dit, on est tous au courant des exactions des uns et des autres..mais oui, faut pas croire, on est sur FB, donc surinformés en permanence ou on lit les journaux (en ligne). Bardot oeuvre pour le bien-être animal, chacun ses combats. Ton avis sur la… Lire la suite »

Jose Paldir
Jose Paldir

j’ai voulu faire de l’humour noir sur le veganisme …mon second degré n’a pas fonctionné
Pour les journalistes il suffit de taquiner google y a plein de sujets qui démontrent que les journalistes font partie des privilégié du sytème ….donc quand ils dénoncent telle ou telle corporation ils devraient commencer par balayer devant leurs portes ,oups

José paldir
José paldir

Mon avis sur la question ?mais il’ya Ceux qui savent,ceux qui subodorent une….entourloupe,ceux qui jouent aux troll ceux qui ne réfléchissent plus et répètent en boucles toujours les mêmes certitudes et définitivement ceux qui pensent que ce blog c est de l info ….
Bonne soiree

simla

En tout cas José, merci pour l’info sur les avantages dont bénéficient les journalistes…qui s’empressent de faire le relais du gouvernement sur ceux dont bénéficient les cheminots qui, il faut bien le dire, effectuent, eux, un VRAI travail 😉

Je savais pour la réduction d’impôts mais pas pour le reste….et la liste n’est peut-être pas exhaustive …

DECENNIE
DECENNIE

30 ans une date une question ! tout ses milliards pour ça ! les bambins d’une classe de CM2 l’auraient fait pour rien pendant la récré

BOMBIS
BOMBIS

En ce qui concerne cette grève à la SNCF : le moment est venu de choisir entre un service d’Etat, ou un privé. Comme pour l’eau, le gaz, l’électricité, la santé et l’éducation je suis pour un service PUBLIQUE, ou pourquoi paierions-nous des impôts? Maintenant que tous ces services soient modernisés, mais surtout MIEUX GÉRÉS (quitte à accepter une participation du privé à une hauteur MAXIMALE de 49%), là je suis pour. Nous allons devoir regarder de plus en plus souvent vers les pays nordiques et scandinaves pour la marche à suivre pour une bonne gouvernance… ils nous inspirent en… Lire la suite »

Alikantitra

BOMBIS : “ou pourquoi paierions-nous des impôts?” “Nous” ? tu veux dire les Calédoniens ? A priori pas pour les compétences régaliennes. Ni pour les compétences transférées avec compensation (du moins pendant la période de l’accord de Nouméa). Bonne question : pourquoi payez-vous des impôts ? Je suppose que même les billets d’avions du comité des signataires (et les miles qu’ils génèrent) ne sont pas pris en charge par la collectivité sui generis. Je te remercie (en leur nom) de t’inquiéter du sort des métropolitains, et de leurs problèmes de trains et de gaz. “notre petit groupe de travail participant… Lire la suite »

XYY
XYY

Alik. “les billets d’avions du comité des signataires”. Ça m’a toujours chiffonné cette affaire. Qui paie pour qui ?
En tout cas pour les journalistes, j’ai trouvé ce doc
http://www.juridoc.gouv.nc/juridoc/jdwebe.nsf/joncentry?openpage&ap=2018&page=3905
je suggère aux contributeurs de calédosphère d’exiger un billet également.

XYY
XYY

Alik.” billets d’avion”-suite-. Vous noterez les dates de départ et de retour de Madame Elisabeth Nouar: ça fait un tantinet long pour un comité des signataires. Vous m’objecterez qu’elle a la “décence” de voyager en classe éco…

XYY
XYY

XYY. “billets d’avion”.bonus. Y en a même un qui est passé par Tahiti. Quant aux autres qui ont du utiliser Aircalin, ça fait cher la bétaillère, konmêm’

simla

XYY, je te trouve bien médisant…il paraît, qu’en fait, la brillante journaliste Elisabeth Nouar a été mandatée pour faire un reportage sur les avantages éhontés des cheminots qui bénéficient de billets de train gratos pour eux et leur famille.. 😀 😀

Alikantitra

XYY : “Qui paie pour qui ?”

Et bien, au moins pour ce qui est des journalistes, j’avais tort : ce sont bien “nos” impôts qui paient leurs voyages.
Qu’en est-il des frais sur place d’Elisabeth Noir ?

Bien vu, XYY.

Voir plus dans Chroniqueurs

Tendances

Les derniers comm’s

To Top